Marc Lev : le blog

11 juillet 2018

Antisémitisme européen : Serait-ce possible que l'histoire ne fasse que se répéter ?..

D'après l'historien britannique Anthony Beevor qui a publié un livre monument sur la Seconde Guerre mondiale (chez Calmann-Lévy), dans lequel il décrit la montée des nationalismes dans l'Europe des années 30, il n'y a actuellement pas de quoi s'en faire; tout va presque pour le mieux dans le meilleur des mondes...

D'ailleurs Beevor même s'il perçoit (malgré tout) certains traits communs entre l'avant dernière guerre mondiale et l'époque d'aujourd'hui n'en reste pas persuadé pour autant qu'il faille faire une quelconque comparaison; concluant même qu'heureusement il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Mais voilà refleurir l'interdiction de poser une Mezouzah sur le chambranle de sa porte, en France ( oui, dans cette France d'aujourd'hui, de juillet 2018 !..) car : « aucun objet personnel ne doit être entreposé dans les parties communes »      ( dixit un syndic de la ville de Montpellier..).

De premier abord en lisant Anthony Beevor j'ai quelque part l'impression de vivre sur une autre planète...A moins que je ne comprenne absolument rien à ce qui me semble se mettre indubitablement en place dans toute l'Europe (et même ailleurs...), à une idéologie qui ne cesse de prendre de l'ampleur, de sensibiliser certaines masses,d'anesthésier les esprits et qui a pour nom anti-israélisme, antisionisme, antisémitisme, appels aux boycotts (bds et cie..), actes de vandalisme contre des institutions juives, manifestations avec appels au meurtre des juifs, agressions anti-juives, meurtres antisémites...

A moins que la fuite de tous les juifs de Norvège n'ait rien eu d'une peur de ce qui s'est mis en place ces dernières années dans ce qui fut à une autre époque une terre d'accueil, à moins que la situation en Suède et à Malmo ne soit que directement sortie de mon imagination...à moins que ?.. 

Pour info. voilà le lien d'une carte publiée en 2016 qui me semble parler d'elle-même...et où les territoires européens disparaissent littéralement sous les actes antisémites...

http://antisemitism.org.il/eventsmap/fr/2011

Souvenons-nous ici qu'en avril 1933 le boycott nazi des commerces juifs a marqué de facto le début de la marginalisation des juifs d’Allemagne...Depuis combien d'années les BDS et autres appels au boycott des produits israéliens se sont-ils mis en place? Depuis combien de temps ces actes sont pénalement "hors la loi ", et pourtant..? Combien d'actes antisémites se sont produits  contre des boutiques casher, des synagogues, des centres juifs... ces dernières années, sans même parler des actes d'agression directe, sans même relever ici les meurtres d'origine purement antisémite? 

Souvenons-nous que le boycott annoncé par les nazis fut très rapidement suivi par une loi qui officialisait l’aryanisme et rejetait à tout juif le droit d'officier dans des positions dans la fonction publique. Souvenons-nous du numerus clausus imposé aux écoliers juifs... 

Souvenons-nous de-même des artistes, des journalistes...qui furent alors bannis des lieux de culture...N'y a-t-il pas quelque part une certaine similitude de situation alors que pour exemple: parler de la Shoah devient actuellement une réelle gageure dans certaines écoles publiques..? Alors que montrer dans les médias un état d'Israël autre qu'un état assassin, d'appartheid, affameur de palestiniens est chose dorénavant totalement utopique ? Alors qu'être artiste européen juif, de surcroit pro-israélien, c'est ouvrir tout grand la porte des annulations, des non-invitations, du bannissement..  

Je me souviens d'un essai publié par Alain Finkielkraut déjà en 2003 et qu'il avait intitulé: "Au Nom de l’Autre" avec ce sous-titre: "Réflexions sur l’Antisémitisme qui vient" où entre autre il écrivait:

"Il faut du courage pour porter une kippa dans ces lieux qu’on appelle cités sensibles et dans le métro parisien ; le sionisme est criminalisé par toujours plus d’intellectuels, l’enseignement de la Shoah se révèle impossible à l’instant même où il devient obligatoire, la découverte de l’Antiquité livre les Hébreux au chahut des enfants, Les juifs ont le cœur lourd et, pour la première fois depuis la guerre, ils ont peur."

C'était en 2003, il y a quinze ans de cela...un essai qui décrivait une situation sur la France et non sur l'Europe... et depuis il m'est plus qu'impossible de croire à une situation qui se serait améliorée (ne serait-ce pas le contraire ?..), à un mouvement de haine de masse qui se serait avorté seul, à un momentum où les traits communs de l'avant dernière guerre mondiale et d'aujourd'hui serait pur fruit d'une paranoia bien personnelle...

Anthony Beevor considère donc qu'il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale. 

Sur la planète où je vis serait-il logique d'être tout aussi affirmatif ?...Permettez-moi d'en douter !

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans traites sous forme de thrillers et qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: SPCJ - Europe-israel.org - Lepoint.fr - antisemitism.org - Le Monde Juif Vu Par..


15 mai 2018

Iran 2015 - Iran 2018, même combat ?..

Que dire des dernières nouvelles d'alors ( donc en 2009..) concernant un réchauffement des relations U.S.A - Iran et en se démarquant en cela de la politique du prédécesseur de Barak Obama ? Tout un chacun ne pouvait que se féliciter de la chose qui somme toute aurait pu nous apporter des ouvertures jusque-là insoupçonnées, nous montrer le régime d'Ahmadinejad sous un tout autre angle.

Déjà donc en 2009 les Etats Unis se leurraient et attendaient du dirigeant Ahmadinejad d'avoir une nouvelle conception de l'ouverture vers l'Occident...et qu'en a-t-il été des années 2014 - 2015 qui ont vu une répétition occidentale des mêmes analyses fausses et erronées avec le gouvernement Rohani...

Certes certains étaient et resteraient sceptiques ayant un mal évident à croire à un "nouvel Iran", omettant d'autre part les intérêts américains dans cette région et se posant somme toute la question de rigueur : y a-t-il un nouvel Iran ?

D'ailleurs et pour preuve on ne peut plus flagrante de ce "nouvel Iran "qui n'a jamais été et ne l'est pas plus actuellement.. ce 11 février a vu en Iran les festivités du 36e anniversaire de la révolution islamique..pas besoin de détailler !.. Célébrer la révolution islamique alors que l'actualité européenne et internationale nous donnerait une toute autre image de ce "nouvel Iran"...

D'ailleurs qui a relevé dans ce G+6 (plus qu'intéressé à se laisser fourvoyer une fois de plus..) les manifestations d’hostilité envers le président Barack Obama montré suspendu à une potence, celles contre le secrétaire d’État  américain John Kerry dépeint comme un renard sournois afin de "mieux " célébrer cette révolution ?..

En terme de parallélisme, de ressemblance, de grandes phrases, on ne peut dénier certaines similarités dans les discours iraniens comme américains d'alors ( et bien également sous le régime Obama)...Ainsi on peut relever que le candidat d'alors Ahmadinejad avait prononcé ces paroles :   " c'est possible et nous le pouvons " ( michavad va mitavanim) tandis que son homologue américain prononçait devant le New Hampshire des :" nous pouvons guérir cette nation. Oui, nous pouvons réparer le monde. Oui, c'est possible"; comme quoi Obama n'avait rien inventé avec son slogan de "Yes we can !"...

De-même que l'on ne pouvait qu'applaudir à la décision de Téhéran d'accepter l'invitation américaine de participer à la Conférence Internationale sur la situation en Afghanistan tout en déclarant : " nous croyons qu'il y a lieu de trouver une solution régionale à la crise afghane. L'objectif de l'Iran est d'aider à la paix, à la stabilité et au retour au calme dans la région". Il y avait et il y a toujours de quoi rêver, non ?

Il parait des plus évidents que le régime iranien d'alors comme actuel n'a eu et n'a pour propension que de chercher la paix et la stabilité régionale...Qui en douterait ?..

Certes en 2009 Hillary Clinton, la nouvelle secrétaire d'Etat américaine ne manquait pas pour autant d'inviter le régime iranien à "desserrer le poing" pour saisir la main tendue des Etats Unis, et certes ceci me laissait déjà perplexe. Alors que Manouchehr Mottaki le ministre des Affaires Etrangères iranien parlait lui de paix, de stabilité...de quel poing serré Hillary Clinton parlait-elle ? Y avait-il anguille sous roche ? Y en a-t-il une encore ce jour ?..

Et puis, les armes iraniennes qui circulaient au Soudan et qui ont été stoppées court, n'étaient-elles pas réservées au Hamas à Gaza..." L'objectif de l'Iran est d'aider au retour au calme dans la région ???" Et la situation actuelle avec les armements de Isis, du Hezbollah, de.. ?..Situation différente ? Changement radical de politique iranienne ? Ouverture vers l'Occident ??

Alors les intérêts diplomatiques, stratégiques, économiques ont-ils une telle importance que l'on préfère ne pas voir la réalité en face ? Doivent-ils supplanter des avancées nucléaires ( ah, j'oubliais que celles-ci n'on aucune propension militaire..!), des fournitures d'armes, des "nourrissements du terrorisme" ??

Oui, et en celà nous ne pouvons qu'applaudir Donald Trump qui a su , lui, prendre le taureau par les cornes en annonçant caduque le traité d'alors; quant au G+6 qui n'a cessé de se persuader que la politique iranienne a très certainement changé... il resterait une question à poser; tout simplement :

En quoi ??

Marc Lev -

Et pour ceux d'entre vous qui s'intéressent au terrorisme islamiste, à l'Iran de la taqya ( mais serait-ce le cas ?..), je vous propose mes deux romans : "Et si ?" et "Après-demain..?" eds Edilivre à acquérir dans les librairies, dans les librairies en lignes (fnac.com, amazon.fr...), en version numérique (e-book).

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 

Sources: Memri.fr - 

07 mai 2018

France, Israël, Alyah choisie ou ressentie comme obligatoire..

Alors que résidant depuis de longues années en Israël et qu'ainsi je ne suis qu'observateur de ce qui se passe en France (mais également dans l'Europe toute entière et même ailleurs), alors qu'en tant qu'israélien je suis de près les évènements de ce monde quant au peuple juif, quant aux mouvances islamistes, quant à l'actualité israélienne et de ses voisins; il s'avèrerait que la situation d'antisémitisme en évolution qui est ressentie par beaucoup de juifs hors Israël semble ne pas faire le consensus...

Aussi je vous livre ci-dessous deux témoignages récupérés sur le net, deux manières diamétralement opposées de percevoir la chose sur le territoire français, et par lesquelles il y aurait la réaction du: rien n'a vraiment changé en France, le racisme y a toujours existé et il n'a rien d'une courbe exponentielle...

Ou la réaction du :les juifs qui désirent partir en Israël n'ont pas à se donner de raisons inhérentes à la situation en France ou en Europe.

Du: s'ils peuvent se permettre de partir (en terme de finances) c'est bien grâce aux avoirs qu'ils ont pu mettre de côté par le fait du système français ou des systèmes européens divers...

Donc témoignage 1 :

"Petit rappel de la seconde guerre mondial à tous ceux qui comparent la France d'aujourd'hui à celle des années 30 (vous voulez pas dire 40 ?), les raciste ça existent et ça a toujours existé!

Si vous voulez partir en Israël partez ! Mais n'utilisez pas "l'antisémitisme" pour cacher le fait qu'Israël pour vous est une "bouée de secours". J'entend tout le monde dire "de toute facon d'ici 5 ans la france c'est fini", et bah on disait pareil y'a 5 ans ! Alors si tu te sens trop oppressé : http://www.jafi.org/JewishAgency/French/Delegations/Alyah-accueil-delegation-France/ , http://www.tsahal.fr/informations-pratiques/rejoindre-tsahal/ et bon voyage !
Arrêtez de nous faire chier avec toute vos désinformations et votre racisme de ce qui n'est pas juif. Alors cette aprèm' ( en 2014) à la manif, les manifestants ont crié Crif, la France n’est pas à toi!
Bravo à la presse juive d'avoir relayé Juif, la France n’est pas à toi!
Sur tout ce monde y'en a pas un pour écouter la 'vidéo' avec un son correcte ?
Chez moi j'entend Crif, ma mère sur un ordi au son pas terrible entend juif, et oui elle entend juif parce qu'on lui a dit que c'est ce qu'ils ont dit mais c'est pas audible ! Certains me disent, Crif et juif c'est pareil, Non ce n'est pas pareil ! Moi le crif j'lemmerde ! Vous avez vu le prix du Casher ? En quoi ils nous représentent ? A part crier à l'antisémitisme pour tout et n'importe quoi !
Alors voilà, assume juif de france que tu y vis parce que la France est un bon pays, où les études sont gratuites, où n'importe qui peut changer de classe social ! Admet que les biens que tu possèdes tu les as grâce à la France. Et là je parle aussi à ceux qui vivent en israël et ne cessent de dire à tout les juifs de France de venir les rejoindre.
Tout vos biens en Israël, vous les avez grâce à la France, alors avant de cracher dessus, un peu de respect pour cette terre qui nous a accueilli. C'était mon coup de gueule sur la situation, je finirais par "kir!" que seul les combattants de tsahal peuvent comprendre..."
De-même que vous trouvez (ci-dessous) une seconde approche avec le sentiment que l'antisémitisme ne fait qu'augmenter en Europe, que la solution ne peut se trouver qu'en montant en Israël, dans un cheminement de retour vers la religion, vers un désir de faire le bien, et qu'ainsi ce sera l'ère des temps Messianiques qui se concrétisera.
Donc:
 
"Comme prévu voici le Dvar Torah sur l'antisémitisme avec un résumé de la situation en plus: L'antisémite existe en Europe et augmente de plus en plus. La Norvège sera bientôt le 1er pays d'Europe sans juif à cause de l'antisémitisme. Un parti Islamiste progresse en Belgique. Un parti Néo-Nazi existe en Grèce. Les autres pays ne sont pas épargnés.
En France, en 2006, Ilan Halimi (Z"L) se fait torturer puis assassiner parce qu'il était juif. En 2012, Mohammed Merah yema'h ch...emo tue 3 enfants juifs et un rabbin à Toulouse. Hier, une manifestation à Paris où les gens crient "Juif, la France n'est pas à toi".
La situation économique du pays et de l'Europe vont mal. Comme les juifs sont associés à l'argent c'est toujours notre faute pour eux.
Il y a beaucoup de similitude entre ce qui se passe maintenant et ce qui s'est passé le siècle dernier avec les Nazis. Crise économique 1929 ---> pauvreté ---> monté des extrêmes ----> antisémitisme des nazis. De nos jours Crise économique 2008 ---> augmentation du chômage ---> montée du FN (+ de 20% des suffrages aux dernières élections présidentielles) et de Dieudonné ----> augmentation de l'antisémitisme.
L'antisémitisme a toujours existé et existera toujours jusqu'à Machiah. C'est ainsi, tout le monde veut nous détruire, nous sommes la cible du monde. Déjà aux temps des Pharaons, nous étions les esclaves des Egyptiens. Tous les peuples veulent nous anéantir mais Hashem nous protège. Il y a beaucoup de pertes mais on survit et on survivra toujours.
Beaucoup de juifs veulent ressembler aux goyims, l'assimilation est énorme. Il y a cependant 2 différences entre les années 1940 et maintenant: - Il y a plus de Torah dans le monde Barouh Hashem. Beaucoup de juifs reviennent à la Téchouva.
En 1940, il n'y avait pas ou très peu de mikvés en France, peu de religieux... IL N'Y A PAS DE SOUFFRANCE SANS FAUTE!!! Hashem c'est notre père il n'est pas cruel. 
Nous avons l'Etat d'Israël Machiah doit arriver dans peu de temps obligatoirement.
Il y a 2 solutions comment il peut arriver : soit hasvéchalom avec des souffrances et la guerre de Gog oumagog, soit si le peuple d'Israël fait téchouva. J'espère qu'il viendra pour cette 2ème raison. Hashem veut qu'on aille en Israël au plus vite, qu'on fasse Téchouva et qu'on se rapproche de lui. Quand Machiah viendra, il y aura une protection autour d'Israel. C'est l'endroit où nous serons le plus en sécurité. Nous battrons nos ennemis grâce à la prière et la téchouva. Machiah ne se battra pas avec des armes mais avec Hashem, des miracles énormes se produiront et nous gagnerons amen !!!
Sans l'aide d'Hashem on ne peut pas gagner. Il ne faut pas l'oublier. David Hamélekh priait en même temps de combattre, grâce à ça il a pu tuer 800 personnes avec une seule lance.
En résumé 2 solutions à l'antisémitisme: 1 L'Alyah 2 La Téchouva, la prière, les mitsvotes, la Torah. L'antisémitisme s'arrêtera à la venue du Machiah !!!"
Suite à ces deux appréciations juives du devenir des juifs en France les questions que je poserais ici sont:
Y a-t-il effectivement une situation de plus en plus intolérable pour les juifs sur le sol français et ce jusqu'à une réaction de masse qui conduirait à la situation actuelle de la Norvège devenu dorénavant stérile de tout juif ?
Une réaction de départ vers Israël serait-elle une réaction de dépit quant à une atmosphère donnée ou tout simplement une logique réactionnelle mûrie de longue date et qui trouverait sa concrétisation justement maintenant ?
Ou plus simplement: y a-t-il obligation de vie, religieuse, d'avenir relativement proche, de quitter le sol français (ou même européen) et de rejoindre cette terre d'Israël où tout n'est pas non plus rose tous les jours ?
Certes, ces pensées me rappellent l'histoire du: lorsque l'on traite un juif de sale juif en-dehors d'Israël, on sait ce que cela veut dire...alors que la même phrase prononcée en Israël décrit une personne qui ne se lave pas...
Comprenne qui voudra et choisira ce qui lui semblera le plus adapté...
Marc Lev - auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" (eds Edilivre - Paris)

Pour une vision de l'intérieure je vous propose de vous procurer: "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent dans l'Hexagone...) et:  "Après-demain ?" (où les politiques anti-occidentales d'extrémisme iranien semblent avoir été devinées...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de changements pourtant bien prévisibles...

 Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur les sites en ligne (fnac.com,amazon.fr...), dans les versions numériques (e-books...) :

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Source: Page fb "Rébellion contre l'antisémitisme".

 

02 mai 2018

"Un partisan de la complaisance c'est celui qui nourrit un crocodile en espérant qu'il le mangera en dernier" ( Churchill)..

                                                                                                    Et si Edilivre

 

Alors que Netanyahou a dernièrement médiatisé cette face cachée de l'iceberg quant à la continuation du programme nucléaire iranien et peu importe le ou les traités signés avec l'Occident, loin de moi l'idée ici de revenir donc sur les stocks d'uranium enrichi, sur les milliers de centrifugeuses, sur les installations connues ou secrètes quant à ce désir du nucléaire iranien "uniquement à des fins pacifiques"...

Je n'écrirai pas moins quant à ce nouveau visage "modéré" du régime iranien qui semblait et semble à n'en pas douter attirant vers l'Occident et les Etats Unis d'alors...

Je ne désire ici que rappeler certains faits, que reprendre quelques témoignages, qu'inciter à la réflexion alors que ma question serait ce jour : n'est-il pas déjà trop tard ?..

Pour titre à cet article j'ai choisi cette phrase prononcée par Sir Winston Churchill qui s'exprimait ainsi : “un partisan de la complaisance, c’est celui qui nourrit un crocodile en espérant qu’il le mangera en dernier"... Comprendra qui le voudra ou pas...

Donc et pour revenir à des faits connus ou moins.. concernant le représentant iranien, Rohani, il s'avère que juste après son élection  une cinquantaine d'expatriés iraniens en France se réunissaient place du Trocadéro et... "Rohani ou un autre, peu importe" pour Afchine, « en Iran seul le Guide suprême à la main » rappelle cet opposant au régime : « Entre Ahmadinejad et Rohani c'est la différence entre quelqu'un qui fonce en cassant tous les vases dans la chambre et quelqu'un qui va de manière un peu plus astucieuse mais pour arriver au même résultat, c'est-à-dire duper l'Occident, gagner du temps et prolonger la vie de cette théocratie qui est rejetée par la grande majorité des iraniens aujourd'hui"... 

Est-il besoin de rappeler ici le voyage secret à Téhéran de Robert MacFarlane, ancien conseiller à la sécurité nationale du président Reagan il y a trente ans de cela où celui-ci avait apporté un gâteau en forme de clé symbolisant les nouvelles relations qu'il ouvrait avec les «modérés » d'alors ?.. 

Et voilà qu'un nouveau "modéré" ô combien applaudit par l'Occident apparut sous la forme de Hassan Rohani; Occident qui en  a même oublié de vérifier les antécédents de ce même Rohani...  35 années de service d’une fidélité inébranlable à la République islamique comme proche collaborateur des ayatollahs Khomeiny et Khamenei. L'un des six candidats à la présidence.. 678 autres ayant été disqualifiés par le régime comme idéologiquement malsains... Qui a très certainement reçu l'aval des ayathollahs afin d'obtenir une réduction des sanctions occidentales qui ont coulé l'économie iranienne, dévalué sa monnaie et imposé des difficultés généralisées... 

Et puis quant à l'enrichissement d'uranium, Rohani n’a jamais fait le moindre cadeau...Niant même à plusieurs reprises que l'Iran tente de se doter d’armes nucléaires ou même le désire... Omettant au passage et provoquant de fait une amnésie onusienne quant aux 186 kgs d'uranium enrichi à 20% déjà en possession de l'Iran (source:AIEA) en 2017 alors qu'il en faut environ 250 kilos afin de fabriquer une bombe atomique... Mais et cela peut prouver le bien-fondé des intentions "Rohaniennes" ou\et iraniennes.., Rohani en tant que négociateur en chef du dossier nucléaire de l'Iran de 2003 à 2005 s'était vanté dans un discours en 2004 au Conseil suprême de la révolution culturelle ainsi : "pendant que nous discutions avec les Européens à Téhéran, nous étions en train d’installer des équipements dans certaines parties de l’installation (de la conversion d’uranium) à Ispahan.En fait, c’est en créant un environnement calme que nous avons pu terminer le travail à Ispahan."...Y aurait-il similitude avec d'autres situations plus actuelles ?.. 

Dans le passé pas si lointain, l' « appeasement » était la devise du premier ministre  britannique Neville Chamberlain, convaincu qu'il pourrait contenir le régime nazi et son führer et nous savons tous ce que cet "apaisement" a donné... La question iranienne ne nous rappelle-t-elle pas aujourd'hui ces sombres jours d’avant-guerre des années 1930 ?.. 

Il semblait donc dans une période pas si lointaine pour les Etats Unis et l'Occident que le régime iranien avait changé et sa politique de-même, et pourtant... Un jour seulement après que Rohani ait prêté serment, Ahmadinejad a été nommé au Conseil de Discernement de l'Intérêt Supérieur du pays, et Khamenei, le guide suprême, l'a même apparemment couvert de louanges...

Et puis pour ceux qui l'aurait oublié, des armes provenant directement d'Iran (et donc avec l'entière approbation du régime, des Khamenei et autres Rohani...) seraient en possession de Isis, de l'Aqmi, d'Al-Qaida, de Bokoharam, de Ansar Dine, du Hamas, du Hesbollah, du Djihad islamiste, d'Al-Qods, d'El Shabaab, des Frères Musulmans, des "Jeunes Croyants" du Yémen, des Mouvements de rébellion au Sénégal, des...De-même que l'on trouvera des fournitures d'armes iraniennes en Guinée, au Kenya, au Soudan, en Côte d'Ivoire, en Gambie, au Nigéria, en.....

 Et donc en Occident les états ont applaudi alors, plus qu'heureux d'apprendre, de croire.. qu'il y avait un nouveau régime "modéré", différent, autre..en Iran qui effacerait toutes les abjections passées du régime; de-là à s'être laissés manipuler à avaler cette couleuvre ( qui dans ce cas précis serait plutot vipère..); mais y a-t-il encore de quoi nous étonner ?..

Marc Lev - A propos de ce journalier iranien, islamistes et pour voir les choses de l'intérieur je vous propose de lire: "Et si..?" et "Après-demain ?" (Eds Edilivre - en librairies, librairies en ligne: fnac.com - amazon.fr... dans les versions numériques e-book...)

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: Lemonde.fr - iranmanif.org - Lord Alton of Liverpool.

 

 

24 avril 2018

Et si la dialectique se métarmophosait entre Moyen Orient et Europe-France quant aux caillasseurs et autres casseurs ?..

S'il nous fallait une preuve de plus de l'interprétation médiatique totalement opposée de situations similaires dans les faits voilà que celle-ci nous est servie sur un plateau d'argent...

Prenons la situation depuis le 30 mars à la frontière de Gaza;dans les médias européens il est question de "manifestants pacifiques ", de "marcheurs du retour", de pauvres palestiniens ayant tout perdu au jour de la création de l'état d'Israël..Il y est de-même question de bien mettre en avant les victimes de ces manifestations avec 37 palestiniens tués "dont quatre mineurs.." Serait-il question ici de simples randonneurs, de jeunes admirant la nature, de gosses venus là pour jouer au football ?? Ces mêmes articles n'omettent pas pour autant de noter les dizaines de milliers de palestiniens qui participent pour le moins qu'on puisse dire activement ( même si d'autres les considèrent comme de simples pacifistes..) à ces provocations; histoire de bien démontrer l'importance de ce mouvement alors "que leur terre leur a été prise..". 

Les médias francais - européens ne se gènent aucunement afin de rappeler le caractère pacifique de ces manifestations quoique l'on retrouve malgré tout ici et là un rappel de "lancers de pierres, de cocktail molotov, de cerfs volant enflammés" mais bien évidemment sur des milliers il n'y a qu'une petite poignée de manifestants qui agisse ainsi.., et pas de quoi fouetter un chat face aux armes super perfectionnées des soldats israéliens...

Ainsi et pour rappel d'une situation similaire et pourtant différente ( mais pas pour les médias européens..) l'international a pu aisément "se gaver" de photographies et films vidéos ( et pour cause...) montrant des gosses palestiniens du quartier de Silwan (Jérusalem) caillassant des voitures israéliennes traversant ce quartier, permettant de voir "en direct" un de ceux-ci renversé par un véhicule ( blessures sans gravité), et titrant cette situation par ces mots : " Les jeux dangereux des titis palestiniens"   ( le figaro int. du 20 octobre 2010).

Qui n'a jamais utilisé ce terme sympathique de "titi" aux connotations de "mignon, de gavroche, de poulbot..." dans ses discussions ? Doit-on interpréter cette introduction comme une certaine forme d'identification à leurs faits et actes ? L'article qui suit ce titre sera-t-il appréhendé comme des actes illégaux, de voyous, de terreur, dangereux pour eux comme pour les occupants des véhicules ?

L'article en question démontre on ne peut mieux le caractère "jeu" de ces actes,quitte à ce qu'ils se concrétisent au dépend de vies humaines : " les enfants ont pris le relais des pères et grands frères. Sans chefs ni programme politique, l'intifada est pour eux un jeu, plus dangereux que les autres"...

Tout à l'opposé l'on trouvait alors ce titre quant à la situation en France : "Sarkozy met en cause les casseurs et les bloqueurs" (le figaro international du 21 octobre 2010)... Parlait-il de ces mêmes "titis" qui "s'amusaient" à casser par pure envie du jeu ?..

La différence de dialectique est des plus flagrantes si l'on se place dans une optique d'observateur de situations identiques au départ : jets de pierres, désir de "casser l'autre", de lui faire sciemment du mal, mais...

Imaginez un instant des paroles qui auraient pu logiquement être prononcées par Netanyahou suite à cette provocation délibérée à Silwan du style : "j'ai vu les images de Silwan, c'est scandaleux. Ça ne sont pas les casseurs qui auront le dernier mot dans une démocratie". Quelles réactions internationales une telle déclaration aurait-elle enclanché ?.. : "Israël s'en prend aux pauvres titis palestiniens" - "Pas de pitié israélienne contre les gamins de la rue" - "Voilà comment réagit un état soi-disant démocratique et de droit"...

Mais nous citons ici des paroles prononcées par Nicolas Sarkozy et se rattachant à la situation à Lyon, alors que ces mots furent applaudis par le public de Bonneval...

Imaginez une situation par laquelle en France des centaines de jeunes "casseurs" ont été arrêtés, jugés, et certains ont de-même été condamnés à des peines de prison fermes, et ce réactif faisant suite aux déclarations de Sarkozy : " Ce n'est pas acceptable, ils seront arrêtés, retrouvés et punis, à Lyon comme ailleurs, sans aucune faiblesse. Parce que dans notre démocratie, il y a des tas de moyens de s'exprimer, mais la violence la plus lâche, la plus gratuite, ça, ça n'est pas acceptable", et transposez la en Israël...

 Où d'ailleurs, et si vous prenez le jeune Iyad Geiht ( l'acteur principal de la vidéo en question), celui-ci s'est retrouvé avec son père au commissariat de police où une demande de caution a été faite et...comme le père a répondu "qu'il n'avait pas d'argent", la police les a renvoyés chez eux...Pas d'arrestations, pas de peine, même pas d'amende...

Il est vrai que l'on parle ici de ces "titis palestiniens" qui ont bien le droit d'occuper leur temps libre, de caillasser un peu à doite, d'attenter à la vie d'autrui à gauche...et pas de ces sales casseurs aux actes scandaleux...

Apparemment la dialectique journalistique, mais également les interventions étatiques ne déclinent pas d'une manière identique des situations par trop voisines par lesquelles un chat d'ici n'est apparemment pas le même ailleurs...

 

Marc Lev - A propos de la menace iranienne, du terrorisme... auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" (Eds Edilivre - en librairies, librairies en ligne...). Romans ô combien d'actualité !..

 

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 Sources: Liberation.fr- lefigaro.int - 


17 avril 2018

L'Europe d'aujourd'hui: l'antisémitisme reviendrait-il à pas de géant ?..

En ce jour du souvenir des victimes israéliennes des diverses guerres et attentats il me semblait importun de constater ce qu'il en est dans le "Grand Monde" quant à l'antisémitisme, les actes et attentats divers contre le peuple juif comme israélien;
ainsi d
'après l'historien britannique Anthony Beevor qui a publié un livre monument sur la Seconde Guerre mondiale (chez Calmann-Lévy), dans lequel il décrit la montée des nationalismes dans l'Europe des années 30, il n'y a pas de quoi s'en faire; tout va presque pour le mieux dans le meilleur des mondes...

D'ailleurs Beevor même s'il perçoit (malgré tout) certains traits communs entre l'avant dernière guerre mondiale et la période actuelle, n'en reste pas persuadé pour autant qu'il faille faire une quelconque comparaison; concluant même qu'heureusement il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

A l'ombre de l'extrémisme s'implantant ici et là en Europe jusque dans les gouvernements et parlements, à l'ombre de l'influence grandissante de mouvances et mouvements islamistes dans ces mêmes états n'y aurait-il pas malgré tout de quoi se poser des questions ?..

De premier abord en lisant Beevor j'ai quelque part l'impression de vivre sur une autre planète...A moins que je ne comprenne absolument rien à ce qui me semble s'être mis indubitablement en place dans toute l'Europe (et même ailleurs...), à une idéologie qui ne cesse de prendre de l'ampleur, de sensibiliser certaines masses, d'anesthésier les esprits et qui a pour noms d'évidence : anti-israélisme, antisionisme, antisémitisme, appels aux boycotts, actes de vandalisme contre des institutions juives, manifestations avec appels au meurtre des juifs, agressions, assassinats gratuits ...

A moins que la fuite de tous les juifs de Norvège n'ait rien eu d'une peur de ce qui s'est mis en place ces dernières années dans ce qui fut une terre d'accueil, à moins que la situation en Suède et à Malmo ne soit que directement sortie de mon imagination, à moins que l'invitation d'un jeune ancien otage israélien des mains des terroristes du Hamas ( Gilad Shalit) à un match à Barcelone et des manifestations oh combien médiatisée qui ont suivi cette décision, a moins que des attentats et assassinats purement antisémites ne soient pas des situations d'idéologie de haine susceptible de mobiliser les masses, 

Pour infos et exemples voilà les liens de données qui me semblent parler d'elles-même...

http://fr.canoe.ca/infos/international/archives/2018/01/20180123-121408.html

http://antisemitism.org.il/eventsmap/en/2013

http://antisemitism.org.il/eventsmap/en/2012

 

Souvenons-nous ici qu'en avril 1933 le boycott nazi des commerces juifs a marqué de facto le début de la marginalisation des juifs d’Allemagne...Depuis combien d'années les BDS et autres appels au boycott des produits israéliens se sont-ils mis en place? Combien d'actes antisémites se sont produits contre des boutiques casher, des synagogues, des centres juifs... ces dernières années, sans même parler des actes d'agression directe, des meurtres contre des juifs?

Souvenons-nous que le boycott annoncé par les nazis fut très rapidement suivi par une loi qui officialisait l’aryanisme et rejetait à tout juif le droit d'officier dans des positions dans la fonction publique. Souvenons-nous du numerus clausus imposé aux écoliers juifs...

Souvenons-nous de-même des artistes, des journalistes...qui furent alors bannis des lieux de culture...N'y a-t-il pas quelque part une certaine similitude de situation alors que pour exemple: parler de la Shoah devient actuellement une réelle gageure dans certaines écoles publiques..? Alors que montrer dans les médias un état d'Israël autre qu'un état assassin, d'appartheid, affameur de palestiniens est chose dorénavant totalement utopique et peut entrainer une réelle mise au banc des accusés ?

Je me souviens d'un essai publié par Alain Finkielkraut déjà en 2003 et qu'il avait intitulé: "Au Nom de l’Autre" avec ce sous-titre: "Réflexions sur l’Antisémitisme qui vient" où entre autre il écrivait:

 "Il faut du courage pour porter une kippa dans ces lieux qu’on appelle cités sensibles et dans le métro parisien ; le sionisme est criminalisé par toujours plus d’intellectuels, l’enseignement de la Shoah se révèle impossible à l’instant même où il devient obligatoire, la découverte de l’Antiquité livre les Hébreux au chahut des enfants, Les juifs ont le cœur lourd et, pour la première fois depuis la guerre, ils ont peur."

C'était en 2003, il y a quinze ans de cela...un essai qui décrivait une situation sur la France et non sur l'Europe... et depuis il m'est plus qu'impossible de croire à une situation qui se serait améliorée: bien le contraire ! A un mouvement de haine de masse qui se serait avorté seul, à un momentum où les traits communs de l'avant dernière guerre mondiale et d'aujourd'hui serait pur fruit d'une paranoia bien personnelle...

Anthony Beevor considère donc qu'il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale. 

M'est avis que je dois indéniablement et bien malheureusement vivre sur une autre planète !..

 

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne : fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: SPCJ - Europe-israel.org - Lepoint.fr - antisemitism.org - canoe.ca

 

12 avril 2018

"Nouvelle journée meurtrière à la frontiere Gaza-Israël " ( afropages.fr)..Ah cet état syrien où tout n'est qu'havre de paix !.

Force nous a été, nous est et sera-t-elle?.. (ici, en Israël) de reconnaitre les choses telles qu'elles sont: le monde depuis un bon nombre d'années voit, s'indigne, s'élève contre des dizaines de milliers de victimes, des centaines de milliers de fuyards, se questionne quant à l'utilisation ou pas d'armes chimiques, s'offusque devant des photographies de cadavres,      et ?..

Assad continue son génocide aux yeux et à la barbe de tous...La Russie est entrée dans la danse avec cette interrogation    d'évidence: les forces russes ont-elles pour mission de combattre l'état islamique et autres groupes extrémistes ou bien sont-elles sur place afin d'appuyer ceux-ci?.. Au final; quelle stratégie est celle de Poutine dans cette Syrie certes intéressante économiquement parlant ?..

L'Iran ne cesse d'aider, d'armer, d'envoyer des troupes, de stimuler le régime d'Assad afin qu'il ne baisse pas les bras...Certes un bastion supplémentaire où placer des ogives nucléaires iraniennes ça pourra être intéressant dans un futur proche !..

Le Hezbollah, bras armé s'induit directement dans les combats, fort de "quelques 30.000 ou 40.000 hommes" (en fonction des sources) afin d'aider ce "cher Assad"...histoire de peut-être mieux garder ce "monopole" et les acquis en terme de mouvement terroriste qui n'accepte pas de rivaux... 

L'opposition à Assad ne compte plus ses groupes islamistes, ses extrémistes luttant pour certes une autre forme de régime plus proche des Frères Musulmans que d'une laïcité, plus proche d'un retour aux valeurs moyennes-âgeuses que d'une vision de développement..

La Turquie au milieu de tout celà qui se frotte les mains: belle occasion d'en recoudre avec le PKK et autres populations kurdes tout en jouant les amis avec les russes, avec l'Otan et les Etats Unis... 

Et puis en Israël on suit par la force des choses  la situation de près, on se questionne sur des lendemains, sur un état voisin de plus qui deviendrait un suppôt de l'Iran; encore plus près de notre terre...On tente quelque peu de faire savoir et connaitre qu'Israël n'est pas état à laisser une telle situation s'installer..

Et puis bien évidemment ( et n'en déplaise aux boycoteurs, BDS et cie..) l'humanisme israélien prend les devants et va jusqu'à soigner en Israël des victimes ( et peu importe de quel camp) de ce conflit qui ne le concerne pas directement...Pas directement ?

Jusqu'à ce que des roquettes " perdues"  ne commencent à tomber sur le sol israélien, jusqu'à ce que les combats ne frôlent la frontière du Golan, jusqu'à ce que le Hezbollah ne s'engage directement avec les arsenaux largement remplis par l'Iran...

Alors, oui, l'état d'Israël se retrouve par la force des choses engagé dans un conflit "d'ailleurs" et réagit par une attaque ciblée sur un dépot d'armes, sur un convoi..; moyen d'affaiblir quelque peu l'avancée de l'extrémisme pro iranien...

Et puis dans ce chaos d' intérêts pas véritablement portés vers les populations.. l'on entend le chef de l'opposition à Assad    ( émission de Christiane Amanpour sur la CNN), M. Ghassan Hitto condamner Israël pour ces ingérences...

Et puis dans le même temps on lit (blog de Clarissa Ward correspondante de CBS News en Syrie) que " des syriens ont applaudi l'action israélienne d'alors, l'attaque aérienne près de Damas, ajoutant même : les israéliens ont le courage de faire ce qu'aucun pays arabe ne fera"...( l'on pourrait  aisément changer quelque peu la phrasologie par: "ce qu'aucun autre état occidental ne fera...).

De-même qu'un rebelle syrien va même jusqu'à s'écrier: " il n'y a plus aucun syrien qui ne hait l'état d'Israël...nous savons maintenant qu'Israël est meilleur et plus compréhensif que notre régime"...

Et puis l'on entend des menaces comme quoi chaque véhicule israélien qui porterait secours à des blessés de ce conflit (somme toute interne à la Syrie...) serait attaqué par les forces proches de Assad...

Durant ce temps l'Occident regarde, discute, décide mais juste histoire de... aide symboliquement, interpelle, ( ne serait-ce pas une situation similaire quant aux accords d'ouverture vers le régime iranien et aux avancées nucléaires qui sont mais d' évidence ne sont pas?..), s'offusque, dénigre, condamne même, et ?..

Rappelons-nous ici les paroles de C. Ashton quant à ce même Hezbollah terroriste considérant que le Liban ne s'est pas laissé entrainé dans "la tornade syrienne" et que ceci serait dû "à un fond d'attitude responsable de beaucoup de composantes de la réalité libanaise, en particulier du Hezbollah"...A quand le prix Nobel de la paix à Nasrallah ?..

Le conflit syrien a sans l'ombre d'aucun doute encore de "beaux jours" devant lui ( si je peux m' exprimer ainsi) ! Quant à l'état d'Israël il n'a au final que deux options: rester en simple observateur et attendre la prochaine guerre qui ne saurait ne pas se concrétiser ne serait-ce que par le Nord et le Nord-Est ( sans revenir ici vers la frontière Sud avec les actes sans cesse renouvelés du Hamas afin de...), ou bien s'induire dans ce conflit par la force des choses.

Quoiqu'il en soit il parait plus qu'évident qu'au final l'état d' Israël se retrouvera seul face à des situations d'obligation, continuera à être journellement dénigré pour avoir abattu un terroriste venu tuer de l'israélien... et puis avec quelque peu de lucidité je pourrais même prévoir que l'Occident saura le condamner...

 

Marc Lev - A propos de la menace iranienne, du terrorisme... auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" (Eds Edilivre - en librairies, librairies en ligne...). Romans ô combien d'actualité !..

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: mako.co.il - israeltoday.co.il

 

 

 

11 avril 2018

De la Shoah aux assassinats, aux attentats, au terrorisme...

En cette veille de journée du Souvenir, cher Bon Dieu, je ressens ce besoin de t'écrire, de t'envoyer ces quelques voeux, espérant que non seulement ils te parviendront mais que tu sauras, pourras agir... 

Cette missive va très certainement t'étonner car je ne demande rien de spécifique pour la continuation de cette année 2018; tout au moins rien pour moi, qui ne me soit destiné directement, et pourtant...

Il t'en faudra de la place durant cette année 2018 dans tes propres voeux de mieux-être, mieux se comporter pour ces humains, il t'en faudra du courage, de la force afin de pouvoir non seulement transporter mais bien concrétiser tous les voeux qui sont miens.

Du haut de ton monde, de ton promontoire tu as pu observer à loisir les évènements des années précédentes, et entre nous Mon Dieu, tu seras d'accord que tout cela n'est pas vraiment esthétique, n'attire pas à la mansuétude, ne donne aucune envie de visualiser cette "bonne vieille terre", n'est-ce pas ?

Regarde l'humanité qui semble régresser d'année en année: dictateurs s'accrochant contre vents et marées sur leurs trônes dorés (et quel problème si cela est au détriment du peuple, des populations ?), peuplades en fuite, en crainte de vols, de viols, de tueries ( mais qui se souvient encore de problématiques telles que celle du Darfour ?), pays entiers ravagés par des guerres, par les catastrophes naturelles, par la maladie ( oui, mais l'univers ne cesse de promettre qu'il verserait des dons, non ?)...

Cher Bon Dieu, regarde comment la terreur, le terrorisme, les prises d'otages ont su s'implanter dans nos journaliers, aux nez et aux barbes des états, comme un fait accompli, comme si le devenir d'alors des "Taponier", des "Shalit", des "Larribe", des victimes directes du terrorisme ne nous intéressait plus que comme un fait divers parmi d'autres (et quoi, encore une attaque terroriste en plein  Londre, Paris, en Allemagne, en Suède,en Egypte, à Jérusalem, ailleurs ? Et alors, tant que ça ne nous touche pas directement !..).

Mon Dieu, observe comment l'occident " humanitaire" accepte la mise en place d'une nouvelle culture sociale où les agresseurs deviennent des héros et les victimes des coupables (comment ne pas ressentir cela après l'assassinat de Mireille Knoll, de Sarah Halimi, des autres victimes gratuites d'une haine environnante, du jugement du "gang des barbares", après les dénégations et non reconnaissances de la Shoah, les massacres d'arméniens, des populations syriennes, yéménites et autres..? ).

Regarde comment le 21e siècle et cette année 2018 ont su ingérer des journaliers qui ne touchent plus personne: enlèvements d'enfants, enfants esclaves, enfants soldats, mineures épouses, femmes excisées, violées, lapidées, pendues, hommes amputés...(qui se soucie encore ce jour du devenir de Sakineh Ashtiani, de celui de Jafar Panahi ?)...

Mon Dieu, tourne ton regard vers le Moyen Orient, vers ce tout petit point d'Israël, vers ce traité de paix qui n'aurait demandé qu'à être signé (maintes et maintes fois) et concrétisé pour des populations en mal de silence, de normalité journalière, de va et vient sans crainte aucune et qui semble n'avoir jamais été à l'ordre du jour des Autorités Palestiniennes d'alors comme de celles de ce jour ( demande son avis à toutes ces victimes de la haine palestinienne...)

Mon Dieu, ta hotte serait-elle pleine de tonnes d'humanisme ? Transporterais-tu des quintaux de recherche de paix ? Serait-elle chargée de milliards d'actions anti-extrémistes, anti-barbarie, anti-négationnistes..?

Tu vois, Mon Dieu, je ne t'ai rien demandé, et pourtant tu as tant à faire pour que les mois restant de cette année 5780 diffèrent totalement de ceux des années précédentes; sorte d'un cercle vicieux où l'homme est plus bête qu'humain, où la force fait oeuvre décisionnaire.

Je te remercie, Mon Dieu pour tous les actes que tu pourras concrétiser dans les mois à venir afin que la terre redevienne ce jardin magnifique qu'elle a pu être, qu'elle a peut-être été, il y a longtemps, trop longtemps !

Marc Lev (auteur de "Après-demain ? - Edilivre)-" "Après-demain ?" (EdiLivre) de Marc Lev, thriller qui tombe à pic ! et de "Et si..?" ( egalement chez Edilivre)

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

http://livre.fnac.com/a3753112/Marc-Lev-Apres-demain

27 mars 2018

Mais non, le passé ne peut décidément pas se réitérer sur les sols français et européens..!?

Alors que nous sommes à nouveau témoins d'un acte délibérément antisémite sur le sol français (Paix à son âme ! ), et où nous ne pouvons que constater une fois de plus l'impuissance flagrante du gouvernement face à ces actes qui ne sont plus uniquement terroristes mais bel et bien axés sur la population juive , devons-nous nous questionner quant à cette historique qui se renouvellerait, se répèterait, serait un re-make d'une période que l'on croyait - espérait révolue ?..

D'ailleurs le Service Central du Renseignement Territorial ne fait-il pas mention pour la seule année 2017 de 311 actes antisémites sur le territoire français ? Et il paraitrait même que le nombre de ceux-ci serait en baisse par rapport à l'année précédente !..

Et pour bien placer ici cette problématique que je soulève, et bien loin des détracteurs ( juifs ou non) de ce qui semble malgré tout une constatation; s'il est une autre nouvelle qui aurait à mes yeux  dû ébranler l'Europe, le monde, l'International, l'être qui se veut humain dans toute sa splendeur, c'est bien celle du départ des juifs de certaines terres européennes, de tous les juifs de la terre de Norvège, d'une fuite délibérée aux relents d'un autre temps...

Bien au-delà de cette exode d'une communauté par trop menacée dans son journalier par des actes antisémites sans limite aucune ce sont les valeurs d'acceptation de l'autre, de celui qui a tout d'un norvégien, d'un français, d'un belge, d'un allemand... mais avec une approche religieuse et traditionnelle différente qui sont remises en questions alors que des actes dits d'humanité (votés et acceptés dans le journalier par les divers gouvernements européens) envers des immigrants ayant pour certains amené des vapeurs de haine, d'antisémitisme flagrant s'installent, s'instaurent, se font non seulement réels mais même prépondérants...Choix délibéré d'abandon d'une tranche de la population acceptant les lois et décisions, les suivant, assimilée, intégrée, vivant avec, faisant partie de ?.. 

Que dire ainsi des communautés juives d'Europe confrontées à des centaines d'actes antisémites commis ici ou là dans le silence absolu, dans une ignorance voulue, et ce jusqu'à même une dénégation de mise ( ne serait-ce pas encore l'acte d'un déséquilibré..?)

Que dire de ces manifestations connues, médiatisées parfois, et devenues presque communes.. et acceptées sur les sols européens et où la ligne constante ( et peu importe le pourquoi de ces rassemblements) se veut au final la haine du juif, d'Israël alors que l'idée de ces attroupements n'avaient au départ pas obligatoirement de rapport avec ceci ? Que dire des partis politiques qui s'identifient à ces idées antisémites jusqu'à éveiller ( ou plutôt re-éveiller) l'image grotesque du juif avide d'argent et ô combien riche, l'image du juif avide de pouvoir, l'image de l'israélien colonisateur, tueur, affameur ?..   

N'en déplaise à mes contradicteurs; le peuple juif européen semble être revenu à cet état déjà vécu dans sa chair où il avait tout d'un peuple à dénigrer, à poursuivre, à chasser, et même à massacrer...

Et beaucoup d'entre nous espéraient ce: "plus jamais ça !..", ne pouvaient ( et ne peuvent encore ce jour) croire en une histoire revenant sur elle-même où avoir posé une mezouzah, arborer une étoile de David, une kippa, des vêtements de juif religieux serait considéré comme une provocation, entrainerait de la violence gratuite anti-juive aux yeux de tous qui regardent, savent et se taisent...Histoire revenant sur elle-même ?..

Situation de déjà vu ou simple obsession bien personnelle?.. 

Il n'est d'état européen où l'immigration de masse de ces dernières années n'a eu d'incidence sur cette situation du déni du juif, de son salissement, des accusations sans nombre, des manifestations, des appels à, des actes antisémites de toutes natures...et l'on peut ainsi aisément se pencher vers des situations similaires en Italie, en Allemagne,en Belgique, en Hollande, en Angleterre, en France...

Certes ces juifs jusque là totalement européens et devenus quelque part apatrides par la force d'un silence muet et d'une acceptation de situations inconcevables dans ces états européens ont la solution de la fuite vers l'état d'Israël; éventuellement vers d'autres pays où le phénomène n'a pas encore atteint ce paroxysme d'obligation du tout quitter...

En voilà une solution toute trouvée pour qui prône " la trop puissance d'un soi-disant pouvoir juif " !..Et puis ainsi on s'en débarasserait sans trop de scrupules...

Mais la sonnette d'alarme aurait dû (et depuis quelques années déjà) sonner auprès des gouvernements, des populations, des prêtres, des pasteurs...car...

Si l'on se positionne dans un état de figure qui de prime abord et peut-être dans mes propres divagations.. ne paraitrait plus dorénavant faire uniquement partie du domaine de l'utopie, les religions autres que l'islam sembleraient par trop "mécréantes" et donc à l'évidence: à convertir ou chasser ou même tuer ( n'oublions pas les actes de terrorisme islamiste qui frappent également d'autres populations européennes...)

Qu'en sera-t-il de la Norvège (mais pas uniquement...) de demain, dans cinq ou dix années ? Verrons-nous un état perpétuant ses traditions luthériennes, son histoire, sa culture, sa langue...ou un nouveau territoire basé sur une forme juridique de charia, sur une langue nouvelle mélange de norvégien et d'arabe, sur des fêtes religieuses nationales musulmanes ? Verrons-nous la mode vestimentaire locale qui se développera autour de la burqa ou mieux, du niqab ? Ne verrons-nous plus d'écoles mixtes, de piscines et installations sportives de-même, de bars mixtes, de..?

Il semblerait que ce mouvement se soit mis définitivement en place ces dernières années, et pour simple exemple de "déjà concrétisation..", il y a six ans de celà ,en l'année 2012, il s'est avéré que 70 français et françaises (dont certaines en tenues "décolletées") qui avaient débarqué à l’aéroport Tunis Carthage ont été alors prises à partie par la police religieuse (islamistes barbus) et ce, sous le regard bienveillant des forces de l’ordre…

Certes voilà un exemple qui s'est déroulé alors en Tunisie, mais encore combien d'années jusqu'à ce qu'il soit monnaie courante à Paris, Lyon, Rome, Berlin ou dans un quelconque pays européen sans que l'obligation ne soit dorénavant de ne s'en prendre uniquement qu'aux juifs ? D'ailleurs des agressions de type anti société occidentale ne se sont-elles jamais concrétisées dans ces villes européennes ? D'ailleurs les attentats perpétrés contre " les populations mécréanes occidentales" ne seraient-elles pas des signes plus que concrets ?

Pour conclure ces quelques lignes je reprends ci-dessous une phrase copiée d'un site arabe datant de quelques années :

"Aux Mécréants Français commencez à préparer vos vacances hors pays Musulmans les états de Tunisie et d'Egypte sont passé du côté Obscur de la Force..!!! " (du forum de elkasbah.net) .

D'ici à ce que ces "forces obscures" perpétuent des attentats "anti mécréants" sur les sols européens et ne s'en prennent plus uniquement comme l'actualité semble bien malheureusement le démontrer à la seule communauté juive y aurait-il tant d'espace temps ?

L' Europe est un amalgame de populations, d'origines, de religions, de traditions où la capitulation semble s'être déjà mise en place.. Ne serait-il pas déjà trop tard afin de réagir contre l'antisémitisme, et jusqu'à l'anti-occident ?

Et puis certains "bien-pensant" sauront bien me dénigrer en plaidant ouvertement que le "plus jamais ça " est encore et toujours d'actualité, que les populations et mentalités ont changé, que..  

Je vous laisse ici à vos réflexions....

Marc Lev.

Pour une vision de l'intérieure je vous propose de vous procurer: "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent à nos portes, en France...) et:  "Après-demain ?" (où les politiques anti-occidentales iraniennes semblent avoir été devinées...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en librairies, en ligne ( fnac.com,amazon.fr...), dans leur version numérique:

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: elkasbah.net - europe-israel.org - lefigaro.fr -  

22 mars 2018

A l'ombre des dissensions palestiniennes, et si les dirigeants palestiniens ne désiraient pas vraiment la paix ?..

Alors que Mahmoud Abbas ne s'en prend plus uniquement à la politique américaine et à ses représentants mais dorénavant au Hamas, certains observateurs pourraient voir en-celà une manière de décréter haut et fort à la face de l'Occident : " Je suis le seul représentant légal (..?) du peuple palestinien et si vous ne m'appuyez pas vous allez avoir sur le dos le Hamas: un groupe terroriste.." . Oubliant apparemment au passage que ce même Mahmoud Abbas s'est rapproché à maintes reprises de ce-même Hamas frère ennemi terroriste.. 

A comprendre: Si l'International, l'U.E, l'ONU, les Etats Unis ne le soutiennent pas dans ce qui serait "son désir de paix" et laisse le Hamas s'en prendre à l'OLP alors pas, plus de paix possible...

Désolé d'en décevoir très certainement plus d'un par les quelques lignes qui suivent mais il y a vérités historiques, rappels, exemples qu'il me parait opportun de rappeler ici..

C'est ainsi ce même Mahmoud Abbas qui a écrit en 1984 le livre "L'autre côté" dans lequel il affirme que certains membres du mouvement sioniste et les nazis ont été en contact dans le but de faire le plus de victimes juives possibles durant la seconde guerre mondiale afin de convaincre l'international de créer l'État d'Israël..

Ainsi je rappelle que l'OLP de Mahmoud Abbas et son Conseil national palestinien ce sont : l'organisation de libération de la Palestine (OLP), le font démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), le front populaire pour la libération de la Palestine ( FPLP), des groupes dissidents..Tout un menu qui en dit long sur les intentions de paix de toujours de Mahmoud Abbas lorsque l'on sait qu'il demande la réunion de ce conseil ce fin avril..

L'OLP et tous ces groupes et groupuscules qui naviguent ( qu'on le reconnaisse ou pas..) depuis des décennies dans une même direction ce sont: des détournements d'avion comme en 1968 un vol El-Al entre Alger et Rome, d'autres sur les compagnies TWA, Pan Am.., des explosifs placés dans des avions comme en 1970 un vol Swissair de Zurich vers Tel-Aviv, des attaques au bazooka comme en mai 1970 avec une roquette tirée sur un autobus de transport d'enfants israéliens, c'est l'organisation de l'attentat des jeux olympiques de Munich en 1972, ce sont des bus explosés, des attentats à la ceinture de dynamite, des tirs sporadiques, des attaques au poignard...Des centaines de moyens afin d'éliminer l'état d'Israël par le biais de tueries de civiles.. 

N'omettons pas non plus que l'OLP de Mahmoud Abbas  (cette organisation considérée par l'international comme modérée...) a encore et toujours dans sa charte des clauses telles que:

Article 2: La Palestine, avec les frontières qui étaient les siennes sous le mandat britannique, est une unité territoriale indivisible...A comprendre :l'état d'Israël, les territoires palestiniens et la Jordanie...

Article 6: Les juifs qui demeuraient en Palestine jusqu'au début de "l'invasion sioniste "...seront considérés palestiniens...

Article 9: La lutte armée constitue la seule façon de libérer la Palestine...

Article 15: La libération de la Palestine, d'un point de vue arabe, est un devoir national (qawmi) et vise a l 'élimination du sionisme de la Palestine

Article 19: La partition de la Palestine en 1947 et l'établissement de l'état d'Israël sont entièrement illégaux...

Article 20: La déclaration Balfour, le Mandat pour la Palestine, et tout ce qui a été fondés sur eux sont déclarés nuls et non avenus...

A noter qu'Arafat avait bel et bien écrit à Rabin lui disant que les textes de la charte de l'OLP faisant mention de l'obligation de détruire l'état d'Ísraël étaient "inopérants" et "sans validité" mais n'ont jamais été abolis...

Je rappellerai également à cet International pro-palestinien qui n'a de cesse de décrier la politique israélienne qu'il serait bien incapable de citer les préparatifs, les discussions, les rencontres, les traités et autres tentatives d'aboutir à une paix israélo-palestinienne où les divers dirigeants de l'état d'Israël étaient prêts à de réelles et très importantes concessions et qui au final n'ont jamais abouti..la faute à qui ?..

De-même qu'il serait intéressant de savoir comment les états autres que celui d'Israël gèreraient une situation où une gosse, puis une adolescente n'aurait de cesse de narguer des policiers ou soldats, de les provoquer sciemment, de les frapper... 

Qu'en sera-t-il de la situation d'Israël face à ce climat où les amis de l'OLP d'hier sont ses ennemis de maintenant ? L'international si prompt à pleurer sur le sort des populations palestiniennes va-t-il faire le forcing sur le régime israélien afin de reconnaitre le Hamas comme interlocuteur valable et reconnu vers un traité de paix avec Israël ? Va-t-il protéger coûte que coûte son petit protégé "homme de paix.." Mahmoud Abbas tout en délaissant la situation de Gaza ? Va-t-il trouver une baguette magique afin de résoudre une nouvelle crise ?

Je doute fort qu'un coup de baguette magique résoudra la polémique et m'est avis qu'une fois n'est pas coutume ce sera encore l'état d'Israël qui fera les frais de cet imbroglio qui aurait dû, pu être résolu il y a de nombreuses années et à maintes reprises...  

Marc Lev qui vous invite à découvrir "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme avaient été prévus sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens qui ne cessent de se concrétiser semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans traités sous la forme de thrillers qui vous entraineront dans cette actualité que certains ne veulent pas voir... 

 

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne : fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...), dans les versions numériques: 

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx  

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 

 

Sources: dreuz.info -