Marc Lev : le blog

15 mars 2017

Mais moi mesdames et messieurs je suis en toute sincérité Palestinien Israélien !

Alors que la fête de Pourim avec ses symboliques quant au désir d'en finir avec le peuple juif est tout juste derrière nous; alors que la fête de Pessah avec ses symboliques quant au peuple juif libre et sur sa terre se rapproche à grands pas; alors que nous attendons encore de voir l'ambassade des Etats Unis installer ses quartiers à Jérusalem ( mais verrons-nous cela ?..); alors que des semaines pro-palestiniennes, des manifestations, des appels aux boycots de produits israéliens ne cessent de se concrétiser semaine après semaine ici et ailleurs sur le globe, il me semble plus qu' opportun de rappeler ici une réalité historique..

Ainsi et il est grand temps pour moi, israélien, de crier haut et fort à la face de l' International: "Point n'est besoin de vouloir créer un état de Palestine car j'y vis, j'y réside, j'y développe, j'y élève mes enfants...car je suis israélo-palestinien !"

Et oui, voilà que pour l'International cette bombe est lancée ! Et qu'y faire messieurs et dames des organismes internationaux (ONU, U.E et cie...), des divers gouvernements et régimes si en 1920 lors de la conférence de San Remo les Britanniques créèrent les états de Palestine à l'Ouest du Jourdain correspondant à ce qui sera re-nommé Israël par la suite et de l'Emirat Hachémite de Transjordanie à l'Est de celui-ci ? Faits accomplis, vérifiables, historiques... Et qu'y faire si déjà en 1920 des émeutes arabes anti-juives avaient entrainé la mort de dizaines de juifs, femmes, enfants, vieillards récusant la création de cet état juif de Palestine- Israël..? Et oui, je suis cet israélo-palestinien !!

Qu'y faire mesdames et messieurs désireux de créer un autre état en place de terres de cette Palestine - Israël de l' époque si ( et certes le peuple juif n'y est une fois de plus pour rien quoique pour certains...) l'on ne trouve aucune mention de la cité de Jérusalem, cette "Sainte" (al-Qods) dans le livre saint musulman du Coran; cité devenue on ne sait par quel effet de passe-passe et aux yeux de l'International, ville sainte également pour l'islam?.. Qu'y faire si cette même cité de Jérusalem n'étaient peuplées à des périodes plus proches de la nôtre (1724) que de 5000 âmes: une majorité juive et quelques chrétiens ?..Et quoi ! Donc pas l'ombre d'un "palestinien" à l'horizon ? Palestine historique ? Oui, ma Palestine-Israël à moi, au peuple juif !

Qu'y faire messieurs les pro création d'un état palestinien "historique" si il y a moins de 300 années de cela des villes "arabo-palestiniennes" actuelles comme Shehem,  Ramallah, Al-Qods...n'existaient pas, sur aucune carte ? Si Nazareth était alors une ville chrétienne à part entière, si Gaza n'étaient peuplée que de 550 personnes avec 50% de juifs et 50% de chrétiens ?..Palestine historique disent-ils !.. Ne serais-je pas moi-même un gazaoui-israélien, mon propre peuple palestino-israélien ?.. 

Certes je vous l'accorde dans ma Palestine-Israël à moi je ne veux pas de Gaza, pas de cette cité de Rafiah scindée en deux par l'Egypte d'alors et je propose donc de créer et de développer (avec l'aide de l'Organisation des Nations Unies si intéressée à la cause des habitants de ces villes) un Gazaland où les gazaouis malgré tout non palestiniens (historiquement parlant...) pourront ainsi continuer à vivre comme à l'actuel... comme on le sait.. en parfaite harmonie entre Fatah, Hamas, Frères Musulmans, Djihad islamique, Isis...

Je suis ce palestinien-israélien de cette Palestine-Israël arrivé sur une terre nue, inhospitalière, dans un désert, sur des terrains de marécages, sur des étendues caillouteuses infinies et qui suis parvenu à y créer des villes, des villages, des parcs, des plantations d'arbres fruitiers, de cultures diverses...

Je suis ce palestinien-israélien de cette Palestine - Israël qui a développé des universités à l'aura extra-frontalière, des industries de hautes technologies, des recherches dans tous domaines à la pointe de l'élite internationale, des découvertes dont le monde entier profite au jour le jour sans même parfois savoir qu'elles proviennent de cette Palestine-Israël...

Je suis ce Palestinien - Israélien qui a élevé sur cette terre d'Israël-Palestine une génération après l'autre vers des désirs de paix, de bien-être, de vie commune avec les autres religions, les autres populations: druzes, bédouins, arabes, musulmans, chrétiens...D'acceptation des différences de cultures, de croyances, d'origines...

Je suis de cette Palestine-Israël qui ne cesse depuis de longues années d'en appeler les autres à prendre ma main tendue, à cesser toute politique de terreur et de terrorisme, à parvenir à des traités qui permettront à tous de vivre ensemble sur cette terre d'Israël qui fut Palestine Britannique pour que les générations à venir soient fières de leur identité israélo-palestinienne !

M. Trump, lors de vos discussions quant au devenir journalier d'Israël, quant à la reconnaissance officielle de Jérusalem comme vraie Capitale d' Israël, de grâce ne jetez pas aux oubliettes ces vérités historiques par lesquelles vous comprendrez aisément ma position actuelle: je suis moi ce palestino-israélien ...

 

Marc Lev - auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" (Eds Edilivre - en librairies, librairies en ligne...) à découvrir et lire sans ménagement..

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: benillouche.blogspot,europe-israel.org

 


09 février 2017

"Colonies israéliennes": terres arabes occupées ?..Qu'en est-il du Languedoc, de Nîmes, d'Avignon ?..

Face aux réactions françaises mais également européennes, et internationales quant à une reconnaissance de l'illégalité des colonies israéliennes, face à la déjà mise en place d'une marche de centaines de milliers de musulmans afin de forcer les frontières israéliennes le 5 juin 2011, face aux appels et actions de boycott qui ne cessent, ne pourrait-on pas faire un parallèle empreint de logique se basant sur l'histoire de France ( à défaut d'histoire de l'Europe...) et sur les conquêtes arabes commencées en France en l'année 716 ?..

Des déclarations telles que : " la position de la France et de l'Union Européenne sur l'illégalité des colonies au regard du droit international, tant en Cisjordanie qu'à Jérusalem-Est, est connue..." n'appuyaient-elles pas déjà des actions telle que celles du 5 juin 2011avec des manifestants venant des frontières libanaises, syriennes, jordaniennes, de Judée-Samarie... définies clairement ainsi : " les manifestants désirent retourner sur leurs terres desquelles ont été chassées leurs familles ainsi que leurs ancêtres" ? ( l'avocate Mme Rouba, une organisatrice syrienne). Ne se perpétuent-elles point jusquà'ce jour ? Ces déclarations françaises et européennes ne donnaient-elles pas et ne continuent-elles pas de donner de facto un coup de main avalisateur aux organisateurs de ces manifestations qui s'exprimaient et s'expriment encore ouvertement ainsi : "nous poursuivrons nos marches jusqu'à ce que tous les "réfugiés" retournent à Haïfa, à Yaffo, à Beer-Sheva"..?

L'Europe d'aujourd'hui comptant approximativement 16 millions de musulmans ( dont 5 millions en France...) détient-elle toute l'assurance que demain, ou pour le moins très bientôt, les populations arabes de France comme de Navarre n'en appelleront pas au soulèvement contre des territoires qui ont bien évidemment toujours appartenu à l'empire arabe ?..

L'Espagne qui avait été envahi par les arabes entre 711 et 716, la Sicile en 720, la Sardaigne et la Corse en 724, des villes françaises comme Orange, Lyon, Sens, Troyes, Bayonne...jusqu'à la conquête de toute l'Aquitaine de l'Ouest...Ces territoires ne peuvent-ils pas dans la logique moyen-orientale actuelle être décrétés comme des colonies occupées par les européens, et ce en parfaite harmonie avec le droit international..? ( comme cela est reconnu concernant Jérusalem-Est ainsi que la Judée-Samarie par ces mêmes dirigeants européens...).

Les états européens dans leur reconnaissance d'un "droit légitime" palestinien sur des terrains (et ceci sans désirer aucunement pénétrer dans la polémique de la légalité ou pas de leur requête..), n'ouvrent-ils pas cette boîte de Pandore: "nous récupèrerons "nos terres" de gré ou de force" sans véritablement faire de distinction entre la Judée- Samarie, et leurs propres terres ?

Les actions palestiniennes "pacifiques" qui ne cessent de se mettre en place face à un international approbateur, s'en tiendront-elles uniquement à des actions comme celles décrétées par leur dirigeants quant à la commémoration du "vol de Jérusalem"...ou verrons-nous bientôt des actions similaires concernant les villes de Lyon, de Narbonne...autrefois conquêtes arabes ?

Parfois la réalité ( et le journalier semble en être la preuve...) supplante l'ineptie, l'incroyable, le non-concevable...

A l'heure des milliers de réfugiés de pays arabes sur les sols européens faudra-t-il qu'un tel cas de figure se présente sur les terres européennes pour que ce continent se décidât à acquiescer à la position israélienne..? Oui, le faudra-t-il ??

Marc Lev auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme avaient été prévus sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité que certains ne veulent pas voir...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne : fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...), dans les versions numériques: 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx  

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: eric.hurtebis, cdpresse.fr, desinfos.com, mako.co.il

07 février 2017

De l'utopie de cette Shalom, Salam, Paix...

En cette veille du renouveau, du retour juif du printemps, de ce lien du peuple juif à la terre d'Israël, que pourrait demander le plus la population israélienne ? Quel voeu plus profond, plus ancré dans des décennies de haine sans nom, plus désiré, pourrions-nous avoir, nous qui vivons le journalier d'Israël, qui le ressentons par tous nos sens, qui pleurons trop souvent sur celui-ci ?

A preuve: encore ce jour une roquette a été tirée depuis Gaza vers Israël, des tirs.. Shalom, Salam ?..

Oui, Benyamin Netanyahou a prononcé à maintes reprises ce mot symbolique alors que des discussions, rencontres, traités sans nombre ont été signées, se sont concrétisées, ont tenu le devant de l'information internationale comme nationale pour au final parvenir à des préludes, des préliminaires-simagrées de discussions sans issue !..

Shalom : un mot devenu symbole sur cette terre d'Israël qui n'a jamais pu en profiter depuis sa création, qui a vu guerres après guerres, attaques après combats, terrorisme après attentats...sans aucun relâche, sans possibilité de respirer librement sans cette épée de Damoclès figée inlassablement sur nos têtes: où sera le prochain attentat, où tombera la prochaine salve de roquettes, où tirera-t-on sur un véhicule israélien, où ??

Shalom: un groupe de lettres qui s'apparente à des mains tendues, à des recherches de lendemains communs, à des désirs d'exister par la joie, le bien-être, le relationnel direct, l'amitié peut-être ? Utopie de paix ?

Shalom : qui veut dire reconnaissance de l'autre, recherche d'une sécurité commune, envie réelle d'aller de l'avant, de laisser le passé derrière soi pour les peuples trop fatigués et usés par des années de vie non vie.

Le second vocable, Salam a été prononcé par Netanyahou afin de démontrer clairement aux populations arabes, palestiniennes que du côté israélien on ne parle pas uniquement pour soi-même mais que l'on tient compte de la partie adverse, de l'ennemi venu pour ?? Salam chimères ?

Mahmoud Abbas à l'époque est-il venu discuter de ce Salam ? Ses projets de lendemains au côté d'Israël ont-ils pour propension de se saluer matin juifs comme arabes, de s'inviter, de nouer des relations de populations ne demandant qu'à se côtoyer pour le meilleur ? N'aurait-il pas plutôt pour désir de récupérer du territoire, le territoire, de partager Jérusalem ( cette cité qui n'a jamais rien eu de sainte dans les lignes du Coran), de faire lever tout barrage, de permettre ainsi une certaine remontée de son prestige dans la rue palestinienne de Gaza ? D'ailleurs ses discours ne laissent aucun questionnement sur la question : il ne parle concrètement pas de son désir de paix mais bien de celui de prendre à droite, récupérer à gauche, d'interdire les constructions, de reprendre...

Certes, il y a en général condamnation officielle des attentats! Certes à plusieurs reprises les services de la police palestinienne ont aidé afin de retrouver un véhicule ayant appartenu à des terroristes, ont incarcéré..! Et...Salam ??

Le mot Peace, lui, s'adresse aux intérêts américains dans la région, à la recherche d'un président américain qui saura aider à établir une situation de paix au Moyen Orient, à l'auréole qui pourrait accompagner ce même président dans l'éventualité d'une réussite des accords.

Mais jusqu'à présent qu'avons-nous vu du côté " désir de paix palestinien", gouvernance américaine ? Des préludes de Salam où manquaient la : reconnaissance tacite de l'état d'Israël et de son droit à vivre dans la paix dans cette région y compris à Jérusalem, où l'on n'entendait nullement des déclarations anti-hamasniques, anti-extrémistes, anti-terroristes, de main tendue pour une main tendue, et ce alors que...

Le site de la branche armée du Hamas qui a largement pris le temps de se réarmer, de creuser de nouveaux tunnels, de se pourvoir en nouveaux missiles plus puissants et meurtriers.. laisse clairement entrevoir qu'il va y avoir de nombreux autres attentats, qu'un genre de rébus hamasnique - s'associant à des extrémismes islamistes laisse entrevoir une seule question  quant à notre journalier: où exécuterons-nous notre prochain attentat en Israël ? Tout en reconnaissant toute la responsabilité ( pour ne pas dire la gloriole..) pour les actes "d'héroïsme" commis ici et là sur le sol d'Israël...

Je ne me place aucunement en fin stratège ni en spécialiste en discussions de haut niveau mais il me semble que si Mahmoud Abbas comme son organisation en appelaient publiquement  Binyamin Netanyahou à oeuvrer de pair pour éliminer toute trace des terroristes du Hamas, et ce jusque dans les rues de Gaza, travaillant au coude à coude afin d'oeuvrer pour une cause on ne peut plus commune, cela aurait démontré clairement d'une volonté de recherche de paix, cela aurait de-même pu être la nouvelle ouverture du régime Trump chapeautant ainsi ce désir sans fin des gouvernants américains divers d'être acteur concrets dans un dénouement positif.

Ne pourrions-nous pas trouver meilleure cause commune ? Meilleur concret vers un cheminement de paix ? Meilleure raison afin d'en finir une fois pour toute avec le terrorisme et la terreur sur le sol israélien ?

Si mon idéal, mon rêve ( pour ne pas dire: mon utopie), mon désir ( et celui de millions) de paix ne tenait qu'à ces trois mots: Shalom, Salam, Peace, la chose serait si aisée, mais... 

Marc Lev auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme avaient été prévus sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que certains nomment "les changements"... 

 

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne : fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...): 

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx  

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

22 janvier 2017

Et si l'aveuglement ou pour le moins la myopie internationale continuaient ?..

En ces moments où l'état d'Israël vit une continuité avec son gouvernement de droite et plus, courants dirigeants signifiant sans nul doute l'usure, la fatigue de la population israélienne face à un terrorisme illimité, face à une terreur traumatisante, face à cet espoir ( Hatikva) de paix qui se heurte interminablement à des actions de tueries aveugles.

En ces périodes où les dirigeants du Hamas sont plus que certainement on ne peut plus occupés à définir  jusqu'à quand durera le simili cessez le feu actuel depuis le Sud jusqu'aux prochaines roquettes lancées en nombre afin de ne surtout pas le transformer en illimité... certes, chose des plus inacceptables pour qui prône la destruction de l'état d'Israël ! Période intermédiaire permettant de prévoir le laps de temps qu'il faudra concrètement afin de remplir à nouveau les réserves d'armes, afin de se procurer des explosifs, des missiles, afin de creuser quelques centaines de nouveaux tunnels \voies suprêmes vers les intrusions, les enlèvements et autres actes barbares....

En ces temps où les dirigeants politiques de ce même Hamas doivent très certainement se creuser les méninges afin de prévoir comment, dans quelles limites et jusqu'à quand... il leur est et sera encore possible de mettre sous pression des populations qu'ils maintiennent en esclavage moderne jusqu'à libérer cette pression afin qu'elle s'échappe vers l'ennemi d'évidence...

En ces années où des milliards de dollars, d'euros ont été et continuent à être versés par des instances internationales, européennes vers les dirigeants de Gaza ville.. croyant, espérant peut-être, se leurrant bien évidemment qu'ainsi la population gazaouite souffrirait moins, mais faisant par ces dons énormes indubitablement abstraction totale de l'ennemi de l'intérieur, de celui qui détourne ( oui, pas uniquement les dons en espèces...), de celui qui préfère investir dans des explosifs plutôt que de la nourriture, dans des tunnels plutôt que dans des infrastructures, dans des missiles plutôt que dans des écoles, des terrains de jeux, des usines...pour ne pas parler ici de profits personnels...

En ces périodes où les moyens ne manquent pas pour rappeler au monde les souffrances du "peuple palestinien"..jusqu'à ne surtout pas organiser de rencontre officielle avec Israël afin de discuter de cette paix, jusqu'à accuser encore et encore devant les instances internationales, européennes cet état "criminel" omettant au passage que la ville de Gaza reçoit journellement des centaines de camions de provisions diverses ne provenant ni de l'Egypte ( oui, ce pays arabe - frère aux frontières communes avec cette cité..), ni des autres pays arabes riches, ô combien riches...jusqu'à omettre les start-up qui fleurissent à Ramallah en Cisjordanie ( de Leaders à FastForward, de Coworking work factory à Kenz...) 

J'ai ici volontairement provoqué en ma mémoire un sorte de "black-out", d'amnésie vers les crimes commis cette fois-ci en Europe ( comme si des français, des belges, des allemands.. devaient payer le prix du terrorisme..), vers des manifestations autorisées ( et où les gouvernements européens ont su surtout ne pas réagir...) provoquant ainsi la montée de l'extrémisme islamiste et d'où au final sortent les futurs suicidaires musulmans sur ces mêmes sols européens , vers un renouveau, une suite des actes terroristes sur ces mêmes sols d'états versant leurs oboles pour aider un certain peuple palestinien...

Tant que l'Europe comme l'International ne seront à même de distinguer, de différencier une organisation terroriste d'un gouvernement axé sur le bien des ressortissants de son pays le terrorisme gonflera, s'amplifiera sur des territoires n'ayant absolument rien à voir avec les problématiques réelles.A qui la faute ??

Ce que je crois être comme des premiers avertissements vers les sols européens vont-ils permettre d'allumer cette petite lumière rouge d'un bon sens international ? Vont-ils obliger le Hamas par émissaires internationaux interposés à utiliser les milliards d'aides sonnantes et trébuchantes pour et vers le peuple de Gaza ? Vont-ils permettre de créer, construire, ériger une infrastructure économique faisant par trop défaut ? Vont-ils inciter la soi-disant "Autorité Palestinienne" à cesser toute incitation à la haine anti-israélienne, à verser les millions reçus vers cette population dite palestinienne et non pas dans des comptes à l'étranger, à ériger un futur de bon voisinage en place et lieu du désir de "bouffer du voisin", de l'exterminer, de le répudier de sa propre terre ?..

En ces temps où le terrorisme islamiste s'est exporté ( comme je l'avais malheureusement prédit dans "Et si ? " et "Après-Demain ? ") vers les territoires européens j'ai bien l'impression que les pays en question n'aient encore une vision de la réalité bien loin de celle-ci, comprenne qui voudra !...

Marc Lev.

 

Sources: Liberation.fr -  

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

18 janvier 2017

Ah cet état palestinien qu'il faut créer à tout prix !...

Il est vrai que nous connaissons tous cet adage comme quoi l'histoire ne fait que se répéter et qu'au final rien de bien nouveau ne se révèle d'une décennie à l'autre !..

Ainsi ce terrorisme qui nous provoque ici en Israël jour après jour qu'a-t-il somme toute de nouveau face à ces vagues qui n'ont jamais cessé depuis que l'état d'Israël existe ?

Rappelons-nous ici de ce Yasser Arafat, pistolet au côté (comme signe déjà indélibile de ce désir de paix et de bon voisinage avec les israéliens..) s'adressant à l'ONU le 13 novembre 1974 et qui parlait en ces mots empreints de logique..: "Si cette immigration des Juifs en Palestine avait eu pour but de leur permettre de vivre à nos côtés, en jouissant des mêmes droits et en ayant les mêmes devoirs, nous leur aurions ouvert les portes, dans la mesure où notre sol pouvait les accueillir. Tel a été le cas pour les milliers d’Arméniens et de Circassiens qui vivent parmi nous en tant que frères et citoyens bénéficiant des mêmes droits. Mais que le but de cette émigration soit d’usurper notre terre, de nous disperser et de faire de nous des citoyens de deuxième catégorie, c’est là une chose que nul ne peut raisonnablement exiger de nous. C’est pour cela que, dès le début, notre révolution n’a pas été motivée par des facteurs raciaux ou religieux. Elle n’a jamais été dirigée contre l’homme juif en tant que tel, mais contre le sionisme raciste et l’agression flagrante."..Propos qui furent alors longuement applaudis par cette assemblée de l'ONU qui semble elle aussi ne pas avoir beaucoup évolué si ce n'est même s'être totalement vendue à cette cause...

Reprenons maintenant les propos de Abou Mazen comme quoi l'Autorité Palestinienne n'acceptera "pas une continuation de cette situation où l'on tue nos enfants de sang froid", comme quoi les "palestiniens sont sous le feu d'attaques et que ceux-ci ne feront aucune concession quant à leurs droits et qu'ils continueront à se battre afin de défendre l'esplanade du Temple"..

Revoyons maintenant le nombre de pourparlers, de traités, de concessions de territoires proposés par les divers gouvernements israéliens depuis ces 41 années où Arafat plaidait et déjà persuadait du bon vouloir d'évidence des dirigeants palestiniens...Combien d'accords acceptés et signés ? Combien de traités refusés par les palestiniens ? Combien de terrains - création d'un état palestinien voisin rejetés par ces mêmes dirigeants palestiniens ? 

Arafat disait que "la révolution palestinienne n'a jamais été dirigée contre l'homme juif ( mais il ne parlait pas des enfants juifs...) mais contre le sionisme raciste et l'agression flagrante" et voilà donc des paroles qui devraient poser du baume sur les blessures des victimes juives enfants comme adultes, de leurs familles israéliennes...A comprendre : nous pouvons souffler face au passé comme au présent car jamais au grand jamais les instances palestiniennes et leurs bras ne s'en sont prises ou ne se prendront aux populations civiles...Peut-être que nous nous trouvons ici dans un cas similaire aux états européens où les actes terroristes d'évidence se retrouvaient il y a peu sous des titres tels que: "un déséquilibré a encore frappé"?..

Arafat disait que les palestiniens ne "feront aucune concession quant à leurs droits".. et découvrir que tel terroriste est un technicien travaillant dans la société israélienne Bezek, que tel autre est maçon en Israël, que d'autres travaillaient dans la construction ou ailleurs ( tous bien évidemment des "citoyens de seconde catégorie"..), en Israël, avec une carte d'identité israélienne, ne serait-ce pas la plus belle preuve que leurs droits ne sont pas bafoués et qu'ils font bel et bien partie de cette société israélienne qu'ils haïssent pourtant ? 

On peut ajouter à ces raisons de haine le fait qu'il y a un programme au Technion au titre de "l'excellence de la jeunesse arabe" financé par des mécènes juifs.. et avec près de 20% du total des étudiants de ce Technion qui sont arabes..

Un état palestinien aurait pu s'être créé il y a des années de cela mais n'aurait-il pas fallu une main qui le veuille cet état, qui l'accepte, le prenne, le dirige et le développe ? 

Une raison terroriste supplémentaire a pour nom "Al Aqsa"- "Mont du Temple".. où s'il y a bien un type de lieux où les autorités israéliennes d'un gouvernement à l'autre ont toujours oeuvré afin de garder le statu-quo, ce sont les lieux saints envers toutes les religions; alors devrions-nous ici relever le caillassage journalier des juifs depuis cette esplanade, les amas de pierres entassées à l'intérieur de la mosquée, les cocktails molotov de-même ?? 

Lieu saint musulman ou tout bonnement hangar où stocker des armes, des munitions, des objets qui n'auraient pas obligatoirement pour propension la défense mais peut-être bien autre chose ?..

Sur ce le gouvernement Obama, l 'U.E, le monde arabe... en profitent pour rappeler qu'il serait grand temps de bouger en faveur d'une solution à deux états ( paroles prononcées par Kerry ) car cette solution risque de ne plus pouvoir se concrétiser...

Un rappel tout de-même: la solution de deux états existe depuis belle lurette; elle a été proposée à maintes reprises par les divers gouvernements israéliens, changée, améliorée et repoussée catégoriquement d'une décennie à l'autre par ces mêmes dirigeants palestiniens, et peu importaient les concessions israéliennes...

A l'ombre des "discussions venant d'ailleurs.." m'est avis qu'il serait grand temps que l'International, Amérique en tête, voit la réalité en face et agisse comme il se devrait: les dirigeants palestiniens n'ont jamais désiré depuis Arafat un état voisin à Israël mais bel et bien un état en place d'Israël !..Mais peut-être que pour admettre cela il vous faudrait revoir l'allocution de Arafat, pistolet ( de paix bien évidemment..) au côté, où ce "rêveur d'un état" oubliait tout simplement de dire qu'il désirait un état en place d'Israël et non pas à ses côtés..

Il serait à mes yeux grand temps pour l'International de se rendre à cette évidence qu'il n'y aura aucun état palestinien à moins que celui-ci ne remplace purement et simplement l'état d'Israël. La question posée étant : cela gènerait-il l'International et autre ONU ?..   

Marc Lev auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que certains nomment "les changements"...

 

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne : fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 Sources: jeuneafrique.com -  Israël Hayom - jforum.fr


11 janvier 2017

Antisémitisme européen et idéologies passées..y aurait-il situation d' "on a déjà vu et vécu cela dans le passé " se répétant ?.

D'après l'historien britannique Anthony Beevor qui a publié un livre monument sur la Seconde Guerre mondiale (chez Calmann-Lévy), dans lequel il décrit la montée des nationalismes dans l'Europe des années 30, il n'y a pas de quoi s'en faire; tout va presque pour le mieux dans le meilleur des mondes...

D'ailleurs Beevor même s'il perçoit (malgré tout) certains traits communs entre l'avant dernière guerre mondiale et aujourd'hui, n'en reste pas persuadé pour autant qu'il faille faire une quelconque comparaison; concluant même qu'heureusement il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

A l'ombre de l'extrémisme s'implantant ici et là en Europe jusque dans les gouvernements et parlements, à l'ombre de l'influence grandissante de mouvements islamistes dans ces mêmes états y aurait-il de quoi se poser des questions ?..

De premier abord en lisant Beevor j'ai quelque part l'impression de vivre sur une autre planète...A moins que je ne comprenne absolument rien à ce qui me semble s'être mis indubitablement en place dans toute l'Europe (et même ailleurs...), à une idéologie qui ne cesse de prendre de l'ampleur, de sensibiliser certaines masses, d'anesthésier les esprits et qui a pour noms d'évidence : anti-israélisme, antisionisme, antisémitisme, appels aux boycotts, actes de vandalisme contre des institutions juives, manifestations avec appels au meurtre des juifs, agressions, assassinats gratuits ...

A moins que la fuite de tous les juifs de Norvège n'ait rien eu d'une peur de ce qui s'est mis en place ces dernières années dans ce qui fut une terre d'accueil, à moins que la situation en Suède et à Malmo ne soit que directement sortie de mon imagination, à moins que l'invitation d'un jeune ancien otage israélien des mains des terroristes du Hamas ( Gilad Shalit) à un match à Barcelone et des manifestations oh combien médiatisée contre cette décision ne soient pas des situations d'idéologie de haine susceptible de mobiliser les masses...

Pour infos et exemples voilà les liens de cartes qui me semblent parler d'elles-même...

 http://antisemitism.org.il/eventsmap/en/2014

http://antisemitism.org.il/eventsmap/en/2013

http://antisemitism.org.il/eventsmap/en/2012

 

Souvenons-nous ici qu'en avril 1933 le boycott nazi des commerces juifs a marqué de facto le début de la marginalisation des juifs d’Allemagne...Depuis combien d'années les BDS et autres appels au boycott des produits israéliens se sont-ils mis en place? Combien d'actes antisémites se sont produits contre des boutiques casher, des synagogues, des centres juifs... ces dernières années, sans même parler des actes d'agression directe, des meurtres contre des juifs?

Souvenons-nous que le boycott annoncé par les nazis fut très rapidement suivi par une loi qui officialisait l’aryanisme et rejetait à tout juif le droit d'officier dans des positions dans la fonction publique. Souvenons-nous du numerus clausus imposé aux écoliers juifs...

Souvenons-nous de-même des artistes, des journalistes...qui furent alors bannis des lieux de culture...N'y a-t-il pas quelque part une certaine similitude de situation alors que pour exemple: parler de la Shoah devient actuellement une réelle gageure dans certaines écoles publiques..? Alors que montrer dans les médias un état d'Israël autre qu'un état assassin, d'appartheid, affameur de palestiniens est chose dorénavant totalement utopique et peut entrainer une réelle mise au banc des accusés ?

Je me souviens d'un essai publié par Alain Finkielkraut déjà en 2003 et qu'il avait intitulé: "Au Nom de l’Autre" avec ce sous-titre: "Réflexions sur l’Antisémitisme qui vient" où entre autre il écrivait:

 "Il faut du courage pour porter une kippa dans ces lieux qu’on appelle cités sensibles et dans le métro parisien ; le sionisme est criminalisé par toujours plus d’intellectuels, l’enseignement de la Shoah se révèle impossible à l’instant même où il devient obligatoire, la découverte de l’Antiquité livre les Hébreux au chahut des enfants, Les juifs ont le cœur lourd et, pour la première fois depuis la guerre, ils ont peur."

C'était en 2003, il y a quatorze ans de cela...un essai qui décrivait une situation sur la France et non sur l'Europe... et depuis il m'est plus qu'impossible de croire à une situation qui se serait améliorée: bien le contraire ! A un mouvement de haine de masse qui se serait avorté seul, à un momentum où les traits communs de l'avant dernière guerre mondiale et d'aujourd'hui serait pur fruit d'une paranoia bien personnelle...

Anthony Beevor considère donc qu'il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale. 

M'est avis que je dois indéniablement vivre sur une autre planète !..

 

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne : fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: SPCJ - Europe-israel.org - Lepoint.fr - antisemitism.org

 

Du boycott des produits israéliens, des inventions juives à l'auto-flagellation internationale d'obligation...

Alors qu'il paraitrait que le régime français soutient et aide financièrement des groupes oeuvrant pour le boycott des produits israéliens; dans certains cas même pour des groupuscules rattachés au Hamas terroriste...Je propose ici de rappeler encore et encore à tous les soutiens des BDS et autres mouvements anti-israéliens et même antisémites d'aller surtout au bout de leurs convictions en se condamnant eux-même à ne se fournir nullement en produits israéliens et même pourquoi pas tout bonnement juifs car si logique il y a...

Ainsi membres des BDS et autres mouvements boycotteurs, vous qui devez très certainement vivre dans la modernité, utiliser les produits du moment; et bien délaissez de suite tout ce qui contient des circuits imprimés car il parait impensable que vous utilisiez un produit créé en 1948 par un juif nommé Paul Eisler...

Auriez-vous des ordinateurs portables ? Alors, vite, hop, à la poubelle ! C'est Lee Felsenstein qui le créa en 1975...

Si malgré tout vous faites fi de vos propres croyances et décidez de garder votre "laptop ", utiliseriez-vous par hasard sur votre ordinateur des moteurs de recherche ? Surtout banissez dorénavant Google car celui-ci est le fruit de 2 cerveaux juifs : Sergey Brin et Larry Page...Boycottez, boycottez !! Surtout ne stockez pas vos données dans une clé USB; inventée par l'israélien Dov Moran..

Délaissant cet ordinateur portable ( à surtout ne pas avoir..) parfois, vous arriveriez-t-il de prendre des notes avec un stylo à bille comme tant d'autres ? Il faut le jeter de suite et vous mettre de suite à la plume d'oie.. car c'est Laszlo Biro qui l'imagina en 1938...

Pour sortir quelque peu du domaine des inventions dont vous vous servez sans aucun doute au quotidien sans même vous douter un instant que celles-ci sont le fruit de cerveaux juifs ( et  chose incroyable..entre nous...parfois même israéliens...), allons visiter le domaine de la médecine...

Quitte à ne pas connaitre l'importance d'un problème médical, n'acceptez jamais de vous faire faire une radio ! Imaginez que le processus de la radiologie a été trouvé par un certain juif du nom de Gustav Bucky en 1912 ...D'ailleurs entre nous pourquoi auriez vous une quelconque utilité de ces radios médicales, n'est-ce pas ?..

Pas plus d'ailleurs que de vous laisser examiner à l'aide d'un électrocardiogramme; cet appareil créé en 1883 par un juif nommé Willem Einthoven...Mais il est bien d'évidence que vous autres boycotteurs et autres empêcheurs d'acheter librement ne souffrez nullement de problèmes cardiaques !..

Des problèmes cardiaques plus sérieux ? Surtout refusez l'utilisation du cathéter inventé en 1971 par Itzhak Bentov...

Vous avez décidé de ne pas avoir d'enfant, tout au moins pas tout de suite, alors n'utilisez aucune contraception orale...Et oui, le premier contraceptif oral a été inventé en 1952 par un juif: Frank B. Colton !

De-même ( et pour pénétrer dans un domaine plus moderne), surtout n'allez pas vous servir de préservatif car la conception de celui-ci tel que vous le connaissez remonte à l'année 1912 et son inventeur fut encore un juif...Julius Fromm...

Voilà donc deux bonnes raisons pour vous permettre de faire remonter les courbes des naissances de vos pays respectifs et d'ainsi assurer une continuité dans vos idées de boycott d'obligation.. 

Un mal de dents, de tête..? Ne cherchez pas d'aspirine, cette petite pilule inventée en 1853 par Gerhardt et Eichengrun; encore deux juifs...Préférez donc les méthodes naturelles, d'autres médicaments car boycott, boycott !..

Ne vous aventurez aucunement à vous faire soigner de maladies telles que la leucémie, la malaria, la syphilis, le typhus, le diabète, la polyo, la tuberculose... envers lesquelles des solutions ( traitements, vaccins, médicaments...) ont été trouvées par des juifs et des israéliens...

Je reconnais bien sincèrement que là les choses se compliquent mais, bon, si vous avez des idées bien précises, il faut bien vous y tenir, n'est-ce pas ?..

Dans votre quotidien vous arrive-t-il d'aller au supermarché, d'y prendre un chariot afin de ne pas avoir à porter des kilos de denrées ? Désolé, mais faites un trait sur ce satané chariot de supermarché qui fut inventé en 1937 par un certain Sylvan Goldman...Certes passer du chariot aux sacs portés à bout de bras c'est un moyen d'excellence afin de développer vos biceps et autres triceps !.. 

A propos achats, surtout ne touchez pas aux tomates cerises, aux melons Galia ( inventions israéliennes) !..mais j'irais même ici jusqu'à vous proposer de ne plus acquérir de produits agricoles d'ici et d'ailleurs qui se développent en terre par le biais de l'arrosage au goutte à goutte, invention israélienne..Allez, tous à vos pioches, bêches, arrosoirs afin de recueillir vos propres produits aucunement "made in Israël " !..

Vous vous devez de-même impérativement de ne plus porter aucunement de Jean Levi's ( inventé en 1853) car créés à l'époque par Oscar Levi Strauss et Jacob Davis...Mais il est vrai que les autres marques, matières et tissus ne manquent pas même si vous vous étiez habitués à ces fameux "jeans" ..

Si d'ores et déjà vous décidez de sortir vous changer les idées après des actions et des manifestations telles que des actions "spontanées " dans des super-marchés, des actions devant des représentations israéliennes comme celle devant le pavillon du tourisme israélien du 20 mars 2011, ne vous dirigez surtout pas vers des salles de cinémas ! Le cinéma sonore n'a-t-il pas été inventé par un certain Ludwig Blattner (1929), encore un juif...Et oui, plus de sorties ciné pour vous !..

Après cette liste plus que restreinte de contre-indications qui sont loin de représenter la réalité énorme de créations, d'inventions, de découvertes juives et israéliennes, il pourrait à l'évidence vous venir l'idée de vouloir quelque peu vous évader de cette réalité, et, qu'y faire..? Ne vous précipitez pas sur un valium: découverte de Leo Sternbach (1969)..!

Alors voilà donc un échantillon plus que restreint d'inventions, de découvertes, de techniques, de médicaments... que vous utilisez bel et bien au journalier et qui vous permettent de tout bonnement vivre et exister...De-là à bannir l'usage de tous ces produits c'est bien évidemment votre choix mais il me semble qu'au final vous finirez bien par vous rendre compte que le peuple juif, les israéliens vous rendent énormément de services dans de nombreux domaines et qu'au final cela serait absurde de vous en passer, pour ne pas dire suicidaire, non.. ??

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

 

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources : 22november.org - europe-israel.org -

 

10 janvier 2017

Conférence sur la paix au Proche Orient..Et si Obama, l'U.E et les autres remettaient sur le tapis cet état palestinien ?..

Alors qu'en 2015 je pressentais un abandon "Obamaien.." quant à l'état d'Israël ainsi qu'une suite somme toute dans la logique des choses de remise sur le tapis international de l'obligation d'un état palestinien...voilà que les Etats Unis d'Obama comme la France, l'U.E, des états arabes et autres semblent bien malheureusement me donner raison !..

Il y a donc deux ans j'écrivais l'article ci-dessous où l'évidence d'un retournement de veste de l'administration Obama ne faisait pas vraiment de doute, et où désirant surtout détourner l'attention de ce que je nomme "L'Erreur" ( avec un grand E ) des développements d'alors quant aux pourparlers plus qu'amicaux entre les Etats Unis et l'Iran, Obama remettrait à l'ordre du jour la légitimité d'un état palestinien.

Alors que le Yémen ( totalement occulté d'ailleurs par les U.S.A comme l'International..) est lui aussi tombé dans un chaos total - guerre civile alimentée au mieux par ce même régime iranien.., voilà donc que l'épée "Obamaienne" re-affutée tombe à nouveau sur les cieux israéliens: et l'état palestinien alors ?..

Netanyahou a à plusieurs reprises et avec sa verve habituelle tenté de tirer les sonnettes d'alarme : régime iranien armeur du terrorisme international, passé maitre dans l'art de la fourberie, terrorisme islamiste, dirigeants palestiniens aucunement intéressés à un traité de paix.. et voilà que une fois de plus je reste pour le moins sceptique quant aux désirs d'Obama, du G+5, de l'U.E.. d'entendre ses messages, de les comprendre, de les assimiler et d'en tirer logiquement les conséquences...

Et ma question empreinte alors de scepticisme quant à ces pourparlers Occident-Iran en entrainait une autre dans mon for intérieur: une fois que les accords seront signés ( et jusqu'au moment où l'International se rendra compte qu'il s'est effectivement fourvoyé..), Obama comme l'U.E, comme l'Occident ne vont-ils pas reprendre leur croisade "reconnaissance du peuple palestinien, droit à sa terre, accords forcés vers le gouvernement israélien "?

Et donc je me permets d'avancer d'ores et déjà ( la chose ne me paraissant malheureusement pas aller vers cette rectification de la vérité quant à ce peuple palestinien, à cette terre palestinienne) sur ce terrain afin de corriger quelque peu la vérité et non pas celle que les "autorités palestiniennes" se plaisent à faire entendre depuis des décennies...

Ainsi s'il est un mythe international ( et maintenant plus que jamais.. ) plus que communément admis au niveau des gouvernements mais également des peuples.. c'est bien celui du soi-disant peuple palestinien: combien de millions d'individus demeurant sur terre sont-ils persuadés qu'il y a un peuple palestinien historique, qu'une terre nommée Palestine appartenait à leurs ancêtres musulmans, que la création d'un état d'Israël a tout bonnement gommé ce territoire arabe appartenant aux palestiniens ?

Qui actuellement a pris la peine de se pencher sur cette fameuse "Palestine" si convoitée ces dernières décennies ? Qui est allé creuser quant aux origines de ce fameux peuple palestinien dont les droits seraient on ne peut plus bafoués par les israéliens et qui n'ont cessé d'entrainer ( et pour cause n'est-ce pas ?..) des actes terroristes sans nom.?

Alors mythe y a-t-il ?..

Pour l'histoire ( et non "la petite histoire"..) et afin d'éclairer les connaissances définitivement lacunaires des divers soixante dix dirigeants qui vont participer prochainement à la conférence sur la paix au Proche Orient, il s'avère donc que le nom "Palestine" remonte à l'année 135 alors que l'empereur Hadrien écrasait la révolte des juifs contre Rome (non, pas celle des palestiniens!..) et que celui-ci nomma l'empire conquis "Provincia Syria-Palaestina" du nom des Philistins(peuple demeurant sur une partie de la plaine côtière aux temps bibliques)...

Il s'avère qu'en 1922 la SDN de l'époque (ONU actuelle) décida d'un partage de cette même Palestine avec le territoire de Transjordanie à l'Est (la Jordanie actuelle)...

Il s'avère que dans les années 1920 - 1930 les manifestants antisémites criaient aux juifs: "les juifs en Palestine"...que durant le régime de Vichy les juifs astreints aux travaux forcés étaient nommés du nom de "palestiniens"...

Il s'avère qu'en 1964 le Haut Comité Arabe a fondé le Conseil National Palestinien: je dis bien en 1964 !...que celui-ci fonda par la suite l'OLP...Oui, vous savez cet OLP de Mahmoud Abbas ce représentant non élu...

Mais et malgré tout, et pour ne pas nous en tenir à ces seules données historiques, vraies et réelles.., l'ouvrage "Palaestina ex Monumentis" (écrit en 1695 par un non-juif du nom de Hadrian Reland) nous en dit beaucoup plus quant à cette "population palestinienne historique" que la création de l'état d'Israël aurait spolié de tout...

Ainsi l'on y apprend qu'en cette année 1695 aucune cité ne portait alors de nom arabe...peuple palestinien historique ?, que la plupart des villes n'étaient composées que de juifs et de quelques chrétiens à l'exception de Naplouse où demeurait une famille musulmane, que Nazareth était exclusivement chrétienne, que Gaza était peuplée de 50% de juifs et 50% de chrétiens...état palestinien historique ?..

Et puis si l'on désire approfondir la recherche quant à ce mythe d'un peuple - état palestinien il serait bon de se poser des questions somme toute empreintes de logique: quelles étaient les principales villes historiques de la palestine des soi-disant palestiniens de l'époque ? Quelle économie y avait-on adopté, quelle monnaie, quel langage spécifique, quelle aurait été la cause de la disparition de cet état palestinien..?

Certes, qui se souvient encore ce jour que jusque dans les années 50 aucun organisme palestinien officiel n'existait jusqu'à la création (ces mêmes années...) du Fatah de Mahmoud Abbas... et du FPLP; les deux premières organisations nationalistes palestiniennes..?

Plutôt que d'attendre qu'une fois de plus l'International, les U.S.A, l'U.E ne viennent renchérir encore et encore quant à cette obligation "d'évidence" de "rendre leur terre aux palestiniens" ouvront leur les yeux, les compréhensions, les historiques qu'ils semblent avoir rejeté aux oubliettes du temps jusqu'à les nier, avant qu'Israël ne soit une fois de plus jeté au banc des accusés... 

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: terredisrael.com - actu.co.il - juif.org

08 janvier 2017

Qui l'eut cru ?..Du discours du Caire à la condamnation d'une ambassade américaine à Jérusalem...

Au vu d'années de relations Amérique - Israël où les observateurs- commentateurs n'ont pu que constater un genre de processus de relations s'errodant indéniablement entre Obama et Netanyahou et où les choses auraient certes pu se conjuguer sous le mode d'ouvertures supplémentaires, de compréhension accrue.. et pourquoi pas d'amitié sincère, n'avons-nous pas au final et face à nous une ligne de pensées constante, sans changement aucun, et ce depuis de nombreuses années, quant à la faculté de compréhension et d'analyse d'Obama et de ses conseillers face aux divers conflits moyen-orientaux ? 

Rappelons-nous ici du fameux discours au Caire de Obama déjà en 2009 alors lorsqu'il prononçait ces paroles : " Je suis venu ici au Caire en quête d'un nouveau départ pour les Etats Unis et les musulmans du monde entier, un départ fondé sur l'intérêt mutuel et le respect mutuel, et reposant sur la proposition vraie que l'Amérique et l'islam ne s'excluent pas et qu'ils n'ont pas lieu de se faire concurrence. Bien au contraire, l'Amérique et l'islam se recoupent et se nourrissent de principes communs, à savoir la justice et le progrès, la tolérance et la dignité de chaque être humain"..?

Fort de ces paroles empreintes de compréhension et d'ouverture vers le monde arabe.. il paraitrait encore ce jour évident qu'Obama n'a jamais eu vent d'un sondage de 2011 faisant savoir qu'il n'y avait que 20% de la population égyptienne ayant une image positive des U.S.A ..

Mais pourquoi donc favoriser les relations américano-israéliennes ?..

Pas plus d'ailleurs qu'en cette même année 2011 où il n'y avait plus que 15% des égyptiens favorables à de plus étroites relations avec les Etats Unis..

L'Amérique et l'islam se trouveraient-ils sur la même longueur d'ondes de tolérance , de justice, de progrès, de..?

Sans même parler ici du sondage effectué alors par le Pew Research Center qui faisait connaitre que plus de la moitié des égyptiens voudraient annuler le traité de paix conclu avec Israël en 1979 ?..

Mais en quoi cette statistique avait et a-t-elle une propension à faire sonner la sirène d'alarme américaine quant à une politique somme toute anti-israélienne mais également et bien évidemment anti-américaine pour ne pas dire anti-occidentale ? 

Alors que l'on a vu l'obstination forcenée d'Obama quant à signer un traité avec l'Iran, il semblerait que là également Obama n'a pas vu, n'a pas entendu, n'a ni compris ni voulu comprendre...A moins que sa ligne directrice n'ait pas changé d'un pouce depuis cette année 2009 et son fameux discours du Caire.. et qu'ainsi le régime iranien a et fait partie à ses yeux d'un islam   " de justice et de progrès, de tolérance et de dignité pour chaque être humain "...

Alors qu'Obama s'est entêté face aux ouvertures, traités, bonifications et avantages divers...Il semblerait avoir fait l'impasse totale quant à ce régime iranien "modéré.." avec ses manifestations anti-occidentales, anti-Israël, anti-Amérique sur le sol iranien ?.. Voilà qu'il semblerait d'évidence que ce régime iranien ne se trouve nullement derrière les bras incitateurs comme armeurs d'une plétore de mouvements terroristes de la planète ?..Qu'il n'y aurait usage iranien de la Taqya quant aux gouvernements occidentaux ?..

Comme pour mieux parfaire cette compréhension et analyse... du gouvernement américain encore en place voilà donc que Kerry surenchérit avec la "pensée du jour" : " déplacer l'ambassade américaine vers Jérusalem causerait une explosion absolue dans la région"...Donnant ainsi somme toute un blanc-seing aux Mahmoud Abbas et autres Saeb Erakat afin de surtout ne pas oeuvrer vers une solution de paix et de bonne entente, aux terroristes islamistes oeuvrant en Israël  afin d'en rajouter..Sans commentaire.. 

D'ailleurs et comme si j'avais appréhendé cette taqya iranienne ininterrompue depuis des années devant un occident chargé de naïveté constante, comme si je m'attendais alors à la défection américaine quant à sa politique jusque là sans faille face à Israël, voilà ce que j'écrivais déjà en 2007..."comprendra qui voudra"...

 

Extrait tiré de mon roman de politique-fiction "Et si..?" (eds Edilivre - P. 202 - 203)  

 

  — M. Saeedi, tout ce que vous m’avez décrit démontre un plan très fiable, très calculé, et qui, de prime abord, ne laisse aucune place à l’erreur. Ce que j’aimerais malgré tout que vous m’expliquiez  ce serait votre propre analyse de la situation à venir. Je m’explique : si effectivement vous employez l’arme atomique, même en se cantonnant à une échelle presque régionale : si l’on en reste à l'état d'Israël, ne vous attendez-vous pas à une riposte internationale ? Pensez-vous que le monde occidental et en première place les États Unis ne se sentira pas menacé directement et ne réagira pas de la même façon ? Cela pourrait provoquer une escalade de l’utilisation des armes nucléaires dont l’issue finale pourrait mener au génocide de votre peuple et à la destruction totale de votre beau pays.

 

     — M. Wile,  veuillez m’excuser mais je découvre que vous avez encore beaucoup à apprendre sur le sujet des relations internationales ! Israël n’intéresse les États Unis que pour des simples histoires de stratégie de base. Effacez ce pays et… rien ne se passera. Qui a besoin d’Israël pour vivre ? Le monde entier n’en a cure de cet état et de plus vous le savez aussi bien que moi ; il a toujours appartenu à nos frères, il nous a été usurpé. De même que si le monde occidental déclare la guerre à l’Iran, savez-vous quelles en seront les conséquences inhérentes aux besoins internationaux de pétrole ? Nous détenons actuellement dix pour cent des réserves mondiales en pétrole et espérons bien trouver de nouveaux puits sous peu. Alors que se passerait-il au niveau mondial, si, demain, la guerre éclatait ? Je vais vous le dire : il y aurait une crise pétrolière mondiale énorme car les besoins resteraient les mêmes mais avec un manque évident de matières premières. Qui en souffriront principalement ? Les industries internationales dépendantes directement du produit ou de ses dérivés, puis les industries de moyenne importance, puis les consommateurs qui ne pourront se chauffer, se déplacer à leur guise… Voyez-vous où nous arriverions ? Il n’y aura aucune attaque contre l’Iran ; je vous le certifie ! Le qualificatif de : « sûr de lui »  paraissait un moindre mot après cette argumentation-démonstration on ne peut plus persuadée,  mais pourrais-je dire également : persuasive ?

M'est avis qu'Obama n'a toujours pas adopté, et ce depuis de nombreuses années les paroles de Erdogan ( un autre dirigeant "modéré"..) de cette Turquie "état islamiste modérée"... qui donnait comme définition du monde islamiste celle-ci: "l'expression islam modéré est laide et offensante, il n'y a pas d'islam modéré. L'islam est l'islam ! "...

Paroles emplis d'évidence pour certains et qui sembleraient n'avoir jamais été entendues pour d'autres...

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: metullanews. agency - lepoint.fr - LeMonde.co.il

06 janvier 2017

Décisions onusiennes, discussions de paix israélo-palestinienne en France...Et si rien n'avait changé avec les années ?..

En août 2013 j'écrivais l'article ci-dessous quant à des pourparlers "d'obligation"; fait du "Grand Frère Américain" de l'ère Obama, et il me semble que rien n'a vraiment changé en trois années et demi, que après l'abandon du gouvernement Obama c'est une fois de plus l'Europe dirigée pour la question par la France qui ressasse les mêmes "propositions" d'accord où (et comme par hasard) l' état d'Israël est le grand accusé et se doit de faire des concessions en échange de promesses en l'air...

Je ne reviendrai certes pas ici sur les exemples infinis et multiples par lesquels l'état d'Israël a gelé des constructions "génantes au processus"..Je n'en rappellerai pas moins le retrait israélien de la bande de Gaza avec le résultat que cela a donné...Je ne reviendrai pas ici sur le nombre de terroristes libérés en échange de promesses en l'air..ou plutôt si...

Si l'idée d'une reprise de négociations de paix, de re-démarrage d'un processus de discussions directes afin de proposer un avenir qui ne se conjuguera pas, plus, sur le mode terroriste a de quoi en tenter plus d'un (dont je fais partie), la libération de terroristes à des fins de permettre à la partie adverse d'accepter de s'asseoir afin de discuter d'une situation plus qu'hypothétique de paix me semble également être un mauvais remake d'un film déjà réalisé tant de fois...

Certes il me semble d'évidence que le "Grand Frère" américain détient les outils afin de faire plier l'état d'Israël, ne serait-ce que pour accepter des négociations !

Certes les aides financières et autres sommes énormes allouées au "peuple palestinien" par ce même régime américain ( comme par l'U.E) ont de quoi attirer les dirigeants de l'A.P afin de ne pas saboter cette reprise des négociations, pas encore !..

Certes la réussite d'une signature d'un papier par lequel Israël accepterait la création d'un état palestinien sur son sol aurait tout d'une gloriole américaine ( et bien évidemment française ou européenne..) à placer sous la définition " le gouvernement Obama et sa politique Moyen-orientale" !..( ou "l'International sait faire plier Israël"..).. 

Mais tout ceci ne m'amène pas pour autant à oublier les Ibrahim,Hassan,Moustafa Ighbariya, les Tawfiz Suliman, ces "bientôt libérés" alors qu'ils ont su à l'époque tuer 3 soldats israéliens à l'aide de couteaux, de fourches...

Toutes ces soi-disant négociations à venir ne peuvent effacer à mes yeux les Rizik Ali Khader Salah ayant tué 2 israéliens comme rite de passage afin d'être accepté au sein du fatah- olp...

Accepter de s'asseoir à une table des négociations et recevoir déjà du commencement un cadeau en terme de la libération d'assassins-terroristes qui en d'autres lieux jamais n'auraient été libérés pour cause de condamnation à perpétuité, cela me parait être un moindre mal pour les dirigeants (non officiels et non élus...) de  cette autorité palestinienne... 

Mais qu'à cela ne tienne et il faut bien trouver des raisons de prévoir une fuite future proche des négociations (très certainement après que tous les terroristes auront été libérés...), comme l'a prévu à l'époque Saeb Erekat s'exprimant ainsi quant à l'annonce de nouvelles constructions en Judée Samarie: "Ceux qui font ces choses sont déterminés à saper les négociations de paix, sont déterminés à forcer les gens comme nous à quitter la table des négociations"... 

Il n'a ainsi aucunement omis de déclarer que les plans d'Israël pour de nouveaux logements en Judée et Samarie étaient destinés à saboter les pourparlers de paix...A cette évidence qui reste similaire d'une année sur l'autre !..

Il a de-même (agence Reuters) exprimé son optimisme sur la poursuite des négociations avec Israël, mais a averti que la patience palestinienne avec les implantations était limitée...Face à cela y aurait-il une ligne rouge israélienne quant aux terroristes du fatah, hamas, djihad... quant aux poursuites palestiniennes de l'éducation de haine contre Israël..quant au dénigrement sans cesse à la reconnaissance d'un état juif sur la terre d'Israël, de sa capitale historique Jérusalem ?.. 

La patience israélienne aurait-elle également une limite ? L'état d'Israël doit-il se plier aux revendications internationales et surtout européennes quant à la non-reconnaissance de Jérusalem comme cité sainte et historique juive ?

La déclaration d'Erekat a été (bien évidemment...) appuyée par son négociateur adjoint, Mohammad Chtayyeh, qui a déclaré que la nouvelle annonce de constructions montrent qu'Israël "n'est pas sérieux" sur les pourparlers de paix, et a accusé Israël de saper l'accord de paix sur la base des frontières de 1967...

Mais qu'à cela ne tienne, Erekat a déclaré que malgré les nouveaux plans de construction, les palestiniens était prêts à négocier avec leurs homologues israéliens pour toute la période convenue avec Washington...A comprendre: jusqu'à ce que les 104 assassins terroristes auront été libérés (et surtout pas expatriés au loin...)...Nous pouvons ici remarquer la concrétisation de ces paroles durant ces dernières années...

Il est d'évidence que faire s'asseoir des ennemis afin de tenter d'obtenir des négociations de paix n'est pas chose aisée, demande des efforts, des concessions, et j'ai été parmi ceux qui en appelaient à libérer des assassins terroristes afin d'obtenir la libération de Gilad Shalit, mais j'avoue avoir aujourd'hui plus que du mal à percevoir une quelconque concession palestinienne; serait-ce une erreur de ma part ?..

Marc Lev. (auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" eds Edilivre Paris) où l'art de la taqya semble exceller...

Pour une vision de l'intérieure je vous propose de vous procurer: "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent dans l'Hexagone...) et:  "Après-demain ?" (où les politiques anti-occidentales d'extrémisme iranien semblent avoir été devinées...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de changements pourtant bien prévisibles...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur les sites en ligne (fnac.com,amazon.fr...), dans les versions numériques (e-books...) :

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: juif.org - slate.fr - Israël Hayom.