Marc Lev : le blog

24 septembre 2018

La solution au conflit en Syrie : l'état d'Israël ?..

Alors que l'International continue ( depuis déjà combien d'années ?..) à ne pas désirer s'induire concrètement dans ce qui est un nouveau dossier "crimes contre l'humanité" mais que chttt on ne nomme pas.., quels scénarios peut-on attendre pour des lendemains qui ne laissent rien de bien réjouissant ?..

Vous me direz: il y a bien eu condamnation en .. 2012 devant l'Assemblée générale de l'ONU, condamnation suivie d'une   résolution adoptée par 137 voix pour, 12 contre et 17 abstentions exigeant du gouvernement syrien qu'il mette fin à ses attaques contre la population civile, soutenant les efforts de la Ligue arabe pour assurer une transition démocratique à Damas et recommandant la nomination d'un envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie...Oui, il y a presque 7 années de cela !..

Mais tout cela ne semble malheureusement que faire partie d'une poudre aux yeux des populations de l'International car le Conseil de sécurité n'a aucun droit de veto à l'Assemblée et ceci n'aura eu au final qu'une portée purement symbolique...

D'ailleurs la pierre des actions concrètes contre les exactions du régime d'Assad - de l'Iran associé qui semblait commencer sérieusement à s'erroder pour cause de divergences a su commencer à apparaitre au sein de l'Union européenne, puis tout redevenait comme avant : allez, ne sanctionnons pas, plus le régime iranien ...

Durant ce temps, donc, l'Iran pour sa part, aide, arme, conseille, se tient aux côtés de cet allié fidèle qu'a été et qu'est le régime syrien...

De deux choses l'une: ou bien "l'expérience iranienne" en la question prendra le dessus des manifestations populaires qui seront écrasées dans le sang, puis oubliées...ou bien le peuple syrien finira par avoir gain de cause et chassera le tyran...

Des milliers de réfugiés syriens se sont bousculés vers la Jordanie...Et imaginez que demain les frontières jordaniennes se ferment (plus de place, pas moyen de gérer ces réfugiés. peur que cela ne fasse boule de neige avec la situation actuelle jordanienne...), imaginez que la situation actuelle en Syrie ne soit pas encore résolue, imaginez la population syrienne de quelques 21 millions d'âmes...où serait la soupape de sortie ?..

Imaginez que ne serait-ce que 3% de la population syrienne ait entendu dire qu'en Israël (oui, dans ce pays "ennemi" !) la vie n'est au final pas si mauvaise...que ces "quelques" 630.000 personnes décident de forcer le passage vers Israël, de demander aux instances internationales de les reconnaître comme réfugiées politiques, de forcer la main à Israël afin de les laisser s'installer à Haïfa, Jérusalem ou ailleurs...

Pas de décisions concrètes à l'ONU, l'envoi de Casques Bleus qui semblent des plus improbables au vu des divisions européennes, la Russie comme la Chine bloquant toute condamnation du régime syrien...et si au final l'état qui sera directement touché aura pour nom "Etat d'Israël", coincé à nouveau par un conflit qui ne le concerne pas et pourtant bien obligé de s'y induire...

La Syrie d'aujourd'hui sera-t-elle une seconde Iran de demain ? Auquel cas Israël se devra de revoir sa politique quant à cet état aux frontières partagées, et cela, sans l'ombre d'aucun doute sans aucun appui des instances onusiennes...A moins que le conflit ne perdure, ne s'installe dans le temps comme cela semblerait actuellement plus que probable avec une ingérence obligée israélienne pour cette même cause de frontières communes...

Et puis...des sons des opposants à Assad se sont bel et bien déjà faits entendre quant à des lendemains de victoire interne qui seront axés vers des actions anti-israéliennes, vers des désirs de "récupérations de terres"...

Alors, oui, l'International n'a qu'à laisser les choses se faire d'elles-mêmes comme il sait si bien le faire...au moins ainsi il y aura demain une majorité écrasante de mains levées dans les rangs onusiens qui pourra voter contre des réactions - interventions israéliennes et pour l'obligation "humanitaire" de recueillir ces réfugiés... 

 Marc Lev (auteur de "Après-demain ?" où les pieds de nez iraniens ont sans l'ombre d'aucun doute été devinés...) et de "Et si..?" (où la terreur et le terrorisme se retrouvent sur le sol français...)(eds Edilivre).

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne (amazon.fr...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx.

Sources: AFP news - lepoint.fr - le figaro.fr

 


04 septembre 2018

Nouvel année et honte humanitaire internationale !

Alors que le Nouvel An juif frappe à ma,nos portes, que celui-ci se veut réflexions, approfondissements de l'année écoulée, demandes de pardons, je me suis senti dans l'obligation de faire quelque peu le point de l'humanité de cette dernière année, de ces dernières années...

Nous avons donc été témoins de révolutions arabes suivies de tueries, de massacres,de viols, de gazages, d'arrestations, d'incendies de mosquées mais également d'églises, de destructions de sites archéologiques, de...

On a pu voir des milliers de réfugiés quitter leurs terres pour s'en aller ailleurs, loin des tueries, des massacres, des vols...

On a de-même été témoins de camps palestiniens (non, pas en Israël !...) en Syrie bombardés, rasés, dévastés, sans nourriture ni minimum des besoins assouvis et..?

L'International, mais également cet international "humanitaire" s'est retrouvé atteint d'aphonie aiguë, apparemment cela semblerait évident.. de"manques de moyens", "manque d'affichages en appelant aux boycotts", "manque de personnes intéressées à manifester", peut-être même et pourquoi pas de "manque d'humanisme" ?..

Mais la chose serait-elle "humainement" possible ? La logique des actions "humanitaires" se baserait-elle, se serait-elle basée ces dernières années sur une différenciation pure et simple des situations, des victimes, des morts ..?

Prenons le cas de l'action "boycott"; que cela soit un moyen concret, vendeur, qui marche quant à condamner les actions d'un état  ne fait je pense aucun doute dans l'actuel. Ainsi combien d'appels aux boycotts n'avons-nous entendu durant ces  dernières années quant à la politique d'Israël, quant à la situation "désastreuse" de Gaza, et ce, jusqu'à même des slogans quant à une politique d'apartheid qui serait instaurée sur le territoire d'Israël ?

De combien d'actions de flottilles, d'appels à ne pas acheter le "made in Israël", de manifestations devant ou même à l'intérieur de magasins vendant des productions israéliennes avons-nous été témoins ces dernières années ?

De-même, serait-il logique de dénombrer ici le nombre de manifestations anti-israéliennes concrétisées ici et là, menées souvent par des organismes "humanitaires", où le slogan véhiculé en appelait à gommer simplement l'état d'Israël de la mappemonde ?

Et donc dans tout cela qu'en a-t-il été et qu'en est-il des situations au Yémen, en Egypte, en Syrie ?? Ah cet humanitaire qui ne voit bien que ce qu'il veut voir !..

L'association "euro-palestine" qui a su considérer au mieux la situation à Gaza comme "un crime contre l'humanité", est-elle devenue atteinte de cécité, d'aphonie, de problèmes d'audition ?..Des centaines de victimes là, des millliers ailleurs, des centaines de milliers en Syrie, et pas de crime contre l'humanité ?? Ne serait-elle à même d'élargir son intitulé ( à défaut de tout bonnement le changer..) en "Euro-Syrie", en "Euro-Yémen"..?

L'association PACBI (palestinian campaign for the academic and cultural boycott of Israël) n'a-t-elle pas vu, compris, interprété la situation ailleurs, dans des états où même leurs frères palestiniens se retrouvaient dans les rôles de victimes de régimes arabes ? N'a-t-elle point eu connaissance du peu de cas des états islamiques riches en pétro-dollars vers ce fameux "peuple palestinien" ?..

N'a-ton pas vu pour exemple l'U.E adopter en juillet 2013, une décision interdisant aux membres de cette Union de se pourvoir en denrées et produits provenant de certaines régions d'Israël, et ce, jusqu'au territoire des hauteurs du Golan ?

De-même, cette même année 2013 n'a-ton pas été témoins de l'action de 2 chaines hollandaises de supermarchés afin de retirer tout bonnement les produits provenant des "implantations israéliennes" ?? Et l'affaire "Soda-Stream" a-t-elle été bénéfique envers les palestiniens qui travaillaient dans cette usine dans ce que certains nomment "territoires" ou a-t-elle entrainée une situation de chomage pour des dizaines d'entre eux ..? Allez, appelez donc au boycot !..

Et le devenir des chrétiens dans ces états où les violences, attentats et autres guerres sont devenus monnaie courante ces  dernières années, qu'en est-il des appels à l'humanisme, à la reconnaissance de l'autre "différent" ?

En Syrie, les enlèvements dans un but d’extorsion touchent de manière toujours plus forte les chrétiens et l’on est arrivé à compter plus de 1.800 victimes de différents groupes et religions. Pour ne citer qu'en exemple: un cas qui a alarmé les églises syriennes concerne deux prêtres d’Alep, les Pères Michel Kayyal – arménien catholique – et Maher Mahfouz – grec orthodoxe – enlevés le 9 février 2013...Où est donc l'International ? Les "manipulateurs d'appels aux boycots " ?..

En Egypte, d’après l’Union des jeunes de Maspero (une organisation copte), 38 églises ont été incendiées et 23 autres partiellement détruites dans tout le pays.Depuis le début de la répression des manifestations islamistes par les autorités égyptiennes, des dizaines d’églises ont été visées par des attaques, sans compter les maisons et les commerces coptes incendiés. Plusieurs personnes ont été tuées, même si les informations manquent sur la situation dans les villages de Haute-Égypte.

En Tunisie, un journaliste libéral égyptien Tawfiq Okasha a fait scandale en diffusant, au cours d'une émission télévisée, les images de la décapitation d'un jeune chrétien tunisien, converti de l'islam, et condamné à mort par ses bourreaux pour « apostasie ». En effet, la tradition musulmane prête à Mahomet diverses condamnations de cet ordre et le verset 89 de la Sourate 4 du Coran semble fonder le droit de mettre les apostats à mort: « Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru: alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d’alliés parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez... ».

Et même en Turquie, cet etat "progressiste" sur le papier !..Combien d'arrestations, de meurtres, d'appels de haine ?..

L'International ne voit pas, l'Union européenne non plus, les organisations et associations "humanitaires" ont tout bonnement disparu de la carte des "faiseurs de bonnes actions"...

Mais voilà que l'église (cette grande muette de ces massacres de ces dernières années...) s'est même éveillée en la personne du pape François qui en a appelé à l'époque à une journée de jeûne et de prière pour la paix en Syrie, au Moyen Orient et dans le monde...Voilà qui a tout d'une action -  réaction...

Peux-t-on logiquement parler de honte humanitaire internationale ? Chacun jugera en son âme et conscience durant ces journées du repentir où je ne saurais qu'en appeler à tous (musulmans, chrétiens, juifs...) à regarder ce monde, le voir, comprendre ce qui en est réellement, et à agir...

Marc Lev (auteur de "Et Si ?" et "Après-demain..?" -eds Edilivre - ces romans témoins de ce qui s'est deja mis en place...) En vente sur les sites en ligne (fnac.com. amazone.fr, chapitre.com...) dans les librairies et chez l'éditeur et dans leur version numérique ( e-book).

 

 http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

 

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: chrétiensdelaMéditerrannée.com - lesobservateurs.ch - myriamir.wordpress.com  - noria-research.com - observatoiredu moyenorient.blogspot

15 août 2018

Gaza, cette cité ennemie et que pourtant Israël aide...

Certains ( surtout les commentateurs d'un ailleurs qui ne s'intéressent pas véritablement au devenir de la population israélienne et qui, je dirais même n'ont de cesse de condamner...) parleraient de quelques gouttes de roquettes, de "semblant de pluie", d'incendies provoqués sciemment mais avec une logique humaine d'évidence... ", de même "il n'y a même pas sujet à article", et pourtant...

A l'ombre des flottilles "humanitaires" maritimes, aériennes, pédestres afin de souligner grassement le quotidien misérable d'une population palestinienne vivant sous la terreur journalière israélienne ( certes pas celle du Hamas, pas celle de la frontière vers l'Egypte qui ne s'ouvre qu'exceptionnellement)...il semblerait que ces incendies destructeurs de terrains énormes et d'agriculture comme de terre et d'animaux, que cette nouvelle pluie de feu serait totalement passée inaperçue...

Il est vrai que celle-ci n'a aucun rapport avec une attaque israélienne contre la bande de Gaza; comme si l'état d'Israel attaquait la population gazaouite par désir de tuer, d'éliminer. Il est vrai que l'on ne parle pas ici de "nouvelles brimades israéliennes" contre les populations arabes avoisinantes. Il est vrai que cela ne concerne nullement de nouvelles constructions israéliennes sur des territoires qui n'ont obligatoirement jamais appartenu à Israël...

Effectivement, qui des médias internationaux s'intéresse à des missiles, des roquettes envoyés de Gaza vers Israël afin de toucher des populations civiles ? L'israélien lambda serait-il une race différente du reste du monde où dès la naissance il ne serait aucunement un civil mais bel et bien un militaire assoiffé à tuer de l'arabe ? car somme toute au vu des médias et politiques internationaux la population de Gaza ne s'en prend nullement à des civils, des bébés, des femmes et des enfants..car cela se saurait, non ?..

Un obus tombé à droite, un autre à gauche, un kassam sur un terrain non habité, un grad sur une maison mais ne faisant pas de victime...Alors que les représailles israéliennes ( et non pas les attaques gratuites..) s'avèrent avoir provoqué la mort d'un bébé..mais qu'au final celui-ci était déjà décédé auparavant...Ah ce paliwood qui fonctionne à merveille vers l'International !..

Et donc ainsi,vraiment pas de quoi fouetter un chien, pour cet International si ce n'est de condamner cet état "assaillant d'Israël"...

Parler de plus de 180 roquettes, lancées sur le Sud d'Israël ce mois-ci, cela intéresserait-il les lecteurs occidentaux ? Relever par un article qui traiterait de la chose les traumatismes ressentis jour après jour, dès le moindre sifflement de sirène, les dégats, les peurs sous-jacentes, les situations de stress psychologique, sans parler des maisons détruites, des craintes quant au devenir des enfants, cela interpellerait-il qui que ce soit alors que l'envahisseur israélien est forcément responsable de ce devenir sous la peur des pluies des cieux..?

Nous pourrions ainsi aisément parler également de 2 kassam, de 3 missiles qui tomberaient sur le territoire israélien et qu'ainsi la chose pourrait se perpétrer éternellement aux yeux et à la barbe du monde comme la chose semblerait être dans ce Sud dd'Israël qui ne parvient pas à souffler.

Ce sont indubitablement les israéliens qui ne désirent pas la paix ! Ce sont eux qui ne cessent de faire capoter des pourparlers avec les palestiniens. Ce sont eux qui laissent tout bonnement une population palestinienne mourir à petit feu...D'ailleurs et pour preuve : ce sont aujourd'hui plus de 700 camions qui sont passés d'Israël vers Gaza avec de l'essence, des matériaux pour la construction, des matières premières...Combien de tonnes de marchandises diverses ont été livrées depuis Israël vers cette cité de Gaza ne serait-ce qu'aujourd'hui ? Dans le même temps qu'en était-il de la seconde frontière de Gaza vers l'Egypte, combien de denrées ont-elles été distribuées vers les "frères arabes" ? Vous connaissez la réponse... 

Comment réagiraient les états occidentaux, les U.E et autres Quartettes si des incendies volontaires étaient provoqués jour après jour vers leurs territoires et ce depuis des mois ( y compris aujourd'hui malgré un soi-disant "cessez le feu"..), si des obus tombaient sur leurs terres ? Parleraient-ils de désir de paix ? Continueraient-ils à aider les populations d'où sont envoyés ces missiles ? Seraient-ils enclins à s'obliger à faire des concessions vers ces territoires "d'incendiaires et d'envoyeurs d'obus ?

La paix ne peut-être qu'à double - sens. Il serait peut-être temps de rappeler la chose aux dirigeants occidentaux qui dansent à qui mieux mieux la danse de la taqya provenant des pays arabes...

Marc Lev ( auteur de "Après-demain ?" et "Et si..?" - Edilivre) A lire impérativement cet été...Ces romans de ce qui se veut fiction politique mais qui n'est peut-être au final pas si "fiction" que cela...) En vente sur les sites en ligne (fnac.com. amazone.fr, chapitre.com...) dans les librairies et chez l'éditeur et dans leur version numérique ( e-book).

 

 http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

 

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 

08 août 2018

21e siècle et Fata Morgana...

Ce monde du 21e siècle serait-il celui qui s'articule autour d'irréalités, de mirages, de visions surréalistes, d'actions qui ont eu lieu mais qui sait si elles se sont véritablement déroulées..,d'horreurs journalières qui ne peuvent décidément pas s'être concrétisées ? 

L'état d'Israël qui bien évidemment n'est jamais oublié.. se retrouve dorénavant réduit (géographiquement parlant) à ce que le monde, l'international désire pourvu que cela arrange des intérêts qui ne soient pas israéliens... 

Jérusalem qui s'avère en de maintes occasions et dans les horizons les plus divers n'être aucunement capitale d'Israël.., comme si tout l'historique du peuple juif lié à cette cité n'a été et n'est que pure fiction depuis des millénaires...

Des gestes de bonne volonté israélienne se répétant d'une semaine sur l'autre (libération de terroristes des geôles israéliennes, envois de fournitures diverses vers Gaza, soins médicaux en Israel et non à Gaza ou ailleurs vers des populations pas obligatoirement amies ainsi que leurs dirigeants...) comme si ceux-ci seront compris comme un désir israélien réel de paix...

Un mouvement terroriste qui en est un mais n'en est pas un...Il est bien évident aux yeux de tous que la branche politique d'un mouvement terroriste n'a absolument rien à voir avec sa branche armée... Une autre ingence terroriste qui mène la danse et dicte à Israël les situations ou pas de cessez le feu.. Nous trouverions-nous une fois de plus face à des mirages, des semblants de situations mais qui n'ont rien d'une réalité ?..

Devons-nous ici nous remémorer des scènes vécues nombre de fois dans le passé proche ou plus lointain auprès de populations arabes des festivités dans les rues, des cris de joie, des bonbons distribués gratuitement aux enfants, des rafales de tirs au fusil, des retrouvailles fêtées avec les plus grands honneurs…Pourvu que les actes terroristes anti-israéliens aient "payés"...

Dois-je parler ici d'une Fata Morgana, d'une simple vision hypothétique de tentatives répétées de tuer encore et encore de l'israélien par voiture, buldozer, coups de hache, tirs de fusils..., Les incendies volontairement provoqués afin de toucher les populations civiles israéliennes ne seraient-ils que le pur fruit de mon imagination ? Aurais-je tout bonnement cauchemardé quant à un désir insatiable de faire le mal pour le mal, de provoquer à outrance ? 

Tout cela ne peut décidemment pas être, pas dans notre 21e siècle, pas dans notre monde "civilisé" !!

Des images de films vus tant et tant de fois me reviennent inlassablement en mémoire, de ces films où l'on voit des combattants fêter une victoire avec force rires, boissons, chants, danses, femmes…alors que le sang des ennemis n'a pas encore eu le temps de sécher sur leurs armes, sur leurs mains...

Fata Morgana de ces femmes fouettées pour ne pas s'être voilées correctement et avoir de la sorte attiré le regard des hommes, les avoir aguichés bien évidemment sciemment...

Fata Morgana de ces mêmes femmes lapidées vivantes pour avoir cherché ailleurs que dans le couple légitime une épaule douce où poser la tête.

Fata Morgana de ces images de "héros" retrouvant la mère patrie après avoir tué de sang froid des ennemis on ne peut plus évident dont des bébés, des familles entières, une petite fille de 4 ans.. et qui paradent encore ce jour auréolés d'une aura de justiciers...

Fata Morgana d'un Iran avançant irrémédiablement vers l'arme nucléaire aux yeux et à la barbe de l'International qui regarde, sait, et et se complait à accepter cette politique voulue de la Taqya?...

Fata Morgana de ces dizaines de milliers de victimes dans les états arabes,aux portes d'Israël...situation à nouveau regardée, connue par l'Occident, et ?.. 

A moins que tout cela ne fasse partie que d'une série de cauchemars qui se seraient emparés de moi, s'entassant les uns sur les autres depuis quelques bonnes années déjà et ne me laissant dorénavant que peu de répit .

L'irréel, l'utopie, l'incroyable doivent être les fins mots de ces mirages, de ces mauvais rêves qui ne me quittent pas, revenant presque jours après jours, à chaque nouvelle information concernant l'état d'Israël, ses frontières, son histoire, son désir de vivre en paix... 

Notre président à l'époque avait prononcé on ne peut plus justement le mot de : HONTE (quant à l'assassinat de sang-froid d'enfants israéliens par des terroristes), mais il y a bien longtemps que ce type d'actions terroristes sont entrées dans les mœurs des terroristes, des extrémistes, de leurs familles...Il y a bien longtemps que l'International ne se trouve aucunement choqué par ces meurtres qui se passent aillleurs, loin de ses propres territoires..

Et, qu'en est-il de la Fata Morgana des répliques et décisions de l'ONU, de l'Occident, des états membres de la CEE ? Le barbarisme relationnel fait-il dorénavant partie des conventions de bonne conduite auprès de ces divers organismes, de ces états, jusqu'à rechercher des relations avec ceux-ci, jusqu'à tenter d'ouvrir à nouveau ce qui avait été clos en termes d'échanges internationaux, de relationnel officiel ?

Certes, pourquoi demander à l'Occident de réagir alors qu'il ne s'agit comme nous le savons bien que d'une Fata Morgana, que d'un mirage, d'une irréalité dans notre monde par trop civilisé, par trop humain où les morts sont pleurés, les ennemis respectés, les otages gardés en vie jusqu'au prochain échange, les reconnaissances historiques d'évidence, les frontières non remises en question..??

J'aurais aimé ne me tenir qu'au titre de ce court billet sachant que le texte qui le suit n'est que le pur fruit de mon imagination fertile, j'aurais aimé même ne jamais avoir écrit ces quelques lignes, oui, j'aurais aimé !!!

Marc Lev (auteur de "Et Si ?" et "Après-demain..?" - eds Edilivre. Ces romans de ce qui se veut fiction politique mais qui n'est peut-être au final pas si "fiction" que cela...) En vente sur les sites en ligne (fnac.com. amazone.fr, chapitre.com...) dans les librairies et chez l'éditeur.

 

Eds Edilivre à acquérir dans les librairies, dans les librairies en lignes (fnac.com, amazon.fr...), en version numérique (e-book).

 

 http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

 

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 

 

04 août 2018

Israël cet état d'apartheid où il ferait bon vivre pour les populations arabes...

Alors qu'en mars 2018 Ahmed Tibi se voyait déjà en premier ministre arabe de l'état d'Israël... ( "La vision d'un premier ministre arabe se rapproche" ); n'y aurait-il pas un illogisme flagrant dans ce désir (encore officiellement caché..) quant à désirer diriger un état qui se voudrait "d'apartheid" ?..

De Mahmoud Abbas au Hamas, des députés européens à l'ONU, de la Turquie à la Ligue Arabe, des écologistes aux associations diverses pro-palestiniennes, tous sont d'accord sur un point: la création d'obligation d'un état palestinien indépendant qui saura "délivrer" du joug israélien...

Le député arabe israélien (ayant fait ses études à l'Université hébraïque de Jérusalem...) Ahmed Tibi; un des fers de lance avec Hanan Zoabi (ayant fait ses études à Haïfa et à l'Université Hébraïque de Jérusalem...) de la cause des arabes israéliens ainsi que des palestiniens au sein de la Knesset où tous deux sont députés, déclarait déjà en septembre 2011: "dans le cas où un état palestinien verrait le jour, ni moi ni le reste des palestiniens vivant à l'intérieur des frontières de l'état d'Israël, quelque soit l'endroit où nous habitons, n'accepterons jamais d'aller vivre dans ce nouvel état palestinien pour être réunis avec nos frères"...Parlons-nous ici encore du "joug israélien" ?..

Doit-on comprendre ici que tout ne serait que poudre aux yeux de l'Occident, qu'un état palestinien au côté d'Israël n'est aucunement admissible pour les belligérants palestiniens de surcroit élus en Israël et députés de la Knesset ( état d'apartheid ?..), qu'au final ça serait plutôt du domaine du "tout ou rien" ??

Rappelons-nous ici les paroles de ce même Ahmed Tibi au Congrès du Fatah (2010) :

" Dès qu’un Etat palestinien serait créé en Judée-Samarie,  les Arabes de Galilée débuteraient une revendication d’autonomie,tout comme dans le Néguev "...

Si nous parlons de ce fameux état palestinien, nous pouvons de-même relire les paroles prononcées déjà en décembre 2008 ( donc il y a 10 ans de cela..) par Tzipi Livni alors ministre des affaires étrangères et de même à l'époque émissaire israélienne aux pourparlers avec les palestiniens quant à cet état palestinien: "Ma solution pour préserver le caractère juif et démocratique d'Israël c'est deux entités nationales distinctes. Une fois l'état palestinien créé nous pourrons dire aux citoyens palestiniens d'Israël, ceux que nous appelons les Arabes d'Israël, la solution à vos aspirations se trouve ailleurs ".

Avec déjà à cette époque cette réponse de Ahmed Tibi: "propose-t-elle de laisser en Israël un million de citoyens sans droits politiques  et identité nationale (à preuve un certain Ahmed Tibi...), ou bien a-t-elle l'intention de transférer d'ici un million de citoyens arabes vers l'Etat palestinien, une fois cet état créé ?"...

De-même que ce même Ahmed Tibi rajoutait quant à la reconnaissance de l'état d'Israël comme un état juif: "la première personne à avoir posé cette exigence est Tzipi Livni, avant le sommet d’Annapolis. Il est étrange qu’un Etat demande à d’autres Etats, ou à des personnalités, de reconnaître son identité d’une façon aussi spécifique. Abu Mazen m’a dit qu’il ne reconnaîtrait jamais cette formulation..."

Et voilà que même celui qui à l'époque de son entrée au gouvernement de Netanyahou était qualifié d'extrémiste à l'étranger (Liebermann pour le nommer ) propose cette solution d'un état palestinien :"à mon avis, tout accord global avec les Palestiniens doit inclure un dispositif pour les citoyens arabes d’Israël. Je sais que ce n’est pas politiquement correct, mais sans un échange de terres et de populations, Israël Beitenou ne soutiendra pas d’accord. Quand on parle d’échange de terres, il faut ajouter des échanges de terres et de population. Nous ne parlons pas de transfert comme ce fut le cas avec la population juive dans le Goush Katif ( dans la bande de Gaza ). Personne ne sera expulsé de sa maison et les biens de personne ne seront emmenés. La frontière sera simplement déplacée. Je parle du Triangle (une zone de villages arabes près de la Ligne verte et de Wadi Ara). Il n’y a aucune raison pour qu’ils ne rejoignent pas leurs frères palestiniens sous souveraineté palestinienne pleine et entière et qu’ils ne deviennent pas des citoyens dans le futur état palestinien auquel ils aspirent tant." Réactions d'un extrémiste désirant un état d'apartheid avec des citoyens de seconde zone?..

Mais et c'est là que l'on peut se demander le besoin réel d'un état palestinien si important pour l'international...Il s'avère que les Arabes israéliens entendent bien ne pas devenir citoyens palestiniens...(Joug israélien, état d'apartheid ?..)

Ainsi un Comité représentant les arabes israéliens a rejeté dans les années 2010 toute idée de modification de la frontière d’Israël dans la région du "Triangle" et de Wadi Ara où celle-ci ferait passer des villages arabes (terres et habitants compris) sous contrôle palestinien dans leur propre état alors que d’autres terres, en Judée Samarie et leurs habitants juifs passeraient en Israël. Simple échange dans le cadre d’un éventuel accord de paix entre Israël et les Palestiniens. Idée avancée par le ministre des Affaires étrangères...

Ce Comité du "suivi des Arabes en Israël" a simplement rejeté cette idée par ces mots: "cela est hors de question"... Et selon l’agence de presse palestinienne Maan News (pas un organe de "propagande" pro-israélienne !..), il s'avèrerait même que certains Arabes israéliens envisageraient d’aller vivre dans d’autres villes israéliennes non situées dans le périmètre en question, pour ne pas passer sous contrôle palestinien si un tel accord était conclu...Voilà bien une preuve supplémentaire de ces citoyens arabes et de leurs difficultés de vie au journalier !..

Alors, palestiniens ? Arabes israéliens ? Ne demandant qu'à avoir "enfin" leur état à eux ?.. N’en déplaise aux organismes, organisations, associations...ne cessant de crier aux boycottage d'Israël, à l'apartheid partiqué envers les populations arabes, aux violences, aux violations des droits de l'homme...m'est avis qu'il y a dorénavant des vérifications à faire...

Mais le monde, l'International, les associations, organisations, organismes divers sauront-ils, désireraient-ils même se questionner quant au pourquoi du comment les populations Arabes israéliennes ne veulent pas aller vivre ensemble, dans leur propre état avec leurs frères palestiniens ? Pourquoi certains vont même jusqu'à prévoir un déménagement en Israël ?

M'est avis que cet état palestinien auprès d'un état d'Israël ( et d'ores et déjà un état juif ...) tant désiré par les dirigeants de l'A.P...n'est rien de plus qu'un ballon de baudruche sans consistance aucune, des fois que demain (et ce grâce et avec l'appui de l'International)  l'on puisse "récupérer" tout le territoire israélien...

Et le monde voyait mais ne voulait pas voir... 

Marc Lev - auteur de "Et si..?" et de "Après-demain ?" (eds edilivre-paris) où la fiction des romans se mêle à cette actualité Moyen-Orientale...

 

Eds Edilivre à acquérir dans les librairies, dans les librairies en lignes (fnac.com, amazon.fr...), en version numérique (e-book).

 

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 Sources: infos-israel.news - info-palestine.net (2010) - ynetnews.com - terred'israel.com -ism-france.org - desinfos.com

 

 

 


19 juillet 2018

En quoi Gaza d'hier serait-elle différente de celle d'aujourd'hui ?..

Alors que l'on ne compte plus le nombre d'incendies volontaires provoqués volontairement depuis la frontière avec Gaza et par lesquels le résultat en est de toucher une fois encore la population civile israélienne.. 

Alors que (et quoi de nouveau ?..) des roquette ont été tirées depuis Gaza sur le Sud d'Israël, alors que le scénario des dernières années avec cette "pluie des cieux" qui ne cessaient de tomber: une roquette avant hier, trois hier, deux aujourd'hui est encore bien frais en ma mémoire, alors que le terrorisme islamiste a pris dorénavant des airs de terrorisme écologique et économique avec les incendies sciemment provoqués, je persiste et signe: qui n'a vécu de par lui-même de situation de guerre n'a aucunement les outils de compréhension du vécu de tout un peuple d'Israël durant ces dernières années qui semblent bien malheureusement très loin de cesser... où toute une population du Sud a vécu et vit au journalier une situation de terreur et où le peuple israélien partage les mêmes appréhensions, peurs et traumatismes.

Certes cette ONU et sa splendide farce ( plus que macabre !) de son Conseil des droits de l'homme (que nous connaissons tous..) n'use apparemment pas du même dictionnaire que moi-même où le terrorisme et la terreur n'ont pas de définition similaire à la légitime défense.. Les incendies volontaires, les missiles et autres roquettes tirées depuis Gaza et ce afin de provoquer la mort vont-ils encore entrainer une nation entière dans une situation de guerre que personne ici, en Israël, ne veut, que l'on ne désire pas ! 

Qui d'un membre de la famille résidant dans le Sud, qui de simples connaissances ou amis, qui du mari, du fils soldat quelque part là-bas...Nous sommes tous dans une situation de terrorisme ininterrompus dont les inconnues sont bien réelles: où va se déclarer le prochain incendie, où va tomber la prochaine roquette, combien de roquettes, des victimes ou pas ?..

Pour ma part j'ai passé de longues, très longues heures face à l'écran de télévision à m'encquérir de ces mêmes questionnements, à téléphoner à droite et à gauche: "ça va ?, Pas de roquettes vers chez vous ? Pas trop d'alertes..?" comme si je ne connaissais pas déjà les réponses...Ça n'est pas de l'anxiété qui me, nous submerge mais bien plus...c'est notre devenir d'état juif, d'état démocratique qui est en jeu...

Et puis il y a la farce des cessez le feu...cessez le feu dites vous, face à qui ? A une organisation terroriste !.. Ah cette logique occidentale qui n'a pas encore compris que le monde se subdivise bel et bien et d'ores et déjà en deux langages bien distincts et n'ayant aucun liens entre eux: celui du monde libre et celui des extrémistes -terroristes et autres islamistes !

Alors que nous sommes tous témoins du langage usité par les terroristes islamistes par lequel les décapitations, les assassinats de masse, les enlèvements d'enfants, les viols, les lapidations...font partie intégrante de leur manière journalière de s'exprimer, l'Occident pour sa part continue à réagir en autruche: surtout ne pas regarder, voir et comprendre...et surtout ne pas hésiter à condamner les états qui n'ont rien de terroristes; vous savez..ces seules démocraties coincées par des états assoiffés d'occidentaux par trop libertaires à leurs yeux !..

Alors  quelques mois plus tard nous nous retrouvons en Israël dans une situation de remake de goutte à goutte de missiles, et alors qu'entre temps il y a eu une farce de réconciliation d'un gouvernement d'unité palestinienne fatah - hamas qui ne tiendra pas plus que les précédentes et que Abou Mazen mène la même barque depuis de longues années et n'a jamais cessé sa campagne de déligitimisation de l'état d'Israël auprès des organismes internationaux ? 

Certes je ne me place ici aucunement en fin stratège de la situation moyen-orientale, je n'ai pas de titre de docteur es-Israël; et pourtant à l'heure où les incendies n'ont de cesse d'être provoqués, où les roquettes semblent à nouveau commencer à pleuvoir sur Israël, à l'heure où Mahmoud Abbas est plus occupé à dénigrer l'état d'Israël qu'à régler les différents avec ses "frères"arabes, je pose (et me pose...) quelques questions:

Hormis le fait que l'OLP de Mahmoud Abbas n'ait jamais aboli l'obligation de détruire l'état d'Israël dans sa charte...Hormis le fait que j'imagine plus que difficilement celui-ci s'installer à Gaza et y faire la police (à moins de tendances suicidaires...) face au Hamas, au Djihad et autres factions terroristes...Hormis le fait que son gouvernement d'union nationale avec le Hamas n'a eu que du théâtre de marionnettes...En quoi et comment celui-ci peut-il assurer; pas au monde ou à l'Occident...mais bel et bien à l'état d'Israël que:

- Les terroristes de service frères du hamas et autres mouvements terroristes n'ont pas déjà atteint leur limite de stockage de missiles, de roquettes, d'armes diverses et ont ainsi grand besoin de "faire de la place"...

- Les Hamas, djihad et autres ne sont pas ce jour en train de finaliser de nouveaux tunnels s'ouvrant sur Israël.

- les projets de relance terroriste ne sont pas déjà fermement décidés.

- L'idéologie hamasnique et djihadiste aurait tout à coup changé sous sa férule et qu'ainsi: plus de désir de tuer tous les israéliens, de conquérir tout Israël, de transformer l'état d'Israël en un Gaza en plus grand...

S'il est d'évidence que les populations régionales (qu'elle soient juives, musulmanes, chrétiennes, kurdes...) ont toutes le droit de vivre en paix, j'aimerais comprendre en quoi des idéologies islamistes extrémistes vont effectivement permettre de concrétiser la chose d'autant plus à l'ombre des dossiers et autres conclusions onusiennes..

A l'heure de la médiatisation internationale où il n'est guère difficile de voir et savoir ce qui en est des agissements anti-occidentaux et anti-laïques des mouvements extrémistes islamistes, où l'horreur s'exprime dans toute sa force ( cela fait déjà de nombreuses années que le conflit en Syrie a commencé et n'est toujours pas fini..), il serait plus que temps pour l'Occident de faire fi des enquêtes, contre-enquêtes et conclusions du soi-disant Conseil des droits de l'homme de l'ONU et de voir en face, de se remémorer les chartes du Hamas, les idéaux des jihads islamiques, de Boko Haram, de Al Qaida et cie, de prendre conscience que le terrorisme islamiste touche dorénavant la planète, un peu partout.. mouvements qui pullulent et qui n'en ont pas plus à faire d'Israël que des Etats Unis, que de la France, que...

Alors de votre tour bien protégée du Conseil des droits de l'homme je vous invite à bien regarder ce monde que vous-même détruisez à petit feu avec force votes et approbations car vous en construisez inexorablement un autre où il n'y aura indéniablement plus aucun besoin de discerner la légitime défense du terrorisme...

Marc Lev ( auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" Edilivre - romans traités sous forme de thrillers et brûlants d'actualité...)

Une critique publiée de "Après-demain ?" :

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

Où se les procurer en ligne (chapitre.com - fnac.fr...)

https://livre.fnac.com/a5127166/Marc-Lev-Et-si-occident-la-menace

https://livre.fnac.com/a3753112/Marc-Lev-Apres-demain

 

 

 

 

11 juillet 2018

Antisémitisme européen : Serait-ce possible que l'histoire ne fasse que se répéter ?..

D'après l'historien britannique Anthony Beevor qui a publié un livre monument sur la Seconde Guerre mondiale (chez Calmann-Lévy), dans lequel il décrit la montée des nationalismes dans l'Europe des années 30, il n'y a actuellement pas de quoi s'en faire; tout va presque pour le mieux dans le meilleur des mondes...

D'ailleurs Beevor même s'il perçoit (malgré tout) certains traits communs entre l'avant dernière guerre mondiale et l'époque d'aujourd'hui n'en reste pas persuadé pour autant qu'il faille faire une quelconque comparaison; concluant même qu'heureusement il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale.

Mais voilà refleurir l'interdiction de poser une Mezouzah sur le chambranle de sa porte, en France ( oui, dans cette France d'aujourd'hui, de juillet 2018 !..) car : « aucun objet personnel ne doit être entreposé dans les parties communes »      ( dixit un syndic de la ville de Montpellier..).

De premier abord en lisant Anthony Beevor j'ai quelque part l'impression de vivre sur une autre planète...A moins que je ne comprenne absolument rien à ce qui me semble se mettre indubitablement en place dans toute l'Europe (et même ailleurs...), à une idéologie qui ne cesse de prendre de l'ampleur, de sensibiliser certaines masses,d'anesthésier les esprits et qui a pour nom anti-israélisme, antisionisme, antisémitisme, appels aux boycotts (bds et cie..), actes de vandalisme contre des institutions juives, manifestations avec appels au meurtre des juifs, agressions anti-juives, meurtres antisémites...

A moins que la fuite de tous les juifs de Norvège n'ait rien eu d'une peur de ce qui s'est mis en place ces dernières années dans ce qui fut à une autre époque une terre d'accueil, à moins que la situation en Suède et à Malmo ne soit que directement sortie de mon imagination...à moins que ?.. 

Pour info. voilà le lien d'une carte publiée en 2016 qui me semble parler d'elle-même...et où les territoires européens disparaissent littéralement sous les actes antisémites...

http://antisemitism.org.il/eventsmap/fr/2011

Souvenons-nous ici qu'en avril 1933 le boycott nazi des commerces juifs a marqué de facto le début de la marginalisation des juifs d’Allemagne...Depuis combien d'années les BDS et autres appels au boycott des produits israéliens se sont-ils mis en place? Depuis combien de temps ces actes sont pénalement "hors la loi ", et pourtant..? Combien d'actes antisémites se sont produits  contre des boutiques casher, des synagogues, des centres juifs... ces dernières années, sans même parler des actes d'agression directe, sans même relever ici les meurtres d'origine purement antisémite? 

Souvenons-nous que le boycott annoncé par les nazis fut très rapidement suivi par une loi qui officialisait l’aryanisme et rejetait à tout juif le droit d'officier dans des positions dans la fonction publique. Souvenons-nous du numerus clausus imposé aux écoliers juifs... 

Souvenons-nous de-même des artistes, des journalistes...qui furent alors bannis des lieux de culture...N'y a-t-il pas quelque part une certaine similitude de situation alors que pour exemple: parler de la Shoah devient actuellement une réelle gageure dans certaines écoles publiques..? Alors que montrer dans les médias un état d'Israël autre qu'un état assassin, d'appartheid, affameur de palestiniens est chose dorénavant totalement utopique ? Alors qu'être artiste européen juif, de surcroit pro-israélien, c'est ouvrir tout grand la porte des annulations, des non-invitations, du bannissement..  

Je me souviens d'un essai publié par Alain Finkielkraut déjà en 2003 et qu'il avait intitulé: "Au Nom de l’Autre" avec ce sous-titre: "Réflexions sur l’Antisémitisme qui vient" où entre autre il écrivait:

"Il faut du courage pour porter une kippa dans ces lieux qu’on appelle cités sensibles et dans le métro parisien ; le sionisme est criminalisé par toujours plus d’intellectuels, l’enseignement de la Shoah se révèle impossible à l’instant même où il devient obligatoire, la découverte de l’Antiquité livre les Hébreux au chahut des enfants, Les juifs ont le cœur lourd et, pour la première fois depuis la guerre, ils ont peur."

C'était en 2003, il y a quinze ans de cela...un essai qui décrivait une situation sur la France et non sur l'Europe... et depuis il m'est plus qu'impossible de croire à une situation qui se serait améliorée (ne serait-ce pas le contraire ?..), à un mouvement de haine de masse qui se serait avorté seul, à un momentum où les traits communs de l'avant dernière guerre mondiale et d'aujourd'hui serait pur fruit d'une paranoia bien personnelle...

Anthony Beevor considère donc qu'il y a une différence majeure entre les deux situations et qu'il n'existe pas aujourd'hui d'idéologie, comme le nazisme ou le communisme, susceptible de mobiliser les masses et d'anesthésier les esprits, comme ce fut le cas à la veille de la Seconde Guerre mondiale. 

Sur la planète où je vis serait-il logique d'être tout aussi affirmatif ?...Permettez-moi d'en douter !

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans traites sous forme de thrillers et qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: SPCJ - Europe-israel.org - Lepoint.fr - antisemitism.org - Le Monde Juif Vu Par..

15 mai 2018

Iran 2015 - Iran 2018, même combat ?..

Que dire des dernières nouvelles d'alors ( donc en 2009..) concernant un réchauffement des relations U.S.A - Iran et en se démarquant en cela de la politique du prédécesseur de Barak Obama ? Tout un chacun ne pouvait que se féliciter de la chose qui somme toute aurait pu nous apporter des ouvertures jusque-là insoupçonnées, nous montrer le régime d'Ahmadinejad sous un tout autre angle.

Déjà donc en 2009 les Etats Unis se leurraient et attendaient du dirigeant Ahmadinejad d'avoir une nouvelle conception de l'ouverture vers l'Occident...et qu'en a-t-il été des années 2014 - 2015 qui ont vu une répétition occidentale des mêmes analyses fausses et erronées avec le gouvernement Rohani...

Certes certains étaient et resteraient sceptiques ayant un mal évident à croire à un "nouvel Iran", omettant d'autre part les intérêts américains dans cette région et se posant somme toute la question de rigueur : y a-t-il un nouvel Iran ?

D'ailleurs et pour preuve on ne peut plus flagrante de ce "nouvel Iran "qui n'a jamais été et ne l'est pas plus actuellement.. ce 11 février a vu en Iran les festivités du 36e anniversaire de la révolution islamique..pas besoin de détailler !.. Célébrer la révolution islamique alors que l'actualité européenne et internationale nous donnerait une toute autre image de ce "nouvel Iran"...

D'ailleurs qui a relevé dans ce G+6 (plus qu'intéressé à se laisser fourvoyer une fois de plus..) les manifestations d’hostilité envers le président Barack Obama montré suspendu à une potence, celles contre le secrétaire d’État  américain John Kerry dépeint comme un renard sournois afin de "mieux " célébrer cette révolution ?..

En terme de parallélisme, de ressemblance, de grandes phrases, on ne peut dénier certaines similarités dans les discours iraniens comme américains d'alors ( et bien également sous le régime Obama)...Ainsi on peut relever que le candidat d'alors Ahmadinejad avait prononcé ces paroles :   " c'est possible et nous le pouvons " ( michavad va mitavanim) tandis que son homologue américain prononçait devant le New Hampshire des :" nous pouvons guérir cette nation. Oui, nous pouvons réparer le monde. Oui, c'est possible"; comme quoi Obama n'avait rien inventé avec son slogan de "Yes we can !"...

De-même que l'on ne pouvait qu'applaudir à la décision de Téhéran d'accepter l'invitation américaine de participer à la Conférence Internationale sur la situation en Afghanistan tout en déclarant : " nous croyons qu'il y a lieu de trouver une solution régionale à la crise afghane. L'objectif de l'Iran est d'aider à la paix, à la stabilité et au retour au calme dans la région". Il y avait et il y a toujours de quoi rêver, non ?

Il parait des plus évidents que le régime iranien d'alors comme actuel n'a eu et n'a pour propension que de chercher la paix et la stabilité régionale...Qui en douterait ?..

Certes en 2009 Hillary Clinton, la nouvelle secrétaire d'Etat américaine ne manquait pas pour autant d'inviter le régime iranien à "desserrer le poing" pour saisir la main tendue des Etats Unis, et certes ceci me laissait déjà perplexe. Alors que Manouchehr Mottaki le ministre des Affaires Etrangères iranien parlait lui de paix, de stabilité...de quel poing serré Hillary Clinton parlait-elle ? Y avait-il anguille sous roche ? Y en a-t-il une encore ce jour ?..

Et puis, les armes iraniennes qui circulaient au Soudan et qui ont été stoppées court, n'étaient-elles pas réservées au Hamas à Gaza..." L'objectif de l'Iran est d'aider au retour au calme dans la région ???" Et la situation actuelle avec les armements de Isis, du Hezbollah, de.. ?..Situation différente ? Changement radical de politique iranienne ? Ouverture vers l'Occident ??

Alors les intérêts diplomatiques, stratégiques, économiques ont-ils une telle importance que l'on préfère ne pas voir la réalité en face ? Doivent-ils supplanter des avancées nucléaires ( ah, j'oubliais que celles-ci n'on aucune propension militaire..!), des fournitures d'armes, des "nourrissements du terrorisme" ??

Oui, et en celà nous ne pouvons qu'applaudir Donald Trump qui a su , lui, prendre le taureau par les cornes en annonçant caduque le traité d'alors; quant au G+6 qui n'a cessé de se persuader que la politique iranienne a très certainement changé... il resterait une question à poser; tout simplement :

En quoi ??

Marc Lev -

Et pour ceux d'entre vous qui s'intéressent au terrorisme islamiste, à l'Iran de la taqya ( mais serait-ce le cas ?..), je vous propose mes deux romans : "Et si ?" et "Après-demain..?" eds Edilivre à acquérir dans les librairies, dans les librairies en lignes (fnac.com, amazon.fr...), en version numérique (e-book).

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 

Sources: Memri.fr - 

07 mai 2018

France, Israël, Alyah choisie ou ressentie comme obligatoire..

Alors que résidant depuis de longues années en Israël et qu'ainsi je ne suis qu'observateur de ce qui se passe en France (mais également dans l'Europe toute entière et même ailleurs), alors qu'en tant qu'israélien je suis de près les évènements de ce monde quant au peuple juif, quant aux mouvances islamistes, quant à l'actualité israélienne et de ses voisins; il s'avèrerait que la situation d'antisémitisme en évolution qui est ressentie par beaucoup de juifs hors Israël semble ne pas faire le consensus...

Aussi je vous livre ci-dessous deux témoignages récupérés sur le net, deux manières diamétralement opposées de percevoir la chose sur le territoire français, et par lesquelles il y aurait la réaction du: rien n'a vraiment changé en France, le racisme y a toujours existé et il n'a rien d'une courbe exponentielle...

Ou la réaction du :les juifs qui désirent partir en Israël n'ont pas à se donner de raisons inhérentes à la situation en France ou en Europe.

Du: s'ils peuvent se permettre de partir (en terme de finances) c'est bien grâce aux avoirs qu'ils ont pu mettre de côté par le fait du système français ou des systèmes européens divers...

Donc témoignage 1 :

"Petit rappel de la seconde guerre mondial à tous ceux qui comparent la France d'aujourd'hui à celle des années 30 (vous voulez pas dire 40 ?), les raciste ça existent et ça a toujours existé!

Si vous voulez partir en Israël partez ! Mais n'utilisez pas "l'antisémitisme" pour cacher le fait qu'Israël pour vous est une "bouée de secours". J'entend tout le monde dire "de toute facon d'ici 5 ans la france c'est fini", et bah on disait pareil y'a 5 ans ! Alors si tu te sens trop oppressé : http://www.jafi.org/JewishAgency/French/Delegations/Alyah-accueil-delegation-France/ , http://www.tsahal.fr/informations-pratiques/rejoindre-tsahal/ et bon voyage !
Arrêtez de nous faire chier avec toute vos désinformations et votre racisme de ce qui n'est pas juif. Alors cette aprèm' ( en 2014) à la manif, les manifestants ont crié Crif, la France n’est pas à toi!
Bravo à la presse juive d'avoir relayé Juif, la France n’est pas à toi!
Sur tout ce monde y'en a pas un pour écouter la 'vidéo' avec un son correcte ?
Chez moi j'entend Crif, ma mère sur un ordi au son pas terrible entend juif, et oui elle entend juif parce qu'on lui a dit que c'est ce qu'ils ont dit mais c'est pas audible ! Certains me disent, Crif et juif c'est pareil, Non ce n'est pas pareil ! Moi le crif j'lemmerde ! Vous avez vu le prix du Casher ? En quoi ils nous représentent ? A part crier à l'antisémitisme pour tout et n'importe quoi !
Alors voilà, assume juif de france que tu y vis parce que la France est un bon pays, où les études sont gratuites, où n'importe qui peut changer de classe social ! Admet que les biens que tu possèdes tu les as grâce à la France. Et là je parle aussi à ceux qui vivent en israël et ne cessent de dire à tout les juifs de France de venir les rejoindre.
Tout vos biens en Israël, vous les avez grâce à la France, alors avant de cracher dessus, un peu de respect pour cette terre qui nous a accueilli. C'était mon coup de gueule sur la situation, je finirais par "kir!" que seul les combattants de tsahal peuvent comprendre..."
De-même que vous trouvez (ci-dessous) une seconde approche avec le sentiment que l'antisémitisme ne fait qu'augmenter en Europe, que la solution ne peut se trouver qu'en montant en Israël, dans un cheminement de retour vers la religion, vers un désir de faire le bien, et qu'ainsi ce sera l'ère des temps Messianiques qui se concrétisera.
Donc:
 
"Comme prévu voici le Dvar Torah sur l'antisémitisme avec un résumé de la situation en plus: L'antisémite existe en Europe et augmente de plus en plus. La Norvège sera bientôt le 1er pays d'Europe sans juif à cause de l'antisémitisme. Un parti Islamiste progresse en Belgique. Un parti Néo-Nazi existe en Grèce. Les autres pays ne sont pas épargnés.
En France, en 2006, Ilan Halimi (Z"L) se fait torturer puis assassiner parce qu'il était juif. En 2012, Mohammed Merah yema'h ch...emo tue 3 enfants juifs et un rabbin à Toulouse. Hier, une manifestation à Paris où les gens crient "Juif, la France n'est pas à toi".
La situation économique du pays et de l'Europe vont mal. Comme les juifs sont associés à l'argent c'est toujours notre faute pour eux.
Il y a beaucoup de similitude entre ce qui se passe maintenant et ce qui s'est passé le siècle dernier avec les Nazis. Crise économique 1929 ---> pauvreté ---> monté des extrêmes ----> antisémitisme des nazis. De nos jours Crise économique 2008 ---> augmentation du chômage ---> montée du FN (+ de 20% des suffrages aux dernières élections présidentielles) et de Dieudonné ----> augmentation de l'antisémitisme.
L'antisémitisme a toujours existé et existera toujours jusqu'à Machiah. C'est ainsi, tout le monde veut nous détruire, nous sommes la cible du monde. Déjà aux temps des Pharaons, nous étions les esclaves des Egyptiens. Tous les peuples veulent nous anéantir mais Hashem nous protège. Il y a beaucoup de pertes mais on survit et on survivra toujours.
Beaucoup de juifs veulent ressembler aux goyims, l'assimilation est énorme. Il y a cependant 2 différences entre les années 1940 et maintenant: - Il y a plus de Torah dans le monde Barouh Hashem. Beaucoup de juifs reviennent à la Téchouva.
En 1940, il n'y avait pas ou très peu de mikvés en France, peu de religieux... IL N'Y A PAS DE SOUFFRANCE SANS FAUTE!!! Hashem c'est notre père il n'est pas cruel. 
Nous avons l'Etat d'Israël Machiah doit arriver dans peu de temps obligatoirement.
Il y a 2 solutions comment il peut arriver : soit hasvéchalom avec des souffrances et la guerre de Gog oumagog, soit si le peuple d'Israël fait téchouva. J'espère qu'il viendra pour cette 2ème raison. Hashem veut qu'on aille en Israël au plus vite, qu'on fasse Téchouva et qu'on se rapproche de lui. Quand Machiah viendra, il y aura une protection autour d'Israel. C'est l'endroit où nous serons le plus en sécurité. Nous battrons nos ennemis grâce à la prière et la téchouva. Machiah ne se battra pas avec des armes mais avec Hashem, des miracles énormes se produiront et nous gagnerons amen !!!
Sans l'aide d'Hashem on ne peut pas gagner. Il ne faut pas l'oublier. David Hamélekh priait en même temps de combattre, grâce à ça il a pu tuer 800 personnes avec une seule lance.
En résumé 2 solutions à l'antisémitisme: 1 L'Alyah 2 La Téchouva, la prière, les mitsvotes, la Torah. L'antisémitisme s'arrêtera à la venue du Machiah !!!"
Suite à ces deux appréciations juives du devenir des juifs en France les questions que je poserais ici sont:
Y a-t-il effectivement une situation de plus en plus intolérable pour les juifs sur le sol français et ce jusqu'à une réaction de masse qui conduirait à la situation actuelle de la Norvège devenu dorénavant stérile de tout juif ?
Une réaction de départ vers Israël serait-elle une réaction de dépit quant à une atmosphère donnée ou tout simplement une logique réactionnelle mûrie de longue date et qui trouverait sa concrétisation justement maintenant ?
Ou plus simplement: y a-t-il obligation de vie, religieuse, d'avenir relativement proche, de quitter le sol français (ou même européen) et de rejoindre cette terre d'Israël où tout n'est pas non plus rose tous les jours ?
Certes, ces pensées me rappellent l'histoire du: lorsque l'on traite un juif de sale juif en-dehors d'Israël, on sait ce que cela veut dire...alors que la même phrase prononcée en Israël décrit une personne qui ne se lave pas...
Comprenne qui voudra et choisira ce qui lui semblera le plus adapté...
Marc Lev - auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" (eds Edilivre - Paris)

Pour une vision de l'intérieure je vous propose de vous procurer: "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent dans l'Hexagone...) et:  "Après-demain ?" (où les politiques anti-occidentales d'extrémisme iranien semblent avoir été devinées...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de changements pourtant bien prévisibles...

 Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur les sites en ligne (fnac.com,amazon.fr...), dans les versions numériques (e-books...) :

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Source: Page fb "Rébellion contre l'antisémitisme".

 

02 mai 2018

"Un partisan de la complaisance c'est celui qui nourrit un crocodile en espérant qu'il le mangera en dernier" ( Churchill)..

                                                                                                    Et si Edilivre

 

Alors que Netanyahou a dernièrement médiatisé cette face cachée de l'iceberg quant à la continuation du programme nucléaire iranien et peu importe le ou les traités signés avec l'Occident, loin de moi l'idée ici de revenir donc sur les stocks d'uranium enrichi, sur les milliers de centrifugeuses, sur les installations connues ou secrètes quant à ce désir du nucléaire iranien "uniquement à des fins pacifiques"...

Je n'écrirai pas moins quant à ce nouveau visage "modéré" du régime iranien qui semblait et semble à n'en pas douter attirant vers l'Occident et les Etats Unis d'alors...

Je ne désire ici que rappeler certains faits, que reprendre quelques témoignages, qu'inciter à la réflexion alors que ma question serait ce jour : n'est-il pas déjà trop tard ?..

Pour titre à cet article j'ai choisi cette phrase prononcée par Sir Winston Churchill qui s'exprimait ainsi : “un partisan de la complaisance, c’est celui qui nourrit un crocodile en espérant qu’il le mangera en dernier"... Comprendra qui le voudra ou pas...

Donc et pour revenir à des faits connus ou moins.. concernant le représentant iranien, Rohani, il s'avère que juste après son élection  une cinquantaine d'expatriés iraniens en France se réunissaient place du Trocadéro et... "Rohani ou un autre, peu importe" pour Afchine, « en Iran seul le Guide suprême à la main » rappelle cet opposant au régime : « Entre Ahmadinejad et Rohani c'est la différence entre quelqu'un qui fonce en cassant tous les vases dans la chambre et quelqu'un qui va de manière un peu plus astucieuse mais pour arriver au même résultat, c'est-à-dire duper l'Occident, gagner du temps et prolonger la vie de cette théocratie qui est rejetée par la grande majorité des iraniens aujourd'hui"... 

Est-il besoin de rappeler ici le voyage secret à Téhéran de Robert MacFarlane, ancien conseiller à la sécurité nationale du président Reagan il y a trente ans de cela où celui-ci avait apporté un gâteau en forme de clé symbolisant les nouvelles relations qu'il ouvrait avec les «modérés » d'alors ?.. 

Et voilà qu'un nouveau "modéré" ô combien applaudit par l'Occident apparut sous la forme de Hassan Rohani; Occident qui en  a même oublié de vérifier les antécédents de ce même Rohani...  35 années de service d’une fidélité inébranlable à la République islamique comme proche collaborateur des ayatollahs Khomeiny et Khamenei. L'un des six candidats à la présidence.. 678 autres ayant été disqualifiés par le régime comme idéologiquement malsains... Qui a très certainement reçu l'aval des ayathollahs afin d'obtenir une réduction des sanctions occidentales qui ont coulé l'économie iranienne, dévalué sa monnaie et imposé des difficultés généralisées... 

Et puis quant à l'enrichissement d'uranium, Rohani n’a jamais fait le moindre cadeau...Niant même à plusieurs reprises que l'Iran tente de se doter d’armes nucléaires ou même le désire... Omettant au passage et provoquant de fait une amnésie onusienne quant aux 186 kgs d'uranium enrichi à 20% déjà en possession de l'Iran (source:AIEA) en 2017 alors qu'il en faut environ 250 kilos afin de fabriquer une bombe atomique... Mais et cela peut prouver le bien-fondé des intentions "Rohaniennes" ou\et iraniennes.., Rohani en tant que négociateur en chef du dossier nucléaire de l'Iran de 2003 à 2005 s'était vanté dans un discours en 2004 au Conseil suprême de la révolution culturelle ainsi : "pendant que nous discutions avec les Européens à Téhéran, nous étions en train d’installer des équipements dans certaines parties de l’installation (de la conversion d’uranium) à Ispahan.En fait, c’est en créant un environnement calme que nous avons pu terminer le travail à Ispahan."...Y aurait-il similitude avec d'autres situations plus actuelles ?.. 

Dans le passé pas si lointain, l' « appeasement » était la devise du premier ministre  britannique Neville Chamberlain, convaincu qu'il pourrait contenir le régime nazi et son führer et nous savons tous ce que cet "apaisement" a donné... La question iranienne ne nous rappelle-t-elle pas aujourd'hui ces sombres jours d’avant-guerre des années 1930 ?.. 

Il semblait donc dans une période pas si lointaine pour les Etats Unis et l'Occident que le régime iranien avait changé et sa politique de-même, et pourtant... Un jour seulement après que Rohani ait prêté serment, Ahmadinejad a été nommé au Conseil de Discernement de l'Intérêt Supérieur du pays, et Khamenei, le guide suprême, l'a même apparemment couvert de louanges...

Et puis pour ceux qui l'aurait oublié, des armes provenant directement d'Iran (et donc avec l'entière approbation du régime, des Khamenei et autres Rohani...) seraient en possession de Isis, de l'Aqmi, d'Al-Qaida, de Bokoharam, de Ansar Dine, du Hamas, du Hesbollah, du Djihad islamiste, d'Al-Qods, d'El Shabaab, des Frères Musulmans, des "Jeunes Croyants" du Yémen, des Mouvements de rébellion au Sénégal, des...De-même que l'on trouvera des fournitures d'armes iraniennes en Guinée, au Kenya, au Soudan, en Côte d'Ivoire, en Gambie, au Nigéria, en.....

 Et donc en Occident les états ont applaudi alors, plus qu'heureux d'apprendre, de croire.. qu'il y avait un nouveau régime "modéré", différent, autre..en Iran qui effacerait toutes les abjections passées du régime; de-là à s'être laissés manipuler à avaler cette couleuvre ( qui dans ce cas précis serait plutot vipère..); mais y a-t-il encore de quoi nous étonner ?..

Marc Lev - A propos de ce journalier iranien, islamistes et pour voir les choses de l'intérieur je vous propose de lire: "Et si..?" et "Après-demain ?" (Eds Edilivre - en librairies, librairies en ligne: fnac.com - amazon.fr... dans les versions numériques e-book...)

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: Lemonde.fr - iranmanif.org - Lord Alton of Liverpool.