Commencer cet article par ces mots : " Moi résident israélien je le déclare et l'affirme: je veux, désire, rêve de paix régionale, totale, globale..." aurait auprès des médias internationaux et des populations du globe tout d'une image "toute faite", "surfaite", "impensable", "fausse"...alors qu'il parait plus qu'évident (ne serait-ce qu'en lisant les commentaires adjoints aux divers articles concernant la région) que l'état d'Israël est un état d'occupation, d'appartheid, qui tue les populations civiles, empli de haine...

La dialectique utilisée par les médias comme dans les commentaires afin de décrire une situation donnée d'attentats terroristes contre des civiles israéliens démontre le décalage évident qui s'est installé dans la description et l'interprétation d'actes terroristes sur le sol israélien...

Pas d'utilisation du vocable "terroristes" afin de décrire ces tueurs venus d'un ailleurs avec pour but de décimer un maximum d'israéliens femmes, enfants, hommes, mais des mots tels que : "un groupe armé", "un groupe non identifié", "des assaillants", "des activistes"...mots descriptifs de ni plus ni moins que d'assassins qui se trouvent positionnés dans des articles où l'on parlera à l'opposé de : "aviation israélienne", "sept raids", "d'attaques", de "bombardements"...

Alors que l'on trouvera des descriptions détaillées (ô combien !) des représailles israéliennes, on ne parlera aujourd'hui que de "l'attaque ayant couté la vie à huit israéliens"...Pas de blessés, aucun mot sur plus d'une trentaine de blessés israéliens, pas de détails quant à ces victimes israéliennes alors que l'on pourra lire dans un même article: "une maison a été visée dans la ville de Gaza et un adolescent a été tué", "d'autres attaques...faisant quinze blessés', "trois attaques qui ont fait deux autres blessés..."

L'inconscient collectif international subit ainsi une forme de manipulation médiatique qui conduira à des commentaires tels que : " ant qu'Israel n'autorisera pas le désenclavement des territoires occuppés et que les colons continueront leurs provocations en s'étendant sur la terre des autres, il ne faudra pas s' étonner que la frustration subie depuis 60 ans dégénère en haine....", " bizarre ,juste au moment o les manifestations contre la mauvaise gestion de netanyahou font rage !A qui profite le crime?", "c'est pas du terrorisme, Israël est en guerre permanente"...

Il serait intéressant (mais certes bien malheureux !) d'imaginer des situations identiques d'attaques de "groupes non identifiés" à la roquette anti-chars RPG, à l'aide d'armes automatiques contre des familles roulant gentiment dans leur voiture vers la route des vacances dans le Sud de la France ou d'un quelconque état européen