Prenons le cas d'une situation syrienne où le peuple se soulèverait suivant en cela bien d'autres populations dans d'autres états aux régimes pour le moins accès sur des directions quelque peu différentes de la démocratie, du droit aux libertés, d'une certaine égalité entre les hommes...

Imaginons que le despot, le tyran, le dirigeant en place, ne serait aucunement prêt à bouger, démissionner, à laisser son siège à d'autres, car finalement l'autoritarisme a du bon...

Réalisons que suivant cette logique empreinte d'évidence pour certains dirigeants de ce bas monde, ce même dirigeant lançait ses forces armées afin d'étouffer l'affaire, de l'écraser dans l'oeuf, d'écraser un début de révolte qui ne serait pas fait pour lui plaire...

Alors il y aurait des dizaines de victimes, puis des centaines, puis des milliers...

Alors le monde, lui, observe, un mois après l'autre qui dure, se précise, continue...et cela depuis dix bons mois...

Certes les frères de la Ligue Arabe (encouragés en cela par les gouvernements occidentaux) ont su envoyer des observateurs...Ceux-ci sont venus, ont vu et sont repartis après avoir constaté qu'il y avait bel et bien une révolution en marche, qu'Assad n'était pas prêt à les entendre, et que les massacres continuaient...

Pas de quoi se glorifier, et j'avoue ne pas avoir intégré jusqu'à ce jour quels étaient les motifs réels de cette délégation...

Mais bon, ne voilà pas que le monde diplomatique se réveille (après dix mois de massacres...): branle-bas de combat contre ce régime de répressions sanglantes ?

Ne voit-on pas Cameron accompagné de Juppé se déplacer jusqu'au building de l'ONU aux Etats Unis afin de participer aux discussions visant à condamner le régime syrien ?

N'entend-on pas parler de "crimes contre l'humanité commis par le régime syrien" ? Oui, il aura fallu attendre dix longs mois et "quelques" 5400 victimes pour avoir droit à cette définition !...

Et voilà tout ce beau monde réuni à l'ONU statuant des actes, des réactions, des sanctions contre ce régime tueur de population civile...Des sanction dites-vous ?

Pas d'intervention militaire des forces internationales n'est prévue !...Une résolution est proposée afin de permettre à Assad de passer pacifiquement les rênes du pouvoir à son adjoint tout en "condamnant toute violence, indépendamment du lieu d'où elle vient, et exigeant que toutes les parties en Syrie cessent immédiatement toute forme de violence ou de représailles, y compris les attaques contre les institutions de l'état"...

Voilà qui saura sans l'ombre d'aucun doute faire cesser les massacres journaliers, persuader Assad de déposer les armes, de démissionner, de partir la tête basse sous les jets de chaussures de ses compatriotes...

J'ai quelque part l'impression de ne pas saisir totalement les règles du jeu onusien car m'est avis qu'en d'autres lieux que je ne citerai pas ici...les condamnations auraient plu depuis longtemps, les appels aux boycots, les manifestations anti de tous poils, peut-être même que des flottilles...

Il est vrai que sanctionner la Syrie cet allié si important des russes comme des chinois...

Marc Lev (auteur de "Après-demain ?" où les pieds de nez iraniens semblent avoir été devinées...) et de "Et si..?" (où la terreur et le terrorisme se retrouvent à nos portes...)(eds Edilivre).

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne (amazon.fr...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

...Et pour l'approche de la St Valentin je vous propose également de faire voyager vos proches, vos épouses, époux, fiancées (és) auprès de mes gouaches sur bois (en vente) "Création du Monde, Asie, Afrique, Bleus de Chine"... que vous pouvez retrouver sur des sites d'arts comme: Art Scoop Paris, comme Galerie NhevArt ainsi que "Passion's Butterfly" :lien ci-après: http://www.facebook.com/media/set/?set=a.341952215821799.102917.328886430461711&type=1

Sources: juif.org - france24 - nana10