Le Premier ministre britannique, David Cameron, a déclaré ce mercredi devant le parlement qu’il était “choqué” par la situation et les constructions dans la partie Est de Jérusalem, exprimant ainsi qu'il ne soutenait pas les implantations israéliennes en Cisjordanie. “Nous ne soutenons pas ce qu’il se passe à Jérusalem-Est et il est important de maintenir la situation dans cette capitale comme elle l’était auparavant”. Qu'est-ce à dire historiquement parlant ?..

Donc et pour rappel... de 1948 à 1967: pas de demande de création d'état palestinien, pas de besoin essentiel d'indépendance palestinienne, aucune déclaration quant aux constructions et implantations créées alors que le terrain dévolu comme "état palestinien" était occupé illégalement par l'Egypte et la Jordanie...

Rappelons-nous ici que déjà en 1992 sous le gouvernement d'Ytzhak Rabin il y a eu un premier gel des constructions; et la paix avec les palestiniens..?  La reconnaissance internationale de ce réel geste de bonne volonté israélienne ?

Rappelons-nous également qu'en 2005 l'état d'Israël se retirait de la bande de Gaza, délogeait 8000 israéliens qui vivaient dans cette région dans 21 villages, démantelait également 4 implantations dans le nord de la Cisjordanie; et la paix avec les palestiniens, la reconnaissance internationale ?..

Reprenons ici les réactions de nombreux palestiniens (travaillant pour beaucoup dans la construction) quant au gel des constructions en Cisjordanie de 10 mois décrété alors par Israël en 2010: "Le travail dans les colonies a diminué de façon spectaculaire au cours des derniers mois. Rien n'est comme avant et nos vies n'ont pas changé en direction du meilleur. Les chefs palestiniens ne sont pas prêts pour la paix, aussi à quoi bon ?" (Walid Mustafa travailleur du bâtiment)...Walid estimait alors que 80% des résidents de Jalazon se retrouvaient au chômage depuis le gel demandé et obtenu par l'autorité palestinienne...Alors M. Cameron et cie, ne plus construire en Cisjordanie ?..

Pour obtenir une image plus actuelle de la réalité d'aide journalière israélo-palestinienne dont bien évidemment l'Internationale ne parle pas..notons au passage que suite aux accords de cessez-le-feu négociés après les opérations "Pilier de Défense et Plomb Durci" ce sont des centaines, des milliers de camions par jour qui pénètrent d'Israël vers Gaza afin d'y amener des marchandises, ce sont des chargements comportant des matériaux de construction, des jouets, de l'alimentaire, c'est une infrastructure électrique améliorée qui a été implantée vers les habitants de Gaza..

Pour exemple concret,dans la seule semaine du 07 au 12 février 2016 ça ne sont pas moins de : 3692 camions qui ont transporté 124559 tonnes de biens divers d'Israël vers Gaza avec entre autre: 

 

  • 1088 tonnes de gaz pour les particuliers.
  • 1,6 millions de litres de fioule pour le chauffage
  • 1,1 millions de litres de benzène afin de fabriquer du carburant pour les transports.

Alors que selon un communiqué du bureau de la Banque Mondiale à Jérusalem-Est, les subventions étrangères au profit de l’Autorité palestinienne ont chuté de 60% en 2015 par rapport à l’année précédente, causant ainsi une recul de l’économie palestinienne...Le monde, l'Occident, l'U.E auraient-ils une part de responsabilité dans la situation que vous déplorez face aux populations palestiniennes ?...

Mais et quoi qu'il en soit la réponse palestinienne ne s'est jamais faite attendre...

Le 8 décembre 2012 Kaled Machaal déclarait à Gaza: "la Palestine, de la mer Méditerranée au fleuve du Jourdain, du nord au sud, est notre terre et notre nation, dont on ne peut céder ni un pouce , ni une partie. Nous ne pouvons pas reconnaître de légitimité à l'occupation de la Palestine ni à Israël"...  

Le 18 décembre c'était Abu Eisheh (proche de Mahmoud Abbas) qui s'exprimait ainsi: "Gaza devient moderne et bénéficie, peut-être pas de la justice sociale, mais d'une bonne sécurité tout en n'ayant pas de colons comme nous. Les habitants de Cisjordanie sont presque jalous de ceux de Gaza où tout semble aller bien". Sans commentaire...

Ou plutôt si: des chiffres et données à connaître...

5 pour cent: Croissance du PIB de l'économie palestinienne  en Cisjordanie en 2015, selon les Nations Unies.. 

Les revenus sont constitués des salaires des 11,7% des Palestiniens travaillant en Israël (9,1% du PIB).. 

Et puis il y a Ramallah...cette cité palestinienne "Située au centre de la Cisjordanie à une quinzaine de kilomètres au nord de Jérusalem. Ramallah qui s’engorge et étouffe... Combien sont-ils chaque année à y venir tenter leur chance? Ramallah est aujourd’hui un véritable chantier à ciel ouvert. La spéculation immobilière fait flamber les prix tandis que les demandes de logements explosent. Tout semble être loin du conflit israélo-palestinien et de ses enjeux internationaux. On y boit, on y fume, on y flirt, on y étudie, on y fait des affaires et on y gagne de l’argent." ( france culture - novembre 2015)...

Et face à cela, aux efforts journaliers israéliens, aux désirs de vie en paix le répondant qui nous parvient est celui du terrorisme journalier, des gosses assassineurs emplis de haine , des désirs palestiniens de chasser les israéliens, d'occuper cet état qui n'a jamais été leur...et du monde qui voit et accuse...le/les régimes israéliens..

Alors ne vous déplaise M. Cameron, U.E et Cie, il paraitrait que les constructions dans les implantations ça n'a pas que du mal, et que même ça pourrait permettre aux palestiniens d'avoir des salaires...tandis que des aides internationales, décidées, votées, acceptées n'arriveraient pas...A ne rien y comprendre ou tout le contraire: à trop bien comprendre...

Marc Lev ( auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" Edilivre - romans brûlants d'actualité...)

Un exemple parmi tant d'autres de critique publiée de "Après-demain ?" :

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

Où se les procurer en ligne:

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: israel-infos.net - lepoint.fr - slate.fr - archives-lepost.huffingtonpost.fr - le blog d'Ashkel - france24.com - i24 news - france culture.fr