Quelque part cela fait l'effet d'une bombe: nous attendions-nous à de telles décisions provenant de cette communauté de quelques 28 pays membres ?

Si l'on se décidait franchement, sincèrement...à analyser cette nouvelle pirouette européenne, la logique serait sans l'ombre d'un doute de rigueur !

Il y a déjà de nombreuses années que les appels aux boycots d'Israël sont plétoires sur les territoires européens avec pour le moins un laisser-aller d'évidence quant aux manifestations et actions allant dans ce sens...

Certes on en a même oublié dans les hautes instances européennes l'appartenance de l'état d'Israël à l'Association d'Echanges Internationaux dont fait également partie l'Union Européenne..et dont la règle de base est "l'égalité" et dont le but est de développer les ouvertures et la compétition des marchés...

Certes il n'y a dans cette décision aucune prise en compte des populations arabes "paestiniennes" de Judée-Samarie, de Jérusalem-Est, de ce qu'il est d'ores et déjà devenu d'usage légiféré et voté de nommer "territoires occupés ou "colonies israéliennes"...D'ailleurs même du côté de la gouvernance palestinienne il s'avère qu'il y a eu des appels vers l'U.E afin d'empêcher ce vote: "il n'est pas uniquement question ici des sociétés israéliennes qui vont se retrouver touchées économiquement parlant mais d'une décision qui sera une catastrophe économique et sociale pour la société palestinienne:..

D'ailleurs et pour exemple il suffit de prendre des serres agricoles communes israéliennes et palestiniennes installées près de l'implantation de Halmish et qui jusqu'à présent recevait des subventions européennes...Voilà comment résume la nouvelle décision européenne un employé palestinien de la serre du nom de Samer Drosha: "ces décisions nuisent à tous juifs comme palestiniens. Si l'on nous enlève notre gagne-pain, quelle paix pourra se concrétiser ici ?"

Pour reprendre ici quelque peu mon introduction il suffit de paraphraser la délégation de l'U.E : "les lignes directrices sont également conformes à la position de longue date de l'U.E..." Alors, de quoi nous étonner ?

Par contre il est malgré tout étonnant ( mais l'est-ce vraiment ?..) que je n'ai aucunement entendu parler de décisions européennes similaires (ou tout au moins allant dans une direction analogue) concernant l'occupation marocaine de l'Ouest du Sahara, de la Chine au Tibet, de la Russie au Sud Ossetia ou en Avkhazie, de l'Inde au Kashmir...Les populations de ces régions "occupées" seraient-elles heureuses de leur sort, contentes de leurs journaliers, bien traitées ?..

Alors, de quoi nous étonner ??

Marc Lev - A propos de ce journalier... à lire: "Et si..?" et "Après-demain ?" (Eds Edilivre - en librairies, librairies en ligne: fnac.com - amazon.fr... dans les versions numériques e-book...)

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: Israël Hayom - lemondejuif.info - fresnozionism.org