24 décembre 2014

Et pas si loin des attaques de "déséquilibrés"..il y avait la haine grandissante contre Israël, contre les juifs ou vice-versa..

Nous sommes à l'évidence tous conscients que les actions, les articles, les documentaires, les boycotts, les manifestations orchestrées depuis des années en Europe ou ailleurs quant à la politique israélienne n'ont obligatoirement qu'un but: se désolidariser de la politique israélienne, s'y opposer, le crier haut et fort...pas la moindre nano volonté ici de s'en prendre aux juifs, aucune trace d'antisémitisme...

D'ailleurs il suffit de suivre les dires des meneurs, des chefs de file, des organisateurs pour bien comprendre qu'ils n'ont assurément aucune volonté de s'en prendre au peuple juif...Qui oserait clamer ici que l'antisionisme affiché est (et pas d'hier...) un moyen de s'en prendre aux juifs ? D'ailleurs...

Si nous nous penchons quelque peu sur (pour exemple) une organisation "humanitaire" du nom de "Free Gaza Movement"; à comprendre une organisation s'opposant à la situation de Gaza et bien évidemment accusant Israël de celle-ci..., et que l'on suit les déclarations (sur twitter) de sa créatrice, Greta Berlin, on y apprend que: "les sionistes faisaient fonctionner les camps de concentration et ont ainsi aidé au meurtre de millions d'innocents juifs"...

Sans même aller jusqu'à lui rétorquer ce que je pense quant à ces allégations que l'on peut décrire au minimum comme haineuses, j'avoue que je ne vois pas vraiment ici le rapport quant à défendre la cause des gazaouis (que celle-ci soit justifiée ou pas...)...ou plutôt si: le FGM ne serait-il pas un piètre nom afin de répandre un antisémitisme primaire empli d'inepties et de haine basique ?

Mais il y a mieux...Si nous nous attardons sur son compte twitter on y découvrira une nouvelle sensationnelle: un certain Eustace Mullin y explique qu'en 1923 le parti national socialiste ne décollait pas en Allemagne et qu'un conseillé proposa à Hitler de s'allier aux sionistes d'où naquit le parti nazi: Na pour national socialiste et Zi pour zionists...Le rapport avec la situation actuelle à Gaza, avec les conditions "inhumaines" des gazaouis ???

Mais et c'est peut-être là le pire, voilà qu'une telle organisation est écoutée, suivie, acceptée jusqu'à obtenir la considération de certaines célébrités, et ce, jusqu'à Desmond Tutu qui a su déclarer "que l'état d'Israël est coupable de pires actes que ceux perpétrés par la politique d'apartheid de l'Afrique du sud"...

Alors, haine d'Israël, haine de sa politique ou tout bonnement haine du juif ?

Quoiqu'en dise les "humanistes" pro-palestiniens (et bien évidemment aucunement antisémites...), la situation ne serait-ce qu'en France suit indéniablement le cours de leur haine...

Rappelons-nous: l'attentat de la rue Copernic en 1980 (oui, déjà !), celui de la rue des Rosiers en 1982, le crime antisémite de Ilan Halimi en 2006, celui de Toulouse en 2012, Sarcelles, les actes antisémites divers, les tirs contre des synagogues...

Rappelons-nous ces faits: d'après la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme (CNCDH) en 2006 on dénombrait 923 actes de violence à caractère raciste et xénophobe, en 2007, 707 actes du même genre...Et, pour la première fois, on assiste en France entre 2012 et 2013 à une baisse de la tolérance concernant les noirs et les Juifs, sans même parler de la situation de 2014 dont le rapport n'est pas encore en ligne...

Rappelons-nous que depuis l'année 2000 il n'y a pas moins de 500 actes antisémites répertoriés en moyenne sur le sol français (source: SPCJ)...

Rappelons-nous que pour ces douze dernières années (depuis l'année 2000) des états comme l'Arménie, l'Autriche, la Belgique, le Danemark, l'Estonie, la France, l'Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l'Italie, la Hollande, la Norvège' la Pologne, la Roumanie, la Russie et l'Union Soviétique, la Slovénie, l'Espagne, la Suède, la Suisse, l'Ukraine, l'Angleterre...ont tous eu droit à leurs actes antisémites...

Et puis sans même vouloir reprendre ici les paroles de haine de Abu Bakr al- Bagdhadi le leader-imam de Isis, ou bien celles du soi-disant président d'une autorité palestienne: Abu Mazen disant devant la Ligue Arabe son désir de voir naître une « Palestine sans Juifs » ( oui, "sans juifs "et non pas "sans israéliens".. En allemand, on dit « Judenrein »..., si l'on reprend de-même la vidéo de l'ex président égyptien Morsi acquiesçant par un "amen" de rigueur...quant aux paroles d'alors du prédicateur de la mosquée Tenaïm qui s'exprimait ainsi: " Oh, Allah, détruis les juifs et leurs alliés, Oh, Allah, disperse-les, déchire-les en mille morceaux, Oh, Allah, impose leur ta toute-puissance...", m'est avis que l'anti-sionisme a encore de beaux jours devant lui...

A moins que cela soit au final autre chose, un sentiment bien plus proche de l'antisémitisme !..

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: foxnews.com -benillouche.blogspot - francesoir.fr - lci.tfl.fr - jforum.fr - isranews.com

 


Commentaires sur Et pas si loin des attaques de "déséquilibrés"..il y avait la haine grandissante contre Israël, contre les juifs ou vice-versa..

Nouveau commentaire