Tout bien réfléchi j'aurais pu titrer cet article: "Et si l'Occident a bien su aider à la montée des extrémismes islamistes..." car apparemment celui-ci n'a pas vu ou n'a pas voulu voir que la main tendue alors face aux révoltes et révolutions n'était ni plus ni moins que l'aval international vers un retour de valeurs qui n'ont certes rien à voir avec des démocraties...

Si le désir somme toute humain de voir des populations asservies se libérer ne parait à mes yeux que d'évidence, n'y a-t-il eu, n'y a-t-il actuellement, aucun dirigeant pour avoir vu que la réalité qui s'est mise alors en place n'avait rien à voir avec un rêve de démocraties ?

Rappelons-nous ce que disait à l'époque Moubarak à Obama en février 2011:  " Je voudrais partir, mais si je pars aujourd'hui, ce sera le chaos"... alors que le gouvernement Obama était persuadé que le départ de Moubarak serait le meilleur moyen de mettre fin aux violences et de préserver la stabilité du pays, d'en finir avec les extrémistes et autres Frères Musulmans...

Serait-ce logique ce jour d'accepter l'idée que le seul état régional qui ait vu alors la réalité en face ait été l'Iran par la voix de Ali Khamenei (le "guide suprême de la révolution iranienne"...) qui déclarait déjà en février 2011: " Le monde arabe connait un mouvement de libération islamique et les Etats Unis vont subir une défaite irrémédiable dans la région "..? Oui, ces mêmes U.S.A ayant tout fait afin de parvenir à un accord avec ce même Iran de Khamenei !..

Serait-ce possible que la seule analyse vraie de la situation  ( dorénavant ayant largement touché les frontières et les états européens) qui se mettait alors en place en Tunisie comme en Egypte ait été celle de ce même Khamenei qui s'exprimait ainsi:  " l'éveil du peuple islamique égyptien est un mouvement de libération islamique et, au nom du gouvernement iranien, je salue le peuple égyptien et le peuple tunisien"..?

Serait-ce encore ce jour concevable, logique d'appréhender les mains tendues d'alors par l'Occident vers le pouvoir montant (après celui du mouvement islamique Ennahda) des salafistes en Tunisie, des Frères Musulmans en Egypte..?

Le sentiment occidental d'alors plus que positif, de presque identification largement commentée suite à la "révolte du jasmin" indéniablement transporteuse de libertés...a-t-il pris en compte les actions salafistes d'attaques de maisons closes, de mise à sac d'un cinéma, de violences contre une chaîne de télévision, de blocage de la faculté des lettres de Tunis pour cause d'interdiction d'accès à un examen à une étudiante portant le niqab..?

Les "épris de libertés" occidentaux ont-ils eu vent alors de la situation à Sejnane (village du nord tunisien) devenu dorénavant un fief des islamistes radicaux avec instauration (sous la menace des armes) de la charia; à comprendre: femmes intégralement voilées, télévisions et musique interdites, port de la barbe obligatoire pour les hommes, prière obligatoire...sans même parler ici de l'emprisonnement de tout vendeur ou consommateur d'alcool, des vendeurs de cassettes et de C.D de musique, des propriétaires des cafés..?

 Des paroles prononcées en janvier 2012 en Tunisie par Alain Juppé seraient-elles à l'heure actuelle encore compréhensibles, acceptables et acceptées par les occidentaux, les européens, les français même, alors que celui-ci déclarait : " qu'il n'y a pas de contradiction entre islam et démocratie"..?

A moins que nous ne nous tournions vers la Turquie "islamiste modérée"... et que nous n'acceptions ici les paroles de Erdogan qui me semble en connaitre un bout en la matière..: "l'expression islam modéré est laide et offensante, il n'y a pas d'islam modéré. L'islam est l'islam ! "....

A l'ombre du terrorisme islamiste indéniablement et bien malheureusement intégré dorénavant non seulement sur la terre d'Israël mais dans bon nombre d'états moyen-orientaux comme occidentaux, le constat des erreurs d'appréciations flagrantes commises par les dirigeants occidentaux comme les populations occidentales d'alors peut-il encore être rattrapé ?

Le réveil tardif actuel alors que ce terrorisme islamiste se concrétise non plus seulement sur Jérusalem, Beer-Sheva..mais jusqu'au centre de Paris sera-t-il à même de répondre à cette vague de haine trop bien connue et vécue journellement par le peuple israélien ?..

La question est là et bien là... 

Marc Lev (auteur de "Après-demain ?" (où les élucubrations iraniennes semblent avoir été devinées...) et de "Et si..?" (où la terreur et le terrorisme se retrouvent en France...)- eds Edilivre.

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne (fnace.com, amazon.fr...), en version digitale ?

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Et à découvrir également mes huiles sur bois, sur toiles, sur céramique que vous pouvez retrouver sur divers sites d'arts comme: Art Scoop Paris, comme Galerie NhevArt et acquérir (pour vous comme pour des cadeaux) sur le lien: http://lamipeintre.fait-maison.com/

Sources: Der Spiegel - Metula News Agency - Lepoint.fr