Alors qu'en janvier 2016 M. Fabius lançait l'idée d'une conférence "internationale" avec les U.S.A, l'U.E et la Ligue Arabe...et qu'en cas d' échec la France reconnaitrait l'état de Palestine d'une manière unilatérale..Alors qu'en mars 2016 M. Ayrault et son homologue égyptien parlaient des "droits légitimes du peuple palestinien".. il me semble des plus logiques de vérifier ici certains mythes, certains "on-dit", certains faits soi-disant accomplis et pourtant...

Ainsi combien d'histoires, de fables, de mythes fabriqués de toutes pièces avons-nous pour habitude de véhiculer d'années en années, de générations en générations sans que nous ne nous posions la moindre question: faits accomplis, évidences, histoires ancrées dans une simili exactitude historique jusqu'à en tromper plus d'un...

Ainsi il est communément admis quant à l'histoire de Jonas dont nous avons tous entendu parlé que celui-ci a été avalé par une baleine, que la chose n'entraine assurément aucun point d'interrogation: il parait évident que si un poisson a effectivement pu engloutir un homme, cela ne pouvait être qu'une baleine.

Mais, et que nous ne l'acceptions ou pas, les textes parlent autrement... "Alors le Seigneur dépêcha un grand poisson pour engloutir Jonas. Et Jonas demeura dans les entrailles du poisson, trois jours et trois nuits. 2 Des entrailles du poisson, il pria le Seigneur,son Dieu."...Voilà ce que l'on peut lire dans la version française de la Bible quant à l'histoire de Jonas...Pour ce qui est de la version hébraïque on y parlera de "Dag Gadol"; à comprendre: "Gros Poisson"...

Et pourtant, demandez autour de vous, questionnez, tentez de savoir ce qu'il en est du "qu'en dira-t-on" quant à cette histoire de Jonas, quant au gros poisson qui s'est indubitablement transformé avec le temps en une baleine...

S'il est un autre mythe plus que communément admis c'est bien celui du peuple palestinien: combien de millions d'individus demeurant sur terre sont-ils persuadés qu'il y a un peuple palestinien historique, qu'une terre nommée Palestine appartenait à leurs ancêtres musulmans, que la création d'un état d'Israël a tout bonnement gommé ce territoire arabe appartenant aux palestiniens ?

Qui actuellement a pris la peine de se pencher sur cette fameuse "Palestine" si convoitée ces dernières décennies ? Qui est allé creuser quant aux origines de ce fameux peuple palestinien dont les droits seraient on ne peut plus bafoués par les israéliens..?

Alors mythe y a-t-il ?..

Il s'avère donc que le nom "Palestine" remonte à l'année 135 alors que l'empereur Hadrien écrasait alors la révolte des juifs contre Rome (non, pas celle des palestiniens!..) et que celui-ci nomma l'empire conquis "Provincia Syria-Palaestina" du nom des Philistins (peuple demeurant sur une partie de la plaine côtière aux temps bibliques)...

Il s'avère qu'en 1922 la SDN de l'époque (ONU actuelle) décida d'un partage de cette même Palestine avec le territoire de Transjordanie à l'Est (la Jordanie actuelle)...

Il s'avère que dans les années 1920 - 1930 les manifestants antisémites criaient aux juifs: "les juifs en Palestine"...que durant le régime de Vichy les juifs astreints aux travaux forcés étaient nommés du nom de "palestiniens"...

Il s'avère qu'en 1964 le Haut Comité Arabe a fondé le Conseil National Palestinien: je dis bien en 1964 et pas avant, pas au 19e siècle, pas il y a 2000 ou 3000 ans !...que celui-ci fonda par la suite l'OLP...

Mais et malgré tout pour ne pas nous en tenir à ces seules données, l'ouvrage "Palaestina ex Monumentis" (écrit en 1695 par un non-juif du nom de Hadrian Reland) nous en dit beaucoup plus quant à cette "population palestinienne historique" que la création de l'état d'Israël aurait spolié de tout...

Ainsi l'on y apprend qu' en cette année 1695 aucune cité ne portait alors de nom arabe sur cette terre de Palestine...peuple palestinien historique ?, que la plupart des villes n'étaient composées que de juifs et de quelques chrétiens à l'exception de Naplouse où demeurait une famille musulmane, que Nazareth était exclusivement chrétienne, que Gaza était peuplée de 50% de juifs et 50% de chrétiens...état palestinien historique ?..

Et puis si l'on désire approfondir la recherche quant à ce mythe d'un peuple - état palestinien il serait bon de se poser des questions somme toute empreintes de logique: quelles étaient les principales villes historiques de la palestine des soi-disant palestiniens de l'époque ? Quelle économie y avait-on adopté, quelle monnaie, quel langage spécifique, quelle histoire aurait ce fameux peuple palestinien, quelle aurait été la cause de la disparition de cet état palestinien..?

Certes, qui se souvient encore ce jour que jusque dans les années 50 aucun organisme palestinien officiel n'existait jusqu'à la création (ces mêmes années...) du Fatah de Mahmoud Abbas... et du FPLP; les deux premières organisations nationalistes palestiniennes..?

Alors, assurément, du mythe de la baleine de Jonas à celui du peuple palestinien vers lequel il faut absolument créer un état qui lui reviendrait sur la terre de Palestine, il n'y a qu'un pas...

L'histoire ne serait-elle au final qu'affaire d'intérêts ? Je vous laisse répondre à la chose...

Marc Lev

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: terredisrael.com - actu.co.il - leparisien.fr - le figaro.fr