Alors que des décisions ont été prises il y a quelque temps déjà quant à la légalité ou pas du port de la burqa, que celles-ci ne parvenaient nullement à faire l'unanimité auprès des parlementaires, que je présume qu'il doit en être de-même jusqu'à ce jour au sein de la population française, il serait peut-être intéressant de voir les déclarations de divers Imams et cheiks sur la question.

A l'heure de ces "cages-caches" (appellation donnée à cette burka dans mon roman "Et si..?") doit-on penser du bien de l'Imam Hassen Chalghouni de Drancy qui pour sa part s'oppose sans aucune discussion au port de la burqa ? Que dire de ses recherches de dialogue interreligieux avec entre autre les juifs, que conclure d'une direction plutôt moderne, ouverte, en quête d'acceptation des différences, des autres ? Comment et où ranger des accusations qui semblent effectivement avoir été proférées à son égard le traitant de "mécréant, d'apostat et d'Imam des juifs" ? Ah cette fameuse burka !..

A l'heure de ces attributs vestimentaires que l'on retrouve malgré tout ici et là sur le sol français, comment réagir devant les allégations pro-israéliennes, devant sa reconnaissance de la légitimité de la terre d'Israël... de l'Imam de Rome Abdul Hadi Palazzi qui ne se veut pas moins progressiste et ouvert que son homologue de Drancy ? Ah cette "cage-cache"!..

Tout à l'opposé, doit-on accepter l'intégrisme télévisé ( sermons sur la chaîne égyptienne Al-Rahma) du cheikh Muhammad Hussein Yaqb qui, lui, ne faisait pas dans la légèreté et allait jusqu'à déclarer: " si nous pouvions étrangler ces criminels de juifs, si seulement nous pouvions étrangler les juifs de nos mains et arracher leurs têtes avec nos dents ! Pas avec des armes ."

A l'heure des reprises en main françaises quant à la reconnaissance d'un état palestinien est-il logiquement possible d'acquiescer envers des paroles prononcées par ce même cheikh telles que : "les juifs disent que Uzair est le fils d'Allah et les chrétiens disent que le Christ est fils d'Allah, ce sont leurs propres mots. Ils imitent les paroles des mécréants d'avant. Qu'Allah les combatte..."

Alors que nous venons de vivre une journée symbolique de plus quant à ce souvenir de la Shoah, que dire quant du cimetière juif de Strasbourg ( quartier de Cronenbourg) qui s'est avéré déjà en l'an 2010 comme ayant été profané avec des croix gammées, des écrits de "juden raus" ( juifs dehors), des dizaines de stèles renversées et cassées...

Alors qu'en cette période la Shoah est mise plus d'une fois à mal accusant les juifs de faire usage de cette mémoire afin de récupérer des avantages nationaux et\ou internationaux, et est d'autres parts récupérée afin de créer des similitudes entre les agissements des s.s allemands et ceux de l'armée israélienne...

Alors que les termes de "massacre d'un peuple", de "purification ethnique", de "crimes graves de la pire espèce" se retrouvent dans les accusations portées contre Israël par des Etats arabes ( et par glissement...par l'O.N.U ...)  faisant tout pour condamner l'état d'Israël, il s'avère que l'Histoire des Droits de l'Homme semble quelque peu avoir été oubliée...

En effet, qui sait encore aujourd'hui que le terme de "génocide" a été adopté en 1948 dans la Convention pour la prévention du génocide par le fait de Raphaël Lemkine, un juif d'origine polonaise ?

Qui se souvient que la fameuse Déclaration universelle des droits de l'homme a été rédigée principalement par René Cassin, juif français et de surcroit, prix Nobel de la paix ?

Même la Cour pénale internationale a eu ses premières bases posées par le fait de Shavtai Rosenne, un juriste juif !

Alors, et à l'heure des agissements de l'extrémisme islamique sur les sols moyen-orientaux comme européens et où la problématique de la burqa semble dorénavant bien loin... alors que des courants totalement et diamétralement opposés se voulant d'une même religion s'expriment ici ou ailleurs, alors que les violations des droits de l'homme en Syrie, au Darfour, en Iran, en Chine... auraient depuis longtemps du faire la une des journaux, il serait peut-être censé de revoir les bases d'une société internationale saine; si ce n'est pour nous, au moins pour nos enfants..!

Marc Lev

 Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur le site Jss News, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

 http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx