En août 2013 j'écrivais l'article ci-dessous quant à des pourparlers "d'obligation"; fait du "Grand Frère Américain" de l'ère Obama, et il me semble que rien n'a vraiment changé en trois années et demi, que après l'abandon du gouvernement Obama c'est une fois de plus l'Europe dirigée pour la question par la France qui ressasse les mêmes "propositions" d'accord où (et comme par hasard) l' état d'Israël est le grand accusé et se doit de faire des concessions en échange de promesses en l'air...

Je ne reviendrai certes pas ici sur les exemples infinis et multiples par lesquels l'état d'Israël a gelé des constructions "génantes au processus"..Je n'en rappellerai pas moins le retrait israélien de la bande de Gaza avec le résultat que cela a donné...Je ne reviendrai pas ici sur le nombre de terroristes libérés en échange de promesses en l'air..ou plutôt si...

Si l'idée d'une reprise de négociations de paix, de re-démarrage d'un processus de discussions directes afin de proposer un avenir qui ne se conjuguera pas, plus, sur le mode terroriste a de quoi en tenter plus d'un (dont je fais partie), la libération de terroristes à des fins de permettre à la partie adverse d'accepter de s'asseoir afin de discuter d'une situation plus qu'hypothétique de paix me semble également être un mauvais remake d'un film déjà réalisé tant de fois...

Certes il me semble d'évidence que le "Grand Frère" américain détient les outils afin de faire plier l'état d'Israël, ne serait-ce que pour accepter des négociations !

Certes les aides financières et autres sommes énormes allouées au "peuple palestinien" par ce même régime américain ( comme par l'U.E) ont de quoi attirer les dirigeants de l'A.P afin de ne pas saboter cette reprise des négociations, pas encore !..

Certes la réussite d'une signature d'un papier par lequel Israël accepterait la création d'un état palestinien sur son sol aurait tout d'une gloriole américaine ( et bien évidemment française ou européenne..) à placer sous la définition " le gouvernement Obama et sa politique Moyen-orientale" !..( ou "l'International sait faire plier Israël"..).. 

Mais tout ceci ne m'amène pas pour autant à oublier les Ibrahim,Hassan,Moustafa Ighbariya, les Tawfiz Suliman, ces "bientôt libérés" alors qu'ils ont su à l'époque tuer 3 soldats israéliens à l'aide de couteaux, de fourches...

Toutes ces soi-disant négociations à venir ne peuvent effacer à mes yeux les Rizik Ali Khader Salah ayant tué 2 israéliens comme rite de passage afin d'être accepté au sein du fatah- olp...

Accepter de s'asseoir à une table des négociations et recevoir déjà du commencement un cadeau en terme de la libération d'assassins-terroristes qui en d'autres lieux jamais n'auraient été libérés pour cause de condamnation à perpétuité, cela me parait être un moindre mal pour les dirigeants (non officiels et non élus...) de  cette autorité palestinienne... 

Mais qu'à cela ne tienne et il faut bien trouver des raisons de prévoir une fuite future proche des négociations (très certainement après que tous les terroristes auront été libérés...), comme l'a prévu à l'époque Saeb Erekat s'exprimant ainsi quant à l'annonce de nouvelles constructions en Judée Samarie: "Ceux qui font ces choses sont déterminés à saper les négociations de paix, sont déterminés à forcer les gens comme nous à quitter la table des négociations"... 

Il n'a ainsi aucunement omis de déclarer que les plans d'Israël pour de nouveaux logements en Judée et Samarie étaient destinés à saboter les pourparlers de paix...A cette évidence qui reste similaire d'une année sur l'autre !..

Il a de-même (agence Reuters) exprimé son optimisme sur la poursuite des négociations avec Israël, mais a averti que la patience palestinienne avec les implantations était limitée...Face à cela y aurait-il une ligne rouge israélienne quant aux terroristes du fatah, hamas, djihad... quant aux poursuites palestiniennes de l'éducation de haine contre Israël..quant au dénigrement sans cesse à la reconnaissance d'un état juif sur la terre d'Israël, de sa capitale historique Jérusalem ?.. 

La patience israélienne aurait-elle également une limite ? L'état d'Israël doit-il se plier aux revendications internationales et surtout européennes quant à la non-reconnaissance de Jérusalem comme cité sainte et historique juive ?

La déclaration d'Erekat a été (bien évidemment...) appuyée par son négociateur adjoint, Mohammad Chtayyeh, qui a déclaré que la nouvelle annonce de constructions montrent qu'Israël "n'est pas sérieux" sur les pourparlers de paix, et a accusé Israël de saper l'accord de paix sur la base des frontières de 1967...

Mais qu'à cela ne tienne, Erekat a déclaré que malgré les nouveaux plans de construction, les palestiniens était prêts à négocier avec leurs homologues israéliens pour toute la période convenue avec Washington...A comprendre: jusqu'à ce que les 104 assassins terroristes auront été libérés (et surtout pas expatriés au loin...)...Nous pouvons ici remarquer la concrétisation de ces paroles durant ces dernières années...

Il est d'évidence que faire s'asseoir des ennemis afin de tenter d'obtenir des négociations de paix n'est pas chose aisée, demande des efforts, des concessions, et j'ai été parmi ceux qui en appelaient à libérer des assassins terroristes afin d'obtenir la libération de Gilad Shalit, mais j'avoue avoir aujourd'hui plus que du mal à percevoir une quelconque concession palestinienne; serait-ce une erreur de ma part ?..

Marc Lev. (auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" eds Edilivre Paris) où l'art de la taqya semble exceller...

Pour une vision de l'intérieure je vous propose de vous procurer: "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent dans l'Hexagone...) et:  "Après-demain ?" (où les politiques anti-occidentales d'extrémisme iranien semblent avoir été devinées...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de changements pourtant bien prévisibles...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur les sites en ligne (fnac.com,amazon.fr...), dans les versions numériques (e-books...) :

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

Sources: juif.org - slate.fr - Israël Hayom.