En ces moments où l'état d'Israël vit une continuité avec son gouvernement de droite et plus, courants dirigeants signifiant sans nul doute l'usure, la fatigue de la population israélienne face à un terrorisme illimité, face à une terreur traumatisante, face à cet espoir ( Hatikva) de paix qui se heurte interminablement à des actions de tueries aveugles.

En ces périodes où les dirigeants du Hamas sont plus que certainement on ne peut plus occupés à définir  jusqu'à quand durera le simili cessez le feu actuel depuis le Sud jusqu'aux prochaines roquettes lancées en nombre afin de ne surtout pas le transformer en illimité... certes, chose des plus inacceptables pour qui prône la destruction de l'état d'Israël ! Période intermédiaire permettant de prévoir le laps de temps qu'il faudra concrètement afin de remplir à nouveau les réserves d'armes, afin de se procurer des explosifs, des missiles, afin de creuser quelques centaines de nouveaux tunnels \voies suprêmes vers les intrusions, les enlèvements et autres actes barbares....

En ces temps où les dirigeants politiques de ce même Hamas doivent très certainement se creuser les méninges afin de prévoir comment, dans quelles limites et jusqu'à quand... il leur est et sera encore possible de mettre sous pression des populations qu'ils maintiennent en esclavage moderne jusqu'à libérer cette pression afin qu'elle s'échappe vers l'ennemi d'évidence...

En ces années où des milliards de dollars, d'euros ont été et continuent à être versés par des instances internationales, européennes vers les dirigeants de Gaza ville.. croyant, espérant peut-être, se leurrant bien évidemment qu'ainsi la population gazaouite souffrirait moins, mais faisant par ces dons énormes indubitablement abstraction totale de l'ennemi de l'intérieur, de celui qui détourne ( oui, pas uniquement les dons en espèces...), de celui qui préfère investir dans des explosifs plutôt que de la nourriture, dans des tunnels plutôt que dans des infrastructures, dans des missiles plutôt que dans des écoles, des terrains de jeux, des usines...pour ne pas parler ici de profits personnels...

En ces périodes où les moyens ne manquent pas pour rappeler au monde les souffrances du "peuple palestinien"..jusqu'à ne surtout pas organiser de rencontre officielle avec Israël afin de discuter de cette paix, jusqu'à accuser encore et encore devant les instances internationales, européennes cet état "criminel" omettant au passage que la ville de Gaza reçoit journellement des centaines de camions de provisions diverses ne provenant ni de l'Egypte ( oui, ce pays arabe - frère aux frontières communes avec cette cité..), ni des autres pays arabes riches, ô combien riches...jusqu'à omettre les start-up qui fleurissent à Ramallah en Cisjordanie ( de Leaders à FastForward, de Coworking work factory à Kenz...) 

J'ai ici volontairement provoqué en ma mémoire un sorte de "black-out", d'amnésie vers les crimes commis cette fois-ci en Europe ( comme si des français, des belges, des allemands.. devaient payer le prix du terrorisme..), vers des manifestations autorisées ( et où les gouvernements européens ont su surtout ne pas réagir...) provoquant ainsi la montée de l'extrémisme islamiste et d'où au final sortent les futurs suicidaires musulmans sur ces mêmes sols européens , vers un renouveau, une suite des actes terroristes sur ces mêmes sols d'états versant leurs oboles pour aider un certain peuple palestinien...

Tant que l'Europe comme l'International ne seront à même de distinguer, de différencier une organisation terroriste d'un gouvernement axé sur le bien des ressortissants de son pays le terrorisme gonflera, s'amplifiera sur des territoires n'ayant absolument rien à voir avec les problématiques réelles.A qui la faute ??

Ce que je crois être comme des premiers avertissements vers les sols européens vont-ils permettre d'allumer cette petite lumière rouge d'un bon sens international ? Vont-ils obliger le Hamas par émissaires internationaux interposés à utiliser les milliards d'aides sonnantes et trébuchantes pour et vers le peuple de Gaza ? Vont-ils permettre de créer, construire, ériger une infrastructure économique faisant par trop défaut ? Vont-ils inciter la soi-disant "Autorité Palestinienne" à cesser toute incitation à la haine anti-israélienne, à verser les millions reçus vers cette population dite palestinienne et non pas dans des comptes à l'étranger, à ériger un futur de bon voisinage en place et lieu du désir de "bouffer du voisin", de l'exterminer, de le répudier de sa propre terre ?..

En ces temps où le terrorisme islamiste s'est exporté ( comme je l'avais malheureusement prédit dans "Et si ? " et "Après-Demain ? ") vers les territoires européens j'ai bien l'impression que les pays en question n'aient encore une vision de la réalité bien loin de celle-ci, comprenne qui voudra !...

Marc Lev.

 

Sources: Liberation.fr -  

Auteur de "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent sur le sol français...) et  "Après-demain ?" (où les pieds de nez anti-occidentaux iraniens semblent avoir été devinés...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de ce que l'on nomme "les changements"...

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, en ligne (fnac.com,amazon.fr, chapitre.com...):

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx