Après cette officialisation par Trump de Jérusalem comme Capitale d'Israel et comme si l'on ne s'y était pas attendu...les réponses de la rue palestinienne avec le Hamas désirant lancer une nouvelle "intifada", des états arabes, de la France, de l'Europe et plus..Il serait plus que grand temps de remettre les choses à leur place, de corriger des erreurs émises sur l'International quant à cette ville sainte certes; mais sainte pour le peuple juif comme le monde chrétien..
Jérusalem, est (et que les états le désirent, l'acceptent ou pas..) effectivement non seulement la Capitale d'Israël mais une des villes centrales de la Bible; ainsi le nom de Jérusalem est mentionné plus de 600 fois dans l'Ancien Testament alors que dans le Coran, le livre saint musulman considéré comme référence historique par ces mêmes musulmans, le nom de Jérusalem " Al-Quds " (en arabe) n'est pas noté une seule fois et s'il semblerait y avoir une sourate ( oui une seule sourate ! Le verset 58 de la sourate 2..) faisant allusion à cette cité, le nom de Al-Quds n'y est même pas écrit explicitement..Et ce, à l'encontre des cités de La Mecque et de Médine ( les 2 autres villes saintes musulmanes) où ces noms apparaissent des centaines de fois...De-même qu'aucune preuve historique ne permet d'affirmer depuis le Coran que le prophète Mohammed se soit même rendu à Jérusalem..Troisième ville sainte musulmane ?..
Pour la petite histoire qui n'est aucunement de source juive; dans «Itinéraire de Paris à Jérusalem» Chateaubriand raconte un voyage effectué en 1806 et 1807.
 
Il écrit au sujet de Jérusalem et du peuple juif : « Ce qu’il faisait il y a cinq mille ans, ce peuple le fait encore. Il a assisté dix-sept fois à la ruine de Jérusalem, et rien ne peut le décourager, rien ne peut l’empêcher de tourner ses regards vers Sion. Quand on voit les Juifs dispersés sur la terre, selon la parole de Dieu, on est surpris, sans doute ; mais pour être frappé d’un étonnement surnaturel, il faut les retrouver à Jérusalem, il faut voir ces légitimes maîtres de la Judée esclaves et étrangers dans leur propre pays : il faut les voir attendant, sous toutes les oppressions, un roi qui doit les délivrer…Les Perses, les Grecs, les Romains, ont disparu de la terre ; et un petit peuple, dont l’origine précéda celle de ces grands peuples, existe encore sans mélanges dans les décombres de sa patrie. Si quelque chose, parmi les nations, porte le caractère du miracle, nous pensons que ce caractère est ici.»
Pour bien et mieux comprendre les réactions post-discours de Trump de "décision regrettable" du gouvernement francais jusqu'à cette "grande catastrophe" pouvant mener jusqu'a la rupture des relations diplomatiques avec Israël de Erdogan..N'oublions pas ici que déjà le 13 octobre 2016 l’UNESCO adoptait une résolution niant les liens entre le Mont du Temple et les Juifs. Cette résolution faisant suite à des résolutions précédentes et rattachait donc le lieu à sa seule dimension islamique...Alors y a-t-il encore ici de quoi nous étonner ?..
Dire ici qu'il y a déjà bien longtemps que l'idée d'une Jérusalem non pas Capitale d'Israël mais "ville internationale des 3 religions monothéistes", mais ville partagée entre l'Ouest juif et l'Est musulman, mais...a fait son chemin, s'est bien implantée dans les consciences et politiques internationales ne serait à mes yeux aucunement un leurre.
Il en est de-même concernant ce fameux  mythe du peuple palestinien qui aurait des origines millénaires et où rien de concret historiquement parlant ne permet d'étayer la véracité de son existence historique ( monnaie, sceaux, preuves d'une économie propre...); et pourtant voilà à nouveau que Jérusalem ne pourrait, ne peux pas être Capitale officielle de l'état d'Israël...
Y aurait-il dans le monde religieux musulman et le Coran un seul verset millénaire faisant allusion à la "Ville Sainte - Al-Quds" comme celui-ci : " Si je t'oublie, Jérusalem, que ma main droite se dessèche ! Que ma langue s'attache à mon palais, si je ne me souviens de toi,si je ne fais de Jérusalem, le principal sujet de ma joie " ?
Alors, Jérusalem comme Capitale officielle d'Israël: provocation, envie d'en découdre, désir d'attiser ou simple vérité historique ? 

Marc Lev ( auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" Edilivre - romans brûlants d'actualité...)

Une critique publiée de "Après-demain ?" :

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

Où se les procurer en ligne (chapitre.com - fnac.fr...)

https://livre.fnac.com/a5127166/Marc-Lev-Et-si-occident-la-menace

https://livre.fnac.com/a3753112/Marc-Lev-Apres-demain

Sources: embassies.gov.il - terredisrael.com - Ynetnews.com