Il n'y a de mois ( pour ne pas dire de semaines...) où l'actualité turque ne fait pas des siennes, ne se retrouve sur le devant de la scène internationale face aux yeux de tous, de toutes les nations qui observent, voient, et...n'agissent aucunement. 

Si Erdogan comme je l'ai écrit à maintes reprises sait manier à la perfection le domaine de la taqiya, l'International n'est-il pas sensé agir, réagir, déployer des moyens, pour le moins de freins ou même mieux: d'arrêt pur et simple d'agissements allant contre les populations qui ne désirent au final que vivre dans une paix journalière, loin de menaces d'un régime qui n'a en réalité rien de démocratique ? 

Depuis les années où Erdogan s'est trouvé à la tête du pouvoir turc, l'International n'a eu que le choix afin " d'apprécier" ses agissements: chasse contre les journalistes et médias, ligotage pur et simple de la liberté d'expression, anéantissement de toute opposition interne, tentatives sans nombre afin d'éliminer la population kurde, assistance aux extrémistes islamistes...Et j'oublie ici très certainement des agissements d'un pouvoir qui a tout d'une monarchie absolue et rien d'une démocratie...

Que dire de-même ici de cet International semble-t-il aveugle depuis quelques bonnes années ayant signé des traités avec ce même Erdogan quant aux réfugiés "acceptés" sur le sol de la Turquie et qui dorénavant sait à ravir ( mais quoi de nouveau en cela ?..) jouer de l'art de la taqyia clamant à qui veut ( ou pas ) l'entendre qu'il enverra vers les états européens les 3.6 millions de réfugiés parqués sur son sol s'il entend des critiques quant à l'invasion pure et simple du Nord de la Syrie vers une destruction - assimilation des populations kurdes ? 

L'International doit-il se laver les mains d'un génocide probable perpétré par ni plus ni moins qu'un dictateur connu et reconnu comme tel et tout simplement se retirer de la zone, cesser les aides vers les kurdes et laisser les mains libres vers des massacres plus que prévisibles ? 

Cet International, alors que l'invasion turque va provoquer sans l'ombre d'un doute la résurgence de l'état islamique et ainsi la reprise des attentats à outrance ici et ailleurs, ne voit-il pas que par sa passivité habituelle il risque d'être la première victime de cette politique d'aveuglement - reprise des attentats ( qui n'ont d'ailleurs jamais véritablement cessé ces dernière années) ? 

Alors que l'histoire nous a prouvé et démontré que les dictatures ( vraies ou déguisées...) peuvent mener à des exactions sans nom serait-il possible que tout a été oublié, gommé; comme si aucun génocide ne s'est jamais perpétré sur cette bonne vieille terre ? Alors que l'antisémitisme va croissant aux yeux de ce que l'on se plait à nommer " l'humanité" ( où se trouve-t-elle ?..) avec des désirs flagrants de "tuer du juif", quels agissements concrets, quels enseignements, quelles actions mondiales ont été concrétisées afin d'enrayer ce fléau ressurgissant ? 

Faut-il prophétiser un futur international dirigé par un dictateur détenant les moyens de vie ou de mort sur tout un chacun sans qu'aucun état n'ait ni les envies, mais de-même ni les outils concrets afin de s'opposer à toute décision? 

Erdogan se joue de sa propre population, du Moyen Orient, de l'Europe, et ce jusqu'à l'International, et il semblerait que son rêve de devenir un Calife a encore de beaux jours devant lui . 

Alors que nous sommes tous témoins de ses agissements intérieurs comme extérieurs, peut-on encore espérer un éveil des nations ?

Le monde va-t-il enfin ouvrir ses yeux ?

Marc Lev 

Auteur de "Et si.." et de "Après-demain..?" ( eds Edilivre) où cette situation de désertion volontaire de l'International était déjà entrevue... 

https://livre.fnac.com/a5127166/Marc-Lev-Et-si-occident-la-menace#int

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx