24 mars 2012

Et si Mohamed Merah n'avait rien d'un assassin mais tout d'une "pauvre" victime...(dixit Tariq Ramadan)

Bien évidemment que les commentaires vont bon train suite à "l'affaire de ces derniers temps", et si la plupart des partis politiques ont condamné unanimement cet acte infâme et terroriste, d'autres commentateurs ont su trouver des explications sociales, de rejet, d'inadaptation...quant à cette société française qui rejette résolument "l'autre", le différent... Ainsi la chronique de Tariq Ramadan parue le 22 mars sous le titre "Les enseignements de Toulouse" est empreinte d'explications - excuses quant à ce "pauvre" Mohamed Merah et... [Lire la suite]