01 mai 2019

Et si justement nous en parlions de cette "Shoah" ?!

Alors que nous allons commémorer à nouveau cette Shoah dont on ne parle plus dans le monde si ce n'est pour la minimaliser, pour pousser vers l'oubli de cette horreur, voilà ma petite pierre à cet édifice que je nommerai : "n'oublions pas, jamais !! " Que je me sois nommé Jean ou Janeck ou Janosh ou tout simplement Jan, rien ne nous différenciait à leurs yeux... Que j'ai pu vivre en France, en Allemagne, en Russie, en Pologne ou ailleurs cela avait-il une quelconque importance pour eux ? L'essentiel était de commencer par nous... [Lire la suite]

08 mai 2016

Antisémitisme, extrémisme islamique, Shoah, burka et cie...

Alors que des décisions ont été prises il y a quelque temps déjà quant à la légalité ou pas du port de la burqa, que celles-ci ne parvenaient nullement à faire l'unanimité auprès des parlementaires, que je présume qu'il doit en être de-même jusqu'à ce jour au sein de la population française, il serait peut-être intéressant de voir les déclarations de divers Imams et cheiks sur la question. A l'heure de ces "cages-caches" (appellation donnée à cette burka dans mon roman "Et si..?") doit-on penser du bien de l'Imam Hassen Chalghouni de... [Lire la suite]
13 avril 2015

Pour un "détail de la dernière guerre mondiale"...

Alors que nous allons commémorer à nouveau cette Shoah dont on ne parle plus dans le monde si ce n'est pour la minimaliser, pour pousser vers l'oubli de cette horreur, voilà ma petite pierre à cet édifice que je nomme : "n'oublions pas, jamais !! " Que je me sois nommé Jean ou Janeck ou Janosh ou tout simplement Jan, rien ne nous différenciait à leurs yeux... Que j'ai pu vivre en France, en Allemagne, en Russie, en Pologne ou ailleurs cela avait-il une quelconque importance pour eux ? L'essentiel était de commencer par nous... [Lire la suite]
26 janvier 2015

6 millions de victmes : et les êtres humains voyaient, savaient...

L'oubli est le déni de ce qui peut arriver demain... Que je me sois nommé Jean ou Janeck ou Janosh ou tout simplement Jan, rien ne nous différenciait à leurs yeux... Que j'ai vécu en France, en Allemagne, en Russie, en Pologne ou ailleurs cela avait-il une quelconque importance pour eux ? L'essentiel était de commencer par nous marquer, puis par décréter tout un tas de lois interdictions, puis de nous regrouper, de nous affamer, de nous blâmer... puis... Les convois ne désemplissaient pas : qui vers Drancy en France, qui vers... [Lire la suite]