Alors que nous sommes tous témoins du retour en force de l'antisémitisme direct ou plus déguisé sous la cape d'un anti-israélisme primaire, l'opinion publique ne se forgerait-elle pas également (cet "également" sous-entendant bien évidemment des médias, des sites internets...) par le biais d'institutions officielles internationales qui colporteraient des messages on ne peut plus sujets à controverses ?

Ainsi y a-t-il de quoi nous étonner encore dans ces projets de décisions à l'Unesco de ce 11 avril 2016 ( présentés par :   l’ALGÉRIE, l’ÉGYPTE, le LIBAN, le MAROC, OMAN, le QATAR et le SOUDAN ...) quant à la vieille ville de Jérusalem tels que ces déclarations écrites :

"L'Unesco déplore vivement le fait qu’Israël, la Puissance occupante, n’ait pas cessé les fouilles et travaux menés constamment dans Jérusalem-Est, en particulier à l’intérieur et aux alentours de la Vieille Ville, et demande de nouveau à Israël, la Puissance occupante, d’interdire tous ces travaux, conformément aux obligations qui lui incombent en vertu "... 

A comprendre : surtout ne pas effectuer de fouilles archéologiques des fois que celles-ci ne révèleraient ( chose qui est de toute façon d'évidence...) le caractère juif historique de ces lieux...

A relever: " L'Unesco regrette en outre la décision israélienne d’approuver un plan de construction d’une ligne de funiculaire à deux voies à Jérusalem-Est, ainsi que le projet de construction de la dénommée « Maison Liba » dans la Vieille Ville de Jérusalem, la construction d’un centre destiné à accueillir les visiteurs – le dénommé « Centre Kedem » – à proximité du mur sud de la mosquée, la construction du Bâtiment Strauss et le projet d’ascenseur Place Al Buraq (« place du Mur occidental »), et prie instamment Israël, la Puissance occupante, de renoncer aux projets susmentionnés et de cesser les travaux de construction conformément aux obligations qui lui incombent en vertu des conventions, résolutions et décisions pertinentes de l’UNESCO "..

Donc surtout ne pas permettre à la cité de Jérusalem de se moderniser, d'apporter un mode de déplacement moderne et rapide au quartier Est de la ville ( ne serait-ce pas le quartier arabe ?..) , de développer des infrastructures touristiques qui profiteront à tous; juifs comme arabes... 

Ainsi quelle est  la réaction de "l'homo-lambda" lorsqu'il  lit ces projets de résolutions; se retrouvera-t-il dans une dynamique d'objectivité réelle et ainsi comprendra-t-il qu'il faut savoir trier le bon grain du mauvais..ou se laissera-t-il porter par cette vague anti-israélienne qui parait dorénavant si d'évidence ?...

Aura-t-il le même genre de réaction conduisant à un anti-israélisme primaire comme celle qu'il a pu avoir lorsqu'il a appris que la rétrospective qui était censée retracer la relation de 3 500 ans du peuple juif avec la Terre sainte et qui devait s'ouvrir le 20 janvier 2014 au siège de l'organisation de l'Unesco à Paris, avait été tout bonnement reportée jusqu'au mois de juin 2014?..

Acceptera-t-il avec la même tolérance qu'il a eu alors lorsque Mme Bokova la directrice de l'Organisation des Nation unies pour l'éducation, la science et la culture soulignait la crainte des pays arabes que cette exposition "puisse avoir un impact potentiel sur le processus de paix et les négociations en cours, une responsabilité que l'Unesco ne saurait prendre."..? Et nous avons tous été témoins des réponses palestiniennes quant à la main tendue israélienne...

Ne se dira-t-il pas qu'une organisation internationale telle que l'Unesco doit avoir de bonnes raisons et qu'effectivement il lui semblerait "une fois de plus"  que l'état d'Israël  (pour ne pas citer le peuple juif...) fait office de fauteur de troubles ?..

A moins qu'il n'ait déjà une idée "d'évidence" de la chose et que cette décision supplémentaire de l'Unesco ne fasse que la consolider...Si l'Unesco considère que ça n'est pas le moment de parler de 3500 ans d'histoire du peuple juif et de sa relation avec la terre d'Israël c'est que quelque part tout ça ne doit pas être très clair...Si l'Unesco condamne Israël vis à vis de la ville de Jérusalem c'est très certainement qu'il n'y a pas de fumée sans feu...

Si de plus il creuse un petit peu (car notre bonhomme pourrait être malgré tout un tant soit peu curieux), il va rapidement découvrir que même "le grand frère d'Israël", les Etats Unis, avaient annoncé par la voix de son ambassadrice à l'ONU, et ce, le 9 janvier 2014, que les U.S.A  n'étaient pas en mesure de parrainer cet événement... pour la "bonne" raison que ce serait un "moment sensible" pour le processus de paix israélo-palestinien...


Certes il ne savait pas obligatoirement alors, pas plus qu'actuellement que derrière ces décisions il n'y aurait ni plus ni moins que les 22 membres du groupe arabe de l'Unesco...Mais, bon, se dira-t-il , ces états et l'Unesco savent de quoi ils parlent, n'est-ce pas ?..

Il ne fera certainement pas/plus ce travail de réflexion qui voudrait que justement retracer ce lien face aux appels sans nombre de Netanyahou vers la paix et les autorités palestiniennes ce serait démontrer que non seulement les juifs ont des racines ancestrales vers Israël, que la présence juive y a été continue, mais qu'ils sont prêts à en donner une partie pour cette fameuse paix...sans même parler ici d'un désir pour tous, pour toutes les populations vivant en Israël, et qui plus est à Jérusalem d'améliorer un journalier...

Comment a réagit et réagit encore cet homo-lambda lorsqu'il lit que les ambassadeurs israéliens à Londres, Paris, Rome et Madrid ont été convoqués en 2014 par les divers gouvernements en place afin de protester contre la décision d'Israël de construire des logements au-delà de la ligne d'avant 1967 ?

Et oui, quel état impérialiste que cet Israël !...

Prendra-t-il pour autant le temps de se pencher de plus près vers des colonies françaises, anglaises, espagnoles encore actuelles, vers lesquelles il y a eu de-même des conflits armés et de se dire que somme toute l'histoire de 3500 ans du peuple juif en Israël laisserait peut-être bien une interrogation quant à ces "colonies" sur cette même terre d'Israël ?..

Ira-t-il creuser vers ce qu'il en est de l'éducation de la haine auprès des enfants "palestiniens", comment se déroulent les "colonies de vacances" des dits enfants afin de mieux les entrainer et les endoctriner, ce qu'il en est des actes terroristes ou tentatives, des poignardages de civils, des jets de pierres contre des civils israéliens, des missiles contre des populations qui n'ont rien de militaires, des..?

Il "oubliera" très certainement que les missiles qui sont tombés en direction d'Eilat comme du Sud d'Israël visaient les populations civiles, le groupe de terroristes arrêtés avant que de concrétiser leur envie de tuer du juif, la cellule d'Al-Qaida démantelée alors qu'elle planifiait un attentat à la bombe...car somme toute d'émissaires palestiniens convoqués par les représentants de l'U.E, de l'Unesco ou même de l'O.N.U afin de les tancer un tant soit peu, que nenni...

Et puis notre homo lambda s'il vit avec la modernité des télécommunications (ce qui semble plus que probable...) surfera très certainement (curiosité oblige) vers certains sites où il pourra découvrir la cruauté journalière des israéliens envers la population arabe ...ne parvenant nullement vers ces sites où chaque partie fait l'éloge des échanges, des aides, de l'humanisme israélien... 

De quoi affiner au mieux son point de vue et se persuader (si besoin en sera encore...) de la justesse des arguments déployés par les organismes internationaux et politiques ( comme l'Unesco..) comme par les sites internet qui "savent indubitablement" de quoi il ressort...

Et, atteint d'une myopie bien compréhensible mais somme toute pas vraiment excusable...il ne verra pas que  Nétanyahou  n'a jamais cessé d'en appeler les instances palestiniennes à ne serait-ce que reconnaitre Israël comme "l'Etat-nation du peuple juif", et que cette chose s'avèrerait tout bonnement inacceptable par ces mêmes instances car ce serait nier (et pour cause !..) une présence historique arabe...et peut-être même à Jérusalem...

Alors voilà donc le bien fondé d'évidence et aidé au mieux par des organismes tels que l'Unesco.. pour cet homo lambda quant au dénigrement pur et simple au droit du peuple juif à sa terre en Israël.

Il est si facile d'effacer 3500 ans d'histoire...

Marc Lev .

Pour une vision de l'intérieure je vous propose de vous procurer: "Et si..?" (où le terrorisme islamiste de masse et l'extrémisme se retrouvent dans l'Hexagone...) et:  "Après-demain ?" (où les politiques anti-occidentales d'extrémisme iranien semblent avoir été devinées...), (eds Edilivre): romans qui vous entraineront dans cette actualité de changements pourtant bien prévisibles...

 

 

 

Où se les procurer: dans les librairies, chez l'éditeur, sur les sites en ligne (fnac.com,amazon.fr...), dans les versions numériques (e-books...) :

 

 

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

 

 

 

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

 

 

Sources: alterinfo.net - juif.org - le Monde.fr - unesdoc.unesco.org