Que dire de cette finalité d'une opération "Pilier de défense" qui en laisse cois plus d'un, de ce cessez-le-feu qui amène un goût amer en bouche, de cette impression d'un travail commencé et inachevé..?

Que dire de cette heure fatidique de 21.00 où ce cessez-le -feu se devait de se concrétiser et qui trois heures après cette "cessation des hostilités" nous permettait de compter encore 20 roquettes envoyées de Gaza vers Israël...sans aucun répondant israélien ..?

Que dire des partenaires directement engagés dans ce processus "de retour à la normale": frères musulmans extrémistes, hamas terroriste et ne reconnaissant aucunement le droit d'exister à Israël, état iranien considérant Israël comme un cancer...et menant en coulisse la danse des armes fournies..?

Que dire d'un nouvel accord où grosso-modo les mêmes acteurs s'engagent à contrôler, limiter, empêcher toute action terroriste contre le territoire israélien comme si nous n'avions déjà participé à cette pièce en tant qu'acteurs principaux ?

Que dire de cet international si prompt à s'interposer dans un conflit certes totalement inégal: un état désireux de paix face à une organisation terroriste agissant comme telle depuis des années et se plaçant indubitablement du côté de la terreur..?

Que dire de-même de cet international et de ses représentants, des médias internationaux, des organisations pro-palestiniennes et "humanitaires" devant le silence le plus muet, les non-déplacements, les actions invisibles, les condamnations de-même, le manque évident de manifestations pro-palestiniennes...quant aux 400 palestiniens tués par les syriens dans le camp de Yarmouk depuis le début de la guerre civile en Syrie (déclaration de Zakariya al-Agha un des leader de l’OLP le jeudi 20 septembre à la radio “la voix de la Palestine”) ?

Simplement pour rafraîchir qelque peu la mémoire historique... rappelons-nous que suite à l’Opération Plomb Durci, celle-ci fut suivie de tonnes de résolutions internationales, de condamnations, de déclarations, de manifestations en Europe comme ailleurs, de tas de donneurs de leçons de haine anti-israélienne… Où se trouvent donc ces mêmes "bonnes âmes" si empreintes de bonne volonté face à ce "pauvre peuple palestinien" afin de s’indigner, manifester, en appeler aux actions et réactions internationales, affrêter des flottilles...afin d'agir ne serait-ce qu'en mémoire de ces 400 palestiniens ?..

Que dire également de l'information amenée par un groupe d’activistes des droits de l’homme (19 septembre 2012) comme quoi 18 palestiniens ont été tués dont quatre femmes et trois enfants losque l’armée syrienne a utilisé l’artillerie pour attaquer le camp de Yarmouk où se sont réfugié des civils syriens ? Déploiements internationaux ? Déplacements de personnalités ? Manifestations ? Pourparlers de cessez-le-feu ???

Face à cela que dire du chiffre de 120 victimes palestiniennes (jusqu'à mardi soir) pour lesquelles le monde est en émoi, les chefs d'organisations, les ministres, les émissaires et autres envoyés se sont remués on ne pouvait mieux afin de surtout forcer la main d'Israël vers un cessez-le-feu mirage..?

Que dire de-même des "déjà déclarations" du jour du Hamas comme quoi celui-ci va pouvoir commencer à reconstituer ses réserves d'armes ?..

Que dire de ce court retour en arrière au 21 janvier 2009 (cessez-le-feu Hamas - Israël) où le Hamas déclarait déjà avoir gagné la guerre, et affirmait qu'il va se réarmer et que la fabrication "d’armes saintes" était dorénavant son objectif ?..

Certains se sont persuadés que justement ce cessez-le-feu va permettre d'institutionnaliser l'organisation terroriste du Hamas et d'ainsi avoir dorénavant un interlocuteur "réel" vers une paix régionale. D'autres pensent que le Fatah de Mahmoud Abbas (soi-disant le représentant officiel du peuple palestinien) vient de voir signé son arrêt de mort par cette reconnaissance internationale de son ennemi de toujours du Hamas.L'International s'est pour sa part apparemment persuadé qu'il était temps de reconnaitre cette organisation terroriste et de lui donner une force étatique...

Pour ma part et avec ces sirènes, ces roquettes, ces sifflements et ce jusqu'à une attaque terroriste contre un bus je ne peux que me questionner: le calme pour combien de semaines ??

Marc Lev ( auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" Edilivre - romans brûlants d'actualité...)

Une critique publiée de "Après-demain ?" :

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

Où se les procurer en ligne (chapitre.com - fnac.fr...)

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: aroutz10 - reshet gimel.