Alors que nous nous trouvons à nouveau dans cette situation vue et revue maintes fois pour ce Sud d'Israël qui ne demande qu'à vivre un journalier sans menace palestinienne d'aucune sorte;alors que le ministre de la défense vient de faire savoir qu'il démissionnait suite à ce que nous avons vu ces derniers jours... alors que Gaza est dorénavant doublement en fête et que la région d'Eshkol ressent cette retenue israélienne comme une trahison de sa population, déjà en 2012 j'ai écrit un article (malheureusement quelque peu prémonitoire...) quant aux deux opérations qui ont précédé "Bordure Protectrice" et où je posais la question du laps de temps qui s'écoulera jusqu'à la prochaine...

Je reconnais bien humblement que dans cet exemple précis j'aurais préféré m'être fourvoyé, trompé et ne pas (plus) avoir à écrire un nouvel article quant à ce terrorisme palestinien qui ne connait ni n'a jamais connu le vocable de "paix".

Ainsi et que dire de cette finalité d'une opération "Bordure Protectrice" qui n'a certes pas répondu aux attentes, aux désirs et rêves de plus d'un, de ce cessez-le-feu qui alors a déjà laissé un goût amer en bouche, de cette impression d'un travail commencé et inachevé avec cette question qui se veut bien évidemment déjà d'actualité ce jour : à quand la prochaine ?..

Que dire des partenaires directement engagés dans ce processus "de retour à la normale": International empêchant les ripostes israéliennes apparemment "disproportionnées" allant jusqu'à éventuellement décider de boycotter des fournitures d'armes...ONU condamnant inexorablement Israël pour "crimes contre l'humanité", OLP de Mahmoud Abbas qui n'a jamais su avancer d'un pas vers l'acceptation d'un état palestinien et qui serait le porte-parole des "voix palestiniennes", y compris de celles du Hamas ennemi, frères musulmans et autres Djihad islamistes extrémistes, Hamas terroriste ne reconnaissant aucunement le droit d'exister à Israël et soutenu par l'Iran et le Qatar, Egypte de Al-Sissi qui se retrouve en sorte de leader de ce cessez-le-feu alors qu'il n'en a aucune envie ni intérêt direct ? 

Que dire d'un nouvel accord où grosso-modo les mêmes acteurs s'engageront à contrôler, limiter, empêcher toute action terroriste contre le territoire israélien comme si nous n'avions déjà participé à cette pièce en tant qu'acteurs principaux et que nous n'en connaissions déjà par coeur tous les actes?

Que dire de cet international si prompt à s'interposer dans un conflit certes totalement inégal: un état désireux de paix face à une organisation terroriste agissant comme telle depuis des années et se plaçant indubitablement du côté de la terreur..?

Rappelons-nous ici que suite aux opérations Plomb Durci et Pilier de Défense, celles-ci furent suivies de tonnes de résolutions anti-israéliennes internationales, de condamnations, de déclarations, de manifestations en Europe comme ailleurs, de tas de donneurs de leçons de haine anti-israélienne laissant la place libre au Hamas et autres organes terroristes afin de préparer en toute tranquillité la prochaine, celle dont nous venons de voir les prémices… 

Que dire du chiffre de 1875 victimes palestiniennes gazaouites pour lesquelles le monde fut en émoi, les chefs d'organisations, les ministres, les émissaires et autres envoyés se sont remués on ne pouvait mieux afin de surtout forcer la main d'Israël vers un cessez-le-feu (mirage...) alors que nous avons eu 93000 victimes en Syrie depuis mars 2011,  1100 victimes en Ukraine..et?

Que dire de-même des déclarations du Hamas au lendemain du cessez-le feu de "Pilier de Défense" comme quoi celui-ci va pouvoir commencer à reconstituer ses réserves d'armes ?..Au vu de ce que nous avons vecu ces derniers jours, au moins concernant ce point spécifique, les terroristes n'ont certes pas mentis... 

Que dire de ce court retour en arrière au 21 janvier 2009 (cessez-le-feu Hamas - Israël) où le Hamas déclarait déjà avoir gagné la guerre, et affirmait qu'il va se réarmer et que la fabrication "d’armes saintes" était dorénavant son objectif ?.. Les choses auraient-elles changé, évolué, avec les années ? L'organisation terroriste "Hamas" aurait-elle tout à coup aperçu la lumière vers un futur de paix et de cohabitation alors que la liesse populaire de la rue palestinienne etait de rigueur encore hier soir avec distribution de bonbons..?

Certains se sont alors (après Pilier de Défense) persuadés que justement ce cessez-le-feu allait permettre d'institutionnaliser l'organisation terroriste du Hamas et ainsi d'avoir dorénavant un interlocuteur "réel" vers une paix régionale... D'autres pensaient que le Fatah de Mahmoud Abbas (soi-disant le représentant officiel du peuple palestinien) venait alors de voir signer son arrêt de mort par cette reconnaissance internationale de son ennemi de toujours du Hamas...L'International s'est alors et encore ce jour persuadé qu'il était temps de reconnaitre cette organisation terroriste et de lui donner une force étatique...Il serait intéressant de transposer cette situation ( certes en pure fiction ! ) vers les états europeens...Agiraient-ils en demandant de discuter, de faire la paix, de reconnaitre ou auraient-ils depuis longtemps réagi avec forces armes et armement?..

Loin de moi l'idée ici de critiquer qui que ce soit en Israël ( des dirigeants aux forces armées), et s'il est un fait d'évidence c'est celui de ma méconnaissance des pressions américaines, européennes et internationales exercées sur nos dirigeants, par contre...

Si nous, population israélienne, n'avons qu'un désir et qui est de vivre en paix: pas un an ou deux, pas un mois ou un peu plus mais vous savez, comme vous, populations d'Europe, des Etats Unis, d'ailleurs... durant de longues années sans aucune menace terroriste directe, sans incendies destructeurs de dur labeur journalier, sans roquettes et missiles tirées sans arrêt vers nos populations, sans tentatives d'enlèvements et d'assassinats, sans attaques de nos civils, sans pierrages journaliers, sans...

Si notre rêve d'utopie est celui de ce Moyen-Orient florissant économiquement parlant, d'échanges d'un état à l'autre, avenant, paisibles..; vous savez, comme ce projet d'alors d'une promenade partant de Taba en Egypte, traversant la ville d'Eilat en Israël et rejoignant la cité d'Akaba en Jordanie et qui n'a jamais vu le jour...

Alors l'International, l'Europe, le Monde se doit d'appeler un chien un chien, de faire la part des choses entre le bon grain des terroristes, entre les populations victimes de celles prônant la charia et le djihad, entre les terroristes assoiffés de "sang impur" (y compris de celui des chrétiens ou d'autres religions...) et les populations terrifiées par ces mêmes terroristes..

Mais et je l'avoue (mais serais-je naïf ??..) j'ai plus que du mal à imaginer une chasse internationale et concertée aux terroristes (du Hamas au Hezbollah, de Boko Haram, au Djihad islamiste, du...) qui somme toute, il me semble, profiterait à tous et je ne peux malheureusement que me questionner: le calme en Israël et dans sa région du Sud pour encore combien de semaines ??

Marc Lev ( auteur de "Et si..?" et "Après-demain ?" Edilivre - romans brûlants d'actualité...)

Une critique publiée de "Après-demain ?" :

http://jewpop.blogspot.com/2010/09/lire-dans-le-metro.html

Où se les procurer en ligne (chapitre.com - fnac.fr...)

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/lev-marc/apres-demain,35198571.aspx

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/marc-lev/et-si-occident-la-menace-iranienne,42297469.aspx

 

Sources: aroutz10 - reshet gimel.